Touchdown Shop

Broncos – Texans (16-9) : Laborieuse première victoire pour Russell Wilson et Nathaniel Hackett

C'était compliqué, mais première victoire pour le nouveau quarterback et le nouvel entraîneur de Denver.

Denver Broncos (1-1) – Houston Texans (0-1-1) : 16-9

Après une défaite surprise à Seattle, Denver doit rebondit face à Houston qui a été près de créer une surprise chez les Colts d’Indianapolis. Si Russell Wilson (14/31, 219 yards, 1 TD, 1 INT) a alterné le très bon et le très mauvais, les Texans n’ont pas confirmé la belle impression laissée dans l’Indiana. Cette première victoire est donc la première pour Russell Wilson sous ses nouvelles couleurs et pour Nathaniel Hackett en tant qu’entraîneur principal. Mais que c’était laborieux!

Attaques inexistantes

Des deux côtés du terrain, les 2 équipes n’arrivent pas à avancer en 1ere mi-temps. Si on s’attendait à ce que Houston galère malgré l’absence du safety Simmons et la sortie sur blessure de Patrick Surtain. Denver a inquiété avec notamment un vilain 6/19 pour Russell Wilson et des appels de jeux offensifs pas très inspirés de l’entraîneur Nathaniel Hackett.
Une action symbolique résumant la 1ere période ratée des Broncos : une tentative de field goal sur 4e & 2 pénalisé pour un retard de jeu et converti en punt en 4e & 7 qui a rendu incrédule Russell Wilson.
Bilan des 2 équipes : 7 punts, 4 field goals, 13 pénalités et une première mi-temps à oublier pour le public du Empower Field qui s’est mis à siffler son équipe locale.

Sutton et la défense sauvent Denver

La 2e mi-temps commence mal pour Denver avec une interception de Christian Kirksey sur Russell Wilson. Mais Houston et Davis Mills (19/38, 177 yards) n’en profitent pas (9-6). Et après une série de 6 jeux et 62 yards où Courtland Sutton (7 REC, 122 yards) s’est montré, le tight-end Eric Saubert est trouvé dans la end-zone pour le seul touchdown du match (13-9).
Un nouveau field goal de Denver plus tard, Houston a deux occasions d’égaliser. Malheureusement, leurs drives se terminent à chaque fois par des 4e tentatives ratées dû à une bonne défense des Broncos, dont 1 sack de Randy Gregory, mais aussi des imprécisions de Davis Mills.

Les automatismes ne sont pas encore là et la gestion du temps est toujours aussi catastrophique mais Denver s’en sort bien. Du côté de Houston, Brandin Cooks (4 REC, 54 yards) devient le premier joueur NFL à atteindre 8000 yards à la réception avant l’âge de 29 ans.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires