Touchdown Shop

[Preview] Semaine 3 : les papys font de la resistance

Après une victoire solide des Browns, place désormais au reste de la NFL. L’attraction de cette semaine sera forcément le (dernier?) duel entre deux légendes : Tom Brady et Aaron Rodgers. Ce...

Après une victoire solide des Browns, place désormais au reste de la NFL. L’attraction de cette semaine sera forcément le (dernier?) duel entre deux légendes : Tom Brady et Aaron Rodgers. Ce sera LE match à ne pas manquer de la semaine.

Au-delà de cette belle opposition en NFC, il y a aussi un beau duel entre deux équipes qui utilisent le sol, un running back en difficulté ou encore un entraîneur qui donne de l’espoir. Voici justement le programme de la semaine 3.

Le match à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Tampa Bay Buccaneers (2-0) – Green Bay Packers (1-1)

Si on dit que seules les montagnes ne se croisent jamais, dans ces cas-là, ces deux hommes ne sont pas loin d’en être. L’affrontement entre ces deux futurs Hall of Famers est si rare, qu’il en devient un évènement. Ce sera le cas dimanche. Surtout qu’il se pourrait bien que Rodgers et Brady se rencontrent pour la dernière fois sur un terrain (de foot US). Le dernier face à face remonte à la saison 2020 et la victoire des Buccaneers face à Green Bay en finale de conférence. Un souvenir douloureux pour les Packers. Depuis, les équipes ont bien changé, mais le gros avantage que possède Tampa Bay dans ce duel reste le même : le pass-rush. C’est simple, en deux semaines déjà, les Floridiens ont totalisé le plus de sacks de la ligue (10). Ils sont la terreur des quarterbacks.

Dans le même temps, Aaron Rodgers ne possède pas une ligne exempte de tout reproche. En deux rencontres, il a déjà été mis au sol à 7 reprises. Un match-up défavorable qui pourrait poser des soucis à cette attaque des Packers. D’autant plus que la semaine dernière, LaFleur a beaucoup utilisé le sol et un Aaron Jones en feu. Le problème est que là aussi, les Buccaneers excellent dans ce domaine. Ils possèdent l’une des meilleures défenses au sol de la ligue. Dans ces conditions, Tom Brady n’a pas trop à forcer son talent et Tampa pourrait rester invaincu.

Le duel : Mac Jones vs. le backfield de Baltimore

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New England Patriots (1-1) – Baltimore Ravens (1-1)

Dans un passé pas si lointain que cela, la défense des Ravens était un terrain miné pour les quarterbacks. Le passe rush était impressionnant et le backfield défensif contrôlait les bases arrière. Il semblerait que cette année Baltimore n’arrive pas à reproduire le même schéma. Pire, c’est presque devenu facile de lancer contre cette défense. Demandez d’ailleurs à Tua, qui vient de terminer avec plus de 470 yards et 6 TDs. C’est simple, Baltimore est l’équipe qui encaisse le plus de yards dans les airs depuis le début de la saison. Les hommes de John Harbaugh vont passer au révélateur ce dimanche.

En effet, ils affrontent des Patriots fortement portés vers le sol. Depuis deux semaines, Mac Jones a encore du mal à confirmer ses progrès. Il a mal démarré face aux Dolphins avant de montrer du mieux contre les Steelers. Jouer contre une mauvaise défense aérienne, devrait donc lui permettre de prendre de la confiance. Et par effet miroir, si cette défense ne trouve pas de solutions face à un lanceur qui est pour l’instant loin d’être élite, il faudra réellement se poser des questions. Moralité, ce duel sera l’occasion de savoir pour qui entre, Mac Jones et le backfield défensif des Ravens, faut-il réellement s’inquiéter.

La stat : 220 yards

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Denver Broncos (1-1) – San Francisco 49ers (1-1)

Voilà la barre que les 49ers semble tenir depuis le début de la saison. En effet, lors des deux premiers matchs, San Francisco n’a jamais autorisé plus de 220 yards par rencontre. Une première depuis les Panthers en 2017. Signe s’il en fallait que cette défense est l’une des meilleures du championnat. Une escouade qui sera la force de San Francisco durant toute la saison. Lundi, l’opposition sera plus élevée (quoi que). Face à Denver, il faudra surveiller le sol et les airs. Kyle Shanahan et ses hommes vont d’ailleurs affronter un lanceur qu’ils connaissent bien : Russell Wilson.

L’ancien Seahawk n’a pour l’instant pas encore trouvé son rythme. L’attaque des Broncos patine, surtout dans les 20 derniers yards. Avec un bilan équilibré, les joueurs du Colorado doivent impérativement tenir le rythme dans une division ultra relevée. De l’autre côté du ballon, la défense devra continuer son bon travail. Elle aura face à elle, non pas Trey Lance, mais bien Jimmy Garoppolo. Le lanceur va assurer l’intérim jusqu’à la fin de la saison. Il retrouvera donc ses vieilles habitudes ainsi que ses vieux amis. En effet, Georges Kittle pourrait bien faire sa première apparition de la saison.  une bonne nouvelle pour San Francisco. Une mauvaise pour Denver. On se rappelle, que la dernière fois que le  tight end a affronté les Broncos, il a cumulé 210 yards en seulement une mi-temps.

Le joueur : Derrick Henry

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Tennessee Titans (0-2) – Las Vegas Raiders (0-2)

Il est sans nul doute le meilleur coureur de la ligue. Incroyable en 2020 au point de remporter le trophée de joueur offensif de l’année, Derrick Henry était parti sur les mêmes bases en 2021. Malheureusement, une blessure est venue le couper dans son élan. Depuis ? Il n’est toujours pas revenu à son meilleur niveau. Un match de playoffs loin d’être à 100 % et un début de saison sans rythme, les dernières sorties du roi Henry ne sont pas emballantes. La semaine dernière a notamment été très compliquée pour lui. Le problème est que tout ne dépend pas que de lui. Sa ligne offensive est un facteur majeur dans sa réussite.

Force est de constater qu’elle n’est pas non plus au rendez-vous. Dans ces conditions, l’attaque des Titans a beaucoup de mal. Ce n’est donc pas une surprise de les voir sans aucune victoire pour l’instant. Dimanche, ils vont tenter de mettre au supplice une équipe qui n’est pas rassurante en défense. Las Vegas n’a pas encore levé les doutes sur son escouade défensive et va devoir se méfier du réveil d’Henry. De l’autre côté du ballon, l’inconstance des Raiders est pénalisante. Les hommes de Josh McDaniels doivent trouver leur rythme pour impliquer tout le monde en attaque. Et ce, durant 4 quart-temps (voire plus).

L’entraîneur : Doug Pederson

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Chargers (1-1) – Jacksonville Jaguars (1-1)

La semaine passée, Trevor Lawrence est sortie de son match face aux Colts avec une fiche quasi parfaite. Le numéro 1 de la draft 2021 venait de livrer le meilleur match de sa carrière professionnelle. Une très bonne nouvelle pour les supporters de Jacksonville après la saison inquiétante de l’an passé. Le travail est encore long, mais la progression est aussi à mettre à l’actif d’un homme : Doug Pederson. Le nouvel entraîneur floridien est arrivé cet été avec pour objectif/ambition d’élever le niveau de jeu de son lanceur. Pour l’instant, ça fonctionne. Avec lui, c’est toute son équipe qui progresse. Le jeu au sol est bon avec ce duo Robinson — Etienne, les receveurs se montrent et la défense est moins sous pression.

Autant de bonnes choses qu’il va falloir montrer de nouveau face à une opposition encore plus relevée. Dimanche, ils vont traverser le pays pour aller affronter les Chargers à Los Angeles. Pour l’instant, on ne sait pas si Justin Herbert, blessé, pourra participer. La décision devrait être prise dimanche. Avec ou sans lui, cela change beaucoup de choses pour les deux équipes. Los Angeles a tout de même un effectif assez conséquent pour s’imposer à domicile face aux Jaguars, même avec Chase Daniels titulaire. Attention tout de même aux mauvaises surprises.

NFC Est

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Washington Commanders (1-1) – Philadelphia Eagles (2-0)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
New York Giants (2-0) – Dallas Cowboys (1-1)

Avant de parler des autres matchs intradivision, petit focus sur la NFC Est. Ce week-end, ces quatre équipes s’affrontent pour nous permettre d’y voir un peu plus clair dans la hiérarchie. On commence forcément par le tube du moment : Philadelphia. Les Eagles ne cessent d’impressionner et sont désormais les favoris pour terminer premiers dans cette division. Pour cela, ils doivent continuer sur leur lancée, notamment à Washington, face aux Commanders. Les hommes de Ron Rivera ont beaucoup de mal en défense et sont inconstants en attaque. On imagine forcément que Jalen Hurts saura en profiter, comme il le fait depuis deux semaines. Le quarterback marche actuellement sur l’eau et on a du mal à imaginer comment les joueurs de la capitale pourraient le ralentir.

Plus tard dans le week-end, la ligue nous propose un Monday Night Football en forme de classique de la NFL. Qui aurait cru après deux semaines que New York serait favori face à Dallas dans ce match. Les Cowboys ont perdu leur quarterback titulaire et tentent de s’adapter en urgence. Leur victoire la semaine passée est la preuve d’une grosse force de caractère, qu’ils devront mettre de nouveau à contribution dans la Grosse Pomme. Ça tombe bien, les Giants ne manquent pas de caractère non plus. Bien que cette franchise manque encore beaucoup de talent, elle semble avoir une identité, impulsée par Brian Daboll. Depuis deux matchs, ils l’emportent sans particulièrement briller, mais gagnent tout de même. Résultat, ils sont pour l’instant invaincus et comptent bien le rester face aux partenaires de Micah Parsons.

Les (autres) duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Carolina Panthers (0-2) – New Orleans Saints (1-1)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Miami Dolphins (2-0) – Buffalo Bills (2-0)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Minnesota Vikings (1-1) – Detroit Lions (1-1)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Arizona Cardinals (1-1) – Los Angeles Rams (1-1)

Il y a toujours beaucoup de duels de division en cette semaine 3. Parmi ceux que nous n’avons pas encore abordé, il en reste trois en NFC. Au Sud d’abord avec le déplacement des Saints en Caroline. L’attaque des Panthers marche au ralenti actuellement. Ça tombe mal, car elle va affronter une défense de New Orleans capable de ralentir n’importe qui. Au Nord ensuite, avec des Lions surprenants qui voyagent dans le Minnesota pour jouer contre des Vikings, dont on ne connaît pas encore le réel niveau. Les hommes de Kevin O’Connell ressemblent-ils plus à ce que l’on a vu face à Green Bay en semaine 1 ou ce que l’on a vu face à Philadelphia en semaine 2 ? Le match DE dimanche nous donnera un élément de réponse.

À l’Ouest ensuite, au cœur d’une division qui pourrait être disputée jusqu’à la fin de la saison. Le champion, en titre, Los Angeles, n’a pas démarré comme il l’aurait souhaité et se retrouve avec un bilan de 1-1 comme les trois autres équipes de la NFC Ouest. Dimanche, les Rams vont dans l’Arizona pour tenter de ralentir un Kyler Murray en folie depuis la fin de match face à Las Vegas. Et enfin, premier test grandeur nature pour Miami. Les Dolphins reçoivent une équipe de Buffalo qui semble inarrêtable. Les coéquipiers de Tua Tagovailoa auront fort à faire des deux côtés du ballon pour tenter d’affirmer leur nouveau statut de poils à gratter dans cette conférence.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Chicago Bears (1-1) – Houston Texans (0-1-1)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Indianapolis Colts (0-1-1) – Kansas City Chiefs (2-0)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Jets (1-1) – Cincinnati Bengals (0-2)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Seattle Seahawks (1-1) – Atlanta Falcons (0-2)

Dans le reste des matchs du week-end, deux équipes de l’AFC Sud, cherche encore leur première victoire. À 19h, les Texans se déplacent à Chicago pour y affronter une équipe qui, elle aussi, est en difficulté. Ces deux attaques sont beaucoup trop inconstantes pour être dangereuses. Et on peut s’attendre à un match sans beaucoup de points. Dans le même temps, les Colts reçoivent l’épouvantail, Kansas City. Indianapolis, qui a du mal en ce début de saison, s’attaque à une montagne face à des Chiefs qui écrasent tout sur leur passage depuis deux semaines.

Enfin, toujours à 19h, le dernier champion AFC est en danger. Les Bengals ont démarré leur championnat par deux défaites, et doivent absolument réagir. Pour cela, ils se déplacent à New York et devront battre des Jets qui les avaient fait chuter l’an dernier. Une belle occasion de prendre sa revanche et de lancer enfin cette saison pour Cincinnati. Pour terminer, Atlanta et Seattle s’affrontent en deuxième partie de soirée dans un match de fond de tableau.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Carolina Panthers (0-2) – New Orleans Saints (1-1)
Chicago Bears (1-1) – Houston Texans (0-1-1)
Indianapolis Colts (0-1-1) – Kansas City Chiefs (2-0)
Miami Dolphins (2-0) – Buffalo Bills (2-0)
Minnesota Vikings (1-1) – Detroit Lions (1-1)
New England Patriots (1-1) – Baltimore Ravens (1-1)
New York Jets (1-1) – Cincinnati Bengals (0-2)
Tennessee Titans (0-2) – Las Vegas Raiders (0-2)
Washington Commanders (1-1) – Philadelphia Eagles (2-0)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Los Angeles Chargers (1-1) – Jacksonville Jaguars (1-1)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Arizona Cardinals (1-1) – Los Angeles Rams (1-1)
Seattle Seahawks (1-1) – Atlanta Falcons (0-2)
Tampa Bay Buccaneers (2-0) – Green Bay Packers (1-1)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Denver Broncos (1-1) – San Francisco 49ers (1-1)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
New York Giants (2-0) – Dallas Cowboys (1-1)

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires