Touchdown Shop

[NCAA] Semaine 5 – Bryce Young, l’inquiétude, Clark Phillips III aimante les ballons

Le quarterback d'Alabama en a jeté son casque. Un tournant dans la course au premier quarterback appelé en avril prochain?

Chaque dimanche, la rédaction de TDActu vous propose un point sur les joueurs universitaires. Qui ont été performants et qui ont déçu ? Voici un hebdomadaire axé sur les performances individuelles des futurs joueurs NFL. Seuls les joueurs éligibles à la draft 2023 sont cités ici. 

Au programme de la semaine 5 du college football, premier duel de division pour Alabama face à Arkansas. Après Wake Forest, Clemson affrontait à nouveau un rival de division avec NC State dans le choc de la semaine. La Big 12 est également à l’honneur avec une opposition entre deux équipes du top 25, Baylor et Oklahoma State. Enfin, pour le service de la nation américaine, un petit duel Navy contre Air Force dont le focus est dans le bonus de la semaine.

Le quarterback de la semaine

Cette promotion 2023 est riche en quarterbacks. L’occasion de faire un focus sur un joueur à cette position.

Max Duggan (QB, TCU) : 23/33, 302 yards, 3 TDs, 5 courses, 116 yards, 2 TDs

Recrue 4 étoiles à sa sortie du lycée, classé numéro 3 en tant que quarterback double-menace aux Etats-Unis, Max Duggan est propulsé titulaire dès sa saison freshman lorsqu’il choisit TCU devant de grandes universités tels que Georgia, Notre Dame ou Ohio State. Hier, il a complètement démoli la défense des Sooners d’Oklahoma pour l’upset du weekend. Il devient le premier joueur à lancer une passe de touchdown et une course pour touchdown de plus de 60 yards depuis un certain Kyler Murray de … Oklahoma. Pour avril prochain, son nom pourrait être entendu entre le 5e et 7e tour où il pourrait être une doublure solide en NFL.

Mentions

  • Bryce Young (QB, Alabama) : 7/13, 173 yards, 1 TD, 1 INT
  • Cameron Rising (QB, Utah) : 19/25, 199 yards, 3 TDs, 7 courses, 73 yards, 1 TD
  • DJ Uiagalelei (QB, Clemson) : 21/30, 209 yards, 1 TD, 14 courses, 73 yards, 2 TDs
  • Grayson McCall (QB, Coastal Carolina) : 23/34, 335 yards, 3 TDs, 10 courses, 34 yards, 1 TD
  • Bo Nix (QB, Oregon) : 18/29, 161 yards, 2 TDs, 6 courses, 141 yards, 2 TDs
  • Will Rogers (QB, Mississippi State) : 31/45, 329 yards, 3 TDs

Nous mentionnons Bryce Young ici car il a été touché à l’épaule alors qu’il faisait un bon match malgré une interception. Si Nick Saban a assuré que sa blessure n’est pas sérieuse, le joueur de Crimson Tide pourrait manquer quelques semaines de compétition. Néanmoins, il a rejoint ses coéquipiers sur le côté du terrain : ce qui peut être rassurant. Mais sans lui, Alabama a eu plus du mal en attaque.

Sur une note plus positive, beaucoup de quarterbacks double-menace avec notamment Cameron Rising qui était le meilleur passeur et coureur de son équipe lors de la victoire de son équipe contre Oregon State. DJ Uiagalelei a mené Clemson à la victoire lors du choc contre NC State dont 1 touchdown à la course qui a scellé le sort du match et a remporté son duel à distance avec Devin Leary. Grayson McCall et Bo Nix ont eu des oppositions moins difficiles mais ont fait l’essentiel avec une mention spéciale pour le 2e cité qui a mis un touchdown de 80 yards dans le 3e quart-temps. Enfin, Will Rogers a mené son équipe à l’un des upsets du weekend face aux Aggies de Texas A&M.

Le joueur offensif de la semaine

Jahmyr Gibbs (RB, Alabama) : 18 courses, 206 yards, 2 TDs

Si vous avez écouté le podcast le concernant, son nom ne vous est donc pas inconnu. Après la blessure de Bryce Young, Jahmyr Gibbs a porté Alabama à la victoire face à Arkansas avec ses premiers touchdowns à la course de la saison de 72 et de 76 yards pour enfoncer les Razorbacks d’Arkansas. Il semble monter en puissance au fil des semaines et pourrait contester Bijan Robinson dans la course au premier coureur appelé à la Draft NFL 2023.

Mentions

  • Sean Tucker (RB, Syracuse) : 23 courses, 232 yards, 3 TDs
  • Blake Corum (RB, Michigan) : 29 courses, 133 yards, 1 TD
  • Jake Bobo (WR, UCLA) : 6 réceptions, 142 yards, 2 TDs
  • Zay Flowers (WR, Boston College) : 5 réceptions, 152 yards, 2 TDs
  • Cooper Beebe, OG, Kansas State

Plus de 200 yards et 3 touchdowns et tout ça en une mi-temps, c’est ce qu’a réalisé Sean Tucker. Certes, l’adversaire était très faible avec les Seahawks de Wagner mais ils se sont rendus le match facile. Seul bémol : sa blessure en début de 2e mi-temps. Quant à Blake Corum, il a (une nouvelle fois) régné sur les terres des Hawkeyes d’Iowa.

Si Zach Charbonnet aurait pu être cité vu sa performance contre les Huskies de Washington dans l’un des upsets de la semaine, que dire de Jake Bobo. En plus d’un nom qui fait mal, il a été très utile en 3e tentative, convertissant des jeux importants pour les Bruins. Zay Flowers aide bien son quarterback Phil Jurkovec aussi en battant une double couverture sur un touchdown de 69 yards contre Louisville.

Si Kansas State a une des meilleures attaques terrestres, elle le doit à un coureur très vif comme Deuce Vaughn. Elle le doit aussi au jeu du guard gauche Cooper Beebe. Costaud et intraitable pour les blocs, il est un expert pour ouvrir une brèche. Suffisamment mobile pour jouer en protection, il pourrait entendre son nom appelé dès le 1e tour en 2023. Hier contre Texas Tech, alors que le tackle gauche titulaire s’est blessé au 4e quart-temps, il a occupé ce poste à l’extérieur pour finir le match, non sans succès.

Le joueur défensif de la semaine

Clark Phillips III (CB, Utah) : 3 plaquages, 3 interceptions dont 1 retourné pour touchdown

Sa taille (1.78m) peut être un handicap face à des receveurs plus grands mais sa mentalité est contagieuse. Titulaire dès sa saison freshman à Utah après avoir snobé Ohio State, il a montré ses instincts de playmaker hier soir. Face à Oregon State qui avait prévu de le tester, il a répondu avec la manière avec un record en carrière en interceptions. 2 dans le 1er quart-temps, dont 1 pick six et 1 dans le dernier quart-temps en end zone où il a fait parler ses instincts de lecture, de couverture et… de réception. Son nom pourrait être entendu dès le 1e tour par une équipe NFL en manque de cornerbacks de qualité.

Mentions

  • TreVious Hodges-Tomlinson (CB, TCU) : 2 plaquages, 2 passes défendues
  • Emmanuel Forbes (CB, Mississippi State) : 1 passe déviée, 2 interceptions dont 1 pour TD
  • Mike Morris (EDGE, Michigan) : 3 plaquages, 2 sacks, 2 pressions
  • Felix Anudike-Uzomah (EDGE, Kansas State) : 6 plaquages, 3 sacks, 1 fumble forcé
  • Deshawn Pace (LB, Cincinnati) : 5 plaquages, 1 sack, 1 interception pour TD

Lui aussi est petit en taille, mais Tre’Vius Hodges-Tomlinson avait Marvin Mims en face et a remporté son duel lors de l’upset de TCU à Oklahoma, avec notamment un gros jeu défensif dans le 3e quart-temps qui a forcé le receveur des Sooners à relâcher le ballon. Mississippi State a forcé 4 pertes de balle contre les Aggies de Texas A&M. Parmi elles, l’interception retourné pour touchdown d’Emmanuel Forbes qui a permis à son équipe de plier le match.

Capable d’évoluer à tous les postes sur la ligne défensive, Mike Morris profite des prises à deux sur Mazi Smith pour enregistrer 2 sacks en plus de 2 pressions. Felix Anudike-Uzomah a complètement étouffé l’attaque de Texas Tech où son duo avec Khalil Duke a enregistré 6 sacks.

Enfin, nous aurions pu mentionner plein de linebackers comme Dee Winters de TCU, Ty’Rion Hopper de Missouri ou encore Ayinde Eley de Georgia Tech, mais nous avons choisi Deshawn Pace. Le linebacker de Cincinnati est un nom à suivre lors du processus Draft. Si son frère Ivan, également linebacker, a fait dans la statistique avec 10 plaquages et 2 sacks, lui a fait l’action du match : une interception dès le 2e jeu adverse retourné pour un touchdown qui a lancé les Bearcats vers la victoire.

Les déceptions de la semaine

  • CJ Stroud (QB, Ohio State) : 13/22, 154 yards, 2 TDs, 1 INT
  • Kayshon Boutte (WR, LSU) : 1 réception, 4 yards
  • Kelee Ringo (CB, Georgia) : 2 plaquages (dont 1 pour perte)

Cela peut paraître sévère de mettre CJ Stroud dans cette rubrique. Mais face à l’une des pires équipes de B1G, Rutgers, il n’a pas été tranchant. Si la victoire est évidente pour les Buckeyes, le quarterback n’a pas brillé, lançant même une interception sur Avery Young.

Mais où est passé Kayshon Boutte? Si LSU a réalisé un come-back, le receveur de LSU n’a été visé que 2 fois dans le match et voit sa côte en baisse.

Kelee Ringo avait réalisé une bonne première période avec un plaquage pour perte. Mais en seconde période, il a été aux fraises face à des receveurs pourtant pas élites des Tigers du Missouri. Il a notamment concédé une pénalité très coûteuse sur une 3&17 qui a permis à Missouri d’inscrire 3 nouveaux points. Alors que d’autres cornerbacks ont brillé cette semaine, cela n’a pas été son cas.

L’instant cocorico

Les Français évoluant en NCAA sont peu nombreux mais pourtant de plus en plus présents. À Wilfried Pene (DE/Virginia Tech), Jeffrey M’Ba (DT/Auburn) et Thomas Le Boucher (OT/Arizona State), on peut ajouter Axel Lepvreau. Le kicker gaucher a été parfait face à Samford : 3 field-goals réussis sur 3 tentés, 2 points en transformations de touchdowns.

Né à la Roche-sur-Yon, il effectue son lycée au Manatee High School dans l’état de Floride et il est repéré par les prestigieux Hurricanes de Miami. Mais en raison de frais scolaire trop élevé, il ne peut donner suite (70 000 euros par an). Il a donc rebondi du coté de Furman en Caroline du sud (second niveau universitaire) où il a obtenu une bourse qui couvre 83% de ses frais. Il peut ainsi y laisser parler la foudre de son pied gauche !

L’action de la semaine

Une course de la gagne avec un hurdle (comme un saut de haie en athlétisme). Coastal Carolina est toujours invaincu cette saison. D’ailleurs, c’est une spécialité dans cette université. La preuve.

L’autre action de la semaine

Jaylon Lofton (WR, Liberty) se prend pour OBJ.

Le bonus de la semaine

Comme expliqué en introduction, les Midshipmen de la Navy affrontait les Falcons d’Air Force cette semaine pour le premier match du Commander-in-Chief Trophy. Ce trophée se dispute entre 3 équipes : Army, Navy et Air Force, et cela sur 3 matchs réparti sur la saison de NCAA. Ce trophée a été créé en 1972 malgré les premières oppositions dans les années 60. Au niveau du palmarès, c’est Air Force qui détient le record avec 20 trophées remportés. Mais, fait rare en 2021, les 3 équipes ont remporté chacun 1 match donc le trophée a été « partagé » mais est resté à Army qui l’avait remporté en 2020. Ce fait est déjà arrivé 5 fois dans l’histoire de ce trophée.

Et pour ce qui est du match, ce sont les Falcons qui l’ont emporté 13-10 et ont communiqué cela à leur façon.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires