Touchdown Shop

[Fantasy] semaine 2 : l’avènement de Gabriel Davis ?

Le nouveau meilleur ami de Josh Allen pour vous aider à faire le break.

C’est le retour de la rubrique Fantasy sur Touchdown Actu, chaque samedi retrouvez nos bons plans, nos coups de coeur, et les écueils à éviter.

Les premiers matchups ont rendu leur verdict et il est déjà temps de rebondir pour ceux qui ont commencé par une défaite.

Les absents

Après la 1ère semaine, aucune blessure majeure n’est venue mettre un terme prématuré à la saison de fantasy. Quelques forfaits sont cependant à déplorer pour ce 2e match. Dak Prescott manquera plusieurs matches ce qui devrait compliquer la vie des managers qui avaient misé sur lui pendant plusieurs semaines.

Toujours privé de DeAndre Hopkins suspendu encore plusieurs semaines, Kyler Murray devra également se passer de Rondale Moore et Andy Isabella. Absent en semaine 1, Allen Lazard toujours gêné à la cheville pourrait une nouvelle fois manquer à Aaron Rodgers. A New York, les Jets sont toujours sans Zach Wilson alors que les voisins des Giants seront sans le rookie Wan’Dale Robinson.

Quarterbacks

La valeur sûre : Matt Stafford. Défait en 1ere semaine, les champions en titre vont réagir face à la toujours moyenne défense des Falcons. Très bien entouré, Stafford a l’occasion idéale de se relancer en distribuant les touchdowns.
Le pari : Carson Wentz. Dans la lancée de sa première semaine réussie, Wentz peut profiter de son trio de receveurs pour prendre le dessus sur le backfield encore fragile des Lions. De quoi faire pleuvoir les yards et les points.
A éviter : Tom Brady. On a beau avoir 7 bagues, on peut avoir des bêtes noires. Depuis son arrivée en Floride, Brady a su être muselé par les Saints. Avec deux sorties à moins de 5 points, le risque de fiasco est réel.

Running back

La valeur sûre : Ezekiel Elliott. Privé de son quarterback, le rôle de Elliot devrait (re)devenir majeur dans l’attaque des Cowboys. Même en partageant les portés avec Pollard, sa charge de travail lui permettra de faire grimper sa fiche de stats.
Le pari : Jeff Wilson. Avec Eli Mitchell sur le carreau, Wilson devient le coureur numéro un des 49ers. Et dans ce rôle, il a toujours répondu présent dans le système Shanahan avec un score fantasy à deux chiffres 6 fois sur 7.
À éviter : David Montgomery. Face à des Packers à la maison et revanchard après leur entame ratée, Montgomery pourrait passer une mauvaise soirée face à un front seven de Green Bay plein de promesses.

Receveurs

La valeur sûre : Gabriel Davis. En lumière en playoffs, Davis a confirmé qu’il était devenu une arme majeure dans l’attaque aérienne des Bills. Plus qu’un simple numéro 2, il est une cible préférentielle de Josh Allen. La réception des Titans et ses jeunes cornerbacks devraient lui être une nouvelle fois profitable.
Le pari : DJ Chark. Ciblé 8 fois en semaine une, l’ancien Jaguar s’est bien intégré à Détroit. Face aux cornerbacks des Commanders il pourrait avoir plus de place pour transformer ces ballons lancés en ballons captés et en yards.
À éviter : Kenny Golladay. Transparent depuis son arrivée à New York, ce n’est pas le réveil de Saquon Barkley qui devrait lui permettre de retrouver son importance d’antan. Avec Daniel Jones pour lancer le cuir, la saison pourrait être très longue pour Golladay.

Tight end

La valeur sûre : Pat Freiermuth. Soupape de sécurité de Mitch Trubisky, le tight end de 2nd année a toute suite montré son entente avec son nouveau quarterback. Profitant de l’activité des receveurs, il devrait une nouvelle fois être largement impliqué.
Le pari : OJ Howard. Deux réceptions, deux touchdowns. Début réussi pour Howard sous ses nouvelles couleurs. Si la connexion avec Mills a parfaitement marché en zone rouge, le rôle de l’ancien Bucc peut prendre de l’épaisseur dès le déplacement à Denver.
A éviter : Austin Hooper. Après avoir traumatisé l’attaque aérienne des Rams, il n’y a aucune raison que les Bills n’en face pas autant fasse à Tennessee. La valeur refuge des Titans pourrait alors être la course et Hooper cantonné à créer des brèches pour Derrick Henry.

La Griz’League

Première semaine et première victoire pour notre Grizou national. Antoine a fait la différence sur sa confiance justifiée dans le revenant Michael Thomas et un Saquon Barkley retrouvé. Le champion en titre Romain entame sa saison comme il a fini la dernière ne laissant aucune chance à son adversaire. Son duo Jefferson Kelce était juste injouable.

Alain s’impose sans forcer grâce à une performance homogène de son effectif et profitant au passage de la blessure de Dak Prescott chez son adversaire Brice. Emmenée par Jalen Hurts, Tiffany prend le meilleur sur Xavier handicapé par la défense des Packers et un Mike Williams oublié par Herbert. Malgré des receveurs hyper productifs, Victor s’incline face à Mathieu et ses coureurs. Dans le match des cancres (en terme de scoring), Marc prend le meilleur sur Gregory, terrassé par la piètre performance de ses receveurs.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires