Touchdown Shop

Bills – Titans (41-7) : Stefon Diggs flambe et Buffalo déroule

Pas de doutes, les Bills sont l'équipe la plus en forme de la rentrée.

Buffalo Bills (2-0) – Tennessee Titans (0-2) : 41-7

Josh Allen (26/38, 317 yards, 4 TDs) et son équipe avaient parfaitement commencé la saison contre les Rams, mais allaient-ils confirmer lors du second match ? La réponse est un immense « Oui. » Buffalo a dominé son match du lundi soir dans tous les secteurs du jeu. L’attaque s’est baladée, la défense a arraché quatre ballons et même l’équipe spéciale a recouvert un punt relâché par les Titans. Une domination tellement large qu’Allen a pu se reposer pendant tout le dernier quart-temps.

Si les Bills semblent plus forts que jamais, les Titans n’ont plus vraiment l’air de l’équipe solide qui a atteint les playoffs ces dernières années. Derrick Henry (13 courses, 25 yards, 1 TD) bien verrouillé, le reste de l’escouade offensive a été mise au supplice, en premier lieu Ryan Tannehill (11/20, 117 yards, 2 int).

Tennessee n’a gagné que 187 yards au total, bien loin des 414 de leurs adversaires du soir.

On ne punt pas, et quand on punt…

Dans la lancée de leur excellent premier match, les Bills démarrent pied au plancher. Sur le premier drive du match, c’est le fullback Reggie Gilliam qui trouve la end zone. Tennessee répond immédiatement avec un touchdown de Derrick Henry. La partie semble même restée équilibrée, puisque Buffalo est stoppé sur 4e&1. Mais les visiteurs ne capitalisent pas et rendent rapidement le ballon. Leur chance est déjà passée.

Après un field goal (10-7), les Bills récupèrent à nouveau le cuir, et le festival Stefon Diggs (12 rec, 148 yards, 3 TDs) peut commencer. Il capte trois ballons sur le drive, dont celui du touchdown qui permet à son équipe de mener 17-7 à la pause. Au retour des vestiaires, rebelote, trois réceptions, et un touchdown, cette fois de 46 yards (24-7) !

Même que Buffalo est obligé de punter pour la première fois de la saison, Kyle Philips relâche le ballon et l’équipe de Sean McDermott recouvre, avant d’ajouter un field goal (27-7).

En roue libre

Tout va trop vite pour Tennessee. Ça défile. Tannehill est intercepté, et Diggs enchaîne avec un troisième passage dans la end zone (34-7). Sur la possession suivante, nouvelle bévue du quarterback, et cette fois Matt Milano s’occupe lui-même de la sentence en retournant le ballon pour un touchdown (41-7). N’en jetez plus !

Tennessee abdique. Malik Willis entre en jeu alors qu’il reste 3 minutes et 49 secondes à jouer dans le troisième quart. Case Keenum remplace alors Josh Allen. Le match est terminé dans l’esprit. Le quatrième quart ne sert qu’à voir Willis souffrir (1/4, 6 yards, 1 fumble perdu), tandis que Keenum n’apporte pas beaucoup plus. Buffalo finit par faire tourner plus de six minutes de chrono au sol pour boucler l’affaire.

Les Bills semblent plus forts que jamais. Tennessee est à la dérive.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires