Touchdown Shop

Broncos – 49ers (11-10) : voyage au bout de l’ennui

Dix-sept punts pour deux touchdowns. Une bouillie offensive.

Denver Broncos (2-1) – San Francisco 49ers (1-2) : 11-10

Avec Russell Wilson (20/33, 184 yards), Denver devait avoir une attaque séduisante, pleine de cibles de qualité. Pour l’instant, le beau jeu se fait toujours attendre. Car ce n’est pas grâce à l’attaque, mais malgré cette dernière que Denver s’impose.

Ce dimanche, les Broncos ont punté neuf fois après seulement trois tentatives. Il a fallu attendre la dernière action du premier quart, sur leur quatrième offensive, pour les voir gagner un first down. Une seule de leur offensive a été au bout. Celle qu’il fallait, à 4mn10 de la fin, quand Melvin Gordon (12 courses, 26 yards, 1 TD) a marqué à la fois le touchdown puis raté la conversion à deux points, pour mettre son équipe devant (11-10).

Les 49ers ont bien eu deux autres chances, mais eux non plus n’étaient pas inspirés, et ces deux tentatives ont produit une interception et un fumble.

D-Fense ?

261 yards gagnés par les Broncos. 267 pour San Francisco. Le bilan des courses est mince dans une NFL censée être plus que jamais offensive. Face à la médiocrité des Broncos, les hommes de Kyle Shanahan auraient pu prendre le large. D’autant qu’ils ont pris le meilleur départ avec un touchdown de Brandon Aiyuk dans le premier quart (0-7). Ce sera finalement leur seul passage en end zone de la soirée. La faute notamment à un 1/10 pour les troisièmes tentatives.

Grâce à un field goal de 55 yards de Brandon McManus, Denver réduit l’écart. Le score est de 7-3 à la pause pour San Francisco. On a déjà punté dix fois au total.

Place à la maladresse

Après les punts, les attaques pimentent les choses avec des erreurs. Jimmy Garoppolo (18/29, 211 yards, 1 TD, 1 int) perd un fumble. Sur la série suivante, il perd sa lucidité et sort à l’arrière de sa end zone. Un safety (5-7)… qui le sauve ! Car sa passe a été interceptée par Bradley Chubb, qui croit pendant quelques instants avoir marqué. Sur la même action, Trent Williams se blesse à la cheville. Quand ça ne veut pas…

Denver grappille mais ne conclut pas. McManus rate un coup de pied. Et les Niners en inscrivent un pour reprendre un peu d’air (5-10). Mais Gordon finit par marquer le touchdown de la victoire, et les deux dernières pertes de balle finissent d’enterrer San Francisco.

Il y a eu moins de pénalités et d’approximations dans l’organisation, mais ces Broncos version Nathaniel Hackett continuent de patiner. Pourtant, les voilà avec un bilan positif de deux victoires pour une défaite.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires