Touchdown Shop

Jaguars – Colts (24-0) : Trevor Lawrence humilie les Colts

Une victoire nette, précise et sans bavure. Doug Pederson a réussi son pari.

Jacksonville Jaguars (1-1) – Indianapolis Colts (0-1-1) : 24-0

Pour la huitième fois de suite, Jacksonville a gagné à domicile contre les Colts, mais la différence cette fois est que Jacksonville a dominé de la tête et des épaules ce match, humiliant les rivaux de division que sont les Colts.

Trevor Lawrence (25/30, 235 yards, 2 TD) a réussi le meilleur match de sa carrière, exploitant au mieux ses cibles. Sous l’impulsion de Doug Pederson, c’est l’ensemble du groupe qui a d’ailleurs réussi un excellent match, des deux côtés du terrain, mélangeant agressivité et efficacité. L’espoir est de retour en Floride, cela faisait longtemps !

Pour les Colts c’est déjà l’état d’urgence. Après deux matches de division, Indianapolis attend toujours une première victoire. Matt Ryan (16/30, 195 yards, 3 INT) a été catastrophique, tant sur les lancers que la gestion de la poche, et le manque de cibles est criant. Le coaching laisse également dubitatif, Reich semblant oublié le jeu de course et Jonathan Taylor (54 yards en…9 courses), pourtant son meilleur joueur sur le papier.

Un match à sens unique

Tout au long de la première mi-temps, il n’y a eu qu’une seule équipe sur le terrain, la surprise vient du fait que cette équipe soit les Jacksonville Jaguars. En attaque d’abord, Trevor Lawrence s’occupe des airs alors que James Robinson (78 yards, 1 TD) s’occupe du sol. Un plan de jeu simple mais qu’Indianapolis n’arrive pas à contenir. L’utilisation de la « play-action » a notamment fait des ravages avec Christian Kirk (78 yards, 2 TD), auteur du premier touchdown avant que James Robinson ne l’imite à la course (14-0).

L’attaque des Colts ne peut répondre, en particulier un Matt Ryan pas aidé par sa ligne et par ses receveurs. Josh Allen (2 sacks) en profite et vient chasser l’ancien MVP deux fois, symbole d’une domination du front seven des Jaguars. Ryan n’est pas exempt de tout reproche, puisqu’il a lui-même mis fin au premier drive offensif avec une interception sous forme d’offrande pour Rayshawn Jenkins.
Avec un nouveau field goal, Jacksonville rentre au vestiaire avec 17 points d’avance. 197 yards contre 71, il n’y a pas match.

Jacksonville ne lâche rien

La deuxième mi-temps commence comme la première, les Jags de Doug Pederson sont en contrôle. Le duo Etienne/Robinson au sol, mais également Lawrence qui trouve à nouveau Christian Kirk pour un touchdown (24-0).

Commence alors une fin de match entre une équipe qui veut manger l’horloge et une autre qui veut sauver l’honneur. Si les Colts avancent, notamment grâce à Ashton Dulin (79 yards) et Nyheim Hynes (37 yards), ils ne marqueront pas de points. La faute à des échecs en quatrième tentative et à deux nouvelles interceptions de Matt Ryan, cette fois l’œuvre de Devin Lloyd et d’Andre Cisco.

Victoire confortable donc des Jaguars, dominateurs du début à la fin !

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires