Touchdown Shop

[Fantasy] Semaine 3 : London calling

Le rookie des Falcons est déjà en train de devenir le facteur décisif de vos joutes du week end.

C’est le retour de la rubrique Fantasy sur Touchdown Actu, chaque samedi retrouvez nos bons plans, nos coups de coeur, et les écueils à éviter.

Le rodage est terminé. Vous êtes désormais fixés sur le waiver pour dénicher le joueur qui vous aidera à faire le break ou celui qui vous permettra de vous relancer après un début de campagne ratée.

Les absents

Hécatombe dans le duel Buccaneers-Packers où la plupart des receveurs devraient manquer l’affrontement. Mike Evans est suspendu, et tous les autres sont incertains ou déjà forfaits. Une soirée qui ne devrait pas être idéale pour exprimer les talents de Rodgers et Brady. Pour Kyler Murray aussi les cibles manqueront avec une nouvelle absence de Rondale Moore.

Dak Prescott (QB, Cowboys) progresse mais manquera une nouvelle rencontre, tout comme Zach Wilson (QB, Jets).

Quarterbacks

La valeur sûre : Joe Burrow. Oui les Bengals sont à 0-2, oui Burrow a déjà été 13 fois, mais malgré ça, ses fiches de points ne sont pas si mauvaises. Face à des Jets qui n’ont mis le quarterback adverses que 3 fois au sol depuis le début de la saison, Burrow pourrait avoir du temps pour déployer son jeu et trouver ses cibles. Et forcément si il touche Chase et Higgins, les points pourraient vite s’accumuler.
Le pari : Jared Goff. Epaulé par un Amon Ra St Brown en feu, Goff a déjà compilé 6 touchdowns en 2 matches. Bien protégé, bien entouré, le quarterback revit et s’impose comme une valeur refuge intéressante. Face à la 29e défense, il pourrait dépasser allègrement la barre des 20 points.
A éviter : Tua Tagovailoa. Attention à la tentation de se laisser griser par la performance du jeune quarterback face aux Ravens. Si Tagovailoa a maltraité le backfield des Ravens, en faire de même face aux Bills pourrait être un tout autre challenge. La ligne défensive devrait le harceler et lui donner un tout autre challenge pour trouver ses cibles.

Running back

La valeur sûre : David Montgomery. On ne fera pas deux fois la même erreur. Après avoir sous estimé le coureur dans son match up face à la défense des Packers, il est à l’honneur cette semaine. Avec un quarterback qui n’a tenté que 28 passes en deux matches, son rôle ne devrait pas diminuer. Et son efficacité non plus.
Le pari : Dameon Pierce. On retente le pari Pierce. Plus en vu en semaine 2 avec 43% des portés et 4,6 yards par course, il a pris l’ascendance dans le backfield. Face à une défense des Bears qui a pris l’eau au sol la semaine dernière, le rookie pourrait trouver un terrain de jeu idéal.
À éviter : Aaron Jones. Virevoltant face aux Bears la semaine passée, le duel face aux Buccs’ devrait être d’un autre calibre pour Aaron Jones. Seulement 13 points concédés en 2 matches, ils ont limités les meilleurs coureurs adverses à 52 et 58 yards. L’actuel meilleur joueur offensif des Packers n’a pas de plus gardé de très bons souvenirs des dernières rencontres face à Tampa avec notamment un fumble couteux en finale de conférence en 2020.

Receveurs

La valeur sûre : Drake London. Son entente avec Marcus Mariota est le principal motif d’espoir du début de saison des Falcons. Le jeune receveur a pris tellement de place dans l’attaque que Kyle Pitts, révélation de l’an dernier, n’a plus que des miettes. Grand, mains sûres, rapide, London à la panoplie pour être un receveur de possession décisif en zone rouge. Une recette souvent efficace en fantasy. Face aux Seahawks, il sera la clé de voûte d’une éventuelle première victoire de son équipe.
Le pari : Treylon Burks. Rookie le mieux noté par Pro Football Focus pour les deux premières semaines de compétition, Burks    s’est montré malgré la déroute face aux Bills. Face à la défense perfectible des Raiders, il pourrait être encore plus en lumière et trouver la end zone pour la première fois de sa jeune carrière.
À éviter : DJ Moore. 3 réceptions 43 yards. C’est le bilan de chacune des deux sorties de Moore en 2022. Sa connexion avec Baker Mayfield a du mal à se créer et son impact sur l’attaque des Panthers est pour le moment modeste. Face au rival New Orleans et sa solide défense, le match up ne semble pas idéal pour engranger les points.

Tight end

La valeur sûre : Tyler Higbee. Ciblé 20 fois en deux matches, Higbee a confirmé qu’il était une soupape de sécurité fiable pour Stafford. Il ne lui manque plus qu’un touchdown. Face à une équipe des Cardinals qui a souffert face aux tights end jusqu’ici, le week end pourrait être ensoleillé pour le joueur de Los Angeles.
Le pari : Irv Smith Jr. Invisible face aux Packers, efficace contre les Eagles, Irv Smith reste une valeur assez volatile aussi bien sur le terrain qu’en fantasy. Son coach a prévenu qu’il serait plus impliqué après être revenu d’une blessure au pouce. Face aux Lions, il pourrait tirer son épingle du jeu.
A éviter : Albert Okwuegbunam. Russell Wilson n’est pas encore comme un poisson dans l’eau sous ses nouvelles couleurs. Ses performances reste en deçà des attentes pour un joueur de son calibre. C’est assez logiquement qu’il se focalise avant tout sur ses receveurs, à l’image de Courtaud Sutton plutôt que ses jeunes tights end. Peu ciblé jusqu’ici, la perspective d’affronter une des meilleures escouades de linebacker, emmené par Fred Warner ne devrait pas être propice à Okwuegbunam.

Top 5 waivers de la semaine

1. Garrett Wilson – WR
2. Russell Gage – WR
3. Jimmy Garoppolo – QB
4. Tyler Allgeier – RB
5. Hayden Hurst – TE

La Griz’League

A peine deux semaines, mais déjà deux groupes se dessinent. Cinq équipes sont à 2-0 pendant que 5 autres sont à 0-2. Mathieu fait le carton de la semaine en distançant Grégory de 50 points. Antoine enchaine malgré la perte prématurée de son quarterback titulaire en la personne de Trey Lance. La (très) grosse performance de Nick Chubb l’a porté vers une victoire nette contre un Xavier handicapé par des coureurs peu productif.

Malgré ses 140 points, Victor s’incline face à Alain qui prend la tête de la ligue avec le plus grand nombre de points marqués. Marco s’impose de justesse grâce à la performance stratosphérique de Jaylen Waddle. Tiffany s’offre le scalp du champion Romain malgré le zéro pointé de DJ Chark. L’autre grand animateur de la semaine 2, Amon Ra St Brown a porté Brice vers la victoire et un bilan équilibré.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires