Touchdown Shop

Seahawks – Broncos (17-16) : Geno Smith mène Seattle à l’exploit

Bien aidés par la gestion de match catastrophique de Nathaniel Hackett, les Seahawks ont remporté leur premier match de la saison face à leur ancien quarterback.

Seattle Seahawks (1-0) – Denver Broncos (0-1) : 17-16

La première de Nathaniel Hackett à la tête des Broncos ne restera pas dans les livres d’histoire. Pas pour les bonnes raisons, en tout cas. Face à une 4e&5 sur les 46 yards adverses avec un point de retard et 1mn11 au chrono, le coach a préféré… laisser tourner l’horloge, griller deux temps morts et tenter un coup de pied de 64 yards dans un stade ouvert.

Sans trop de surprise, Brandon McManus a manqué sa tentative et laissé la victoire à Seattle. Le problème pour Hackett, c’est que cette bévue n’était que la dernière d’une soirée qui n’en a pas manqué.

Pénalisés 12 fois, trop souvent désorganisés en attaque, les Broncos ont laissé filer beaucoup trop d’occasions en deuxième mi-temps. Melvin Gordon (12 courses, 58 yards) et Javonte Williams (7 courses, 43 yards) ont tous les deux perdu un ballon à seulement un yard de la end zone. Et une troisième incursion dans les cinq derniers yards n’a rapporté qu’un field goal. Trois points en autant de passage tout près du but, c’est évidemment rédhibitoire. D’autant qu’en première mi-temps aussi, Denver s’est contenté d’un field goal en se trouvant dans la zone rouge. Bilan de la soirée : 0/4 dans les 20 yards adverses.

Geno Smith en feu… pendant une mi-temps

Si Seattle l’emporte grâce à inefficacité adverse, il a quand même fallu marquer quelques points. Et Geno Smith (23/28, 195 yards, 2 TDs) s’en est chargé avec un début de match tonitruant ! Quatre premières passes complétées et un touchdown de 38 yards lancé à Will Dissly (3 rec, 43 yards, 1 TD) sur la première offensive.

Alors que Denver venait d’égaliser (10-10) sur un touchdown longue distance de Jerry Jeudy (4 rec, 102 yards, 1 TD), Smith ne s’est pas démonté, en remontant 75 yards en 7 actions. Nouveau touchdown (17-10). Le score est finalement de 17-13 à la pause après le coup de pied de McManus, et Smith termine la première partie du match avec une feuille ahurissante : 17/18, 164 yards et 2 touchdowns. Let Geno Cook, apparemment.

La deuxième mi-temps a tout de même ramené un peu les Seahawks sur terre, avec un fumble et deux punts sur leurs trois offensives, à l’image d’un DK Metcalf (7 rec, 36 yards) utilisé sur des gains courts. Mais l’essentiel est bien cette première victoire, et une première place de la division pas franchement attendue après cette entame de saison. Le bémol, c’est la sortie de Jamal Adams avec une blessure au quadriceps que Pete Carroll a déjà qualifié de sérieuse.

Pour les Broncos, les yeux se tournent d’abord vers le coach. Malgré les sifflets qui ont accompagné chacune de ses sorties, Russell Wilson (29/42, 340 yards, 1 TD) n’a pas fait d’erreur majeure, et il a trouvé des solutions avec ses jeunes receveurs. C’est plus Hackett qui semble avoir été dérouté par l’ambiance.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires