Touchdown Shop

[Preview] Semaine 1 : retrouvailles et nouvelle ère

En 2022, la NFL a basculé dans une nouvelle époque qui commence dès ce week-end.

Après la démonstration des Bills face aux champions en titre, place désormais au reste de la NFL. Comme l’an passé, les Buccaneers démarrent leur saison face aux Cowboys. Cette fois, ce sera à Dallas et c’est le match à ne pas manquer de la semaine.

Au delà de cette belle opposition en NFC, il y a aussi des retrouvailles intéressantes. Russell Wilson et Baker Mayfield affrontent (déjà) leur ancienne équipe. Josh McDaniels sera particulièrement scruté pour son deuxième passage à la tête d’une équipe NFL, tout comme tous les nouveaux entraîneurs à travers la ligue. Voici justement le programme de la semaine 1.

Le match à ne pas manquer

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Dallas Cowboys (0-0) – Tampa Bay Buccaneers (0-0)

On l’a dit, ce Sunday Night Football est un bis repetita de la semaine 1  version 2021, à la différence que cette fois ce Bucs-Cowboys se jouera dans le Texas. L’an passé, les deux équipes nous avaient offert un spectacle grandiose avec une victoire des Floridiens 31-29 grâce à un coup de pied de Ryan Succop dans les derniers instants. Un an plus tard, les effectifs ont un peu changé, mais elles la pression du résultat est toujours là, d’un côté comme de l’autre.

Si Brady est finalement resté, il doit désormais parler stratégie avec un nouvel entraîneur : Todd Bowles. Surtout, sa ligne offensive a subit beaucoup de changements à cause de départ (Alex Cappa), de retraite (Ali Marpet) ou encore de blessures (Ryan Jensen et Aaron Stinnie). Même question pour Dak Prescott qui ne pourra pas compter sur Tyron Smith, Conor Williams et La’el Collins. À voir lequel des deux lanceurs sera le plus perturbé par ces changements sur leur ligne offensive. On remarque aussi que dans chaque attaque, une interrogation demeure. Chris Godwin et Michael Gallup sont incertains pour ce premier match.

Le duel : Russell Wilson vs. Pete Carroll

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Seattle Seahawks (0-0) – Denver Broncos (0-0)

On ne l’a encore jamais vu sous un autre maillot que celui de Seattle en match officiel. Pour ce faire, il faudra attendre la toute dernière rencontre de ce week-end, durant le Monday Night Football. Comble de la mélancolie pour les supporters des Seahawks, le premier match que Wilson fera avec d’autres couleurs sera face à son équipe de toujours. Seattle accueille en effet Denver dans la nuit de lundi à mardi. Forcément, le quarterback sera l’attraction de cette rencontre. Alors certes, il ne découvrira pas le Lumen Field, mais il va expérimenter pour la première fois de sa carrière le bruit que peuvent faire ces supporters pour déstabiliser le quarterback adverse.

Et même si la pression du public sera un facteur, les Broncos auront normalement la capacité de se défaire de cette équipe des Seahawks qui pourrait avoir du mal cette saison. Fer de lance d’une attaque remplie de bon skills players, Russell Wilson a du matériel à sa disposition pour naviguer. Il peut aussi compter sur sa défense pour ralentir l’adversaire dans les airs et au sol. En face en revanche, on se demande bien d’où le talent va venir. Geno Smith sera le lanceur titulaire de Pete Carroll et l’entraîneur va devoir rivaliser d’ingéniosité pour déstabiliser une équipe de Denver qui semble bien supérieure.

La stat : 4-0

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Arizona Cardinals (0-0) – Kansas City Chiefs
(0-0)

C’est le bilan de Patrick Mahomes en ouverture de saison depuis qu’il est titulaire. Il n’a jamais raté ses débuts. C’est dire la tâche qui incombe aux Cardinals ce dimanche. Pourtant, il existe des questions concernant les Chiefs. Et notamment l’attaque. On observera d’ailleurs comment cette escouade va s’adapter au départ de Tyreek Hill. On se rappelle aussi que durant la saison 2021, Patrick Mahomes n’a pas semblé très à l’aise avec les équipes qui jouaient avec deux safety en profondeur.

S’il y a bien une équipe capable d’adopter ce système défensif, c’est Arizona. Avec Budda Baker et Jalen Thompson, Kliff Kingsbury est équipé dans ce domaine. De l’autre côté du ballon, place enfin au jeu pour Kyler Murray. On a beaucoup parlé du lanceur durant l’intersaison. Pas toujours pour de bonnes raisons. Le quarterback a ici l’occasion de faire taire certaines critiques qui ne l’estiment pas assez impliqué et/ou travailleur. À noter toutefois qu’il devra faire sans DeAndre Hopkins, suspendu pour le début de saison, mais avec Marquise Brown transfuge de Baltimore.

Le joueur : Baker Mayfield

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Carolina Panthers (0-0) – Cleveland Browns (0-0)

« Je vais les défoncer ». Voilà les mots de Baker Mayfield à propos des Browns. Et encore, on a opté pour la partie polie de son propos. C’est dire à quel point, l’ancien numéro 1 de la draft sera motivé à l’idée de battre ses anciens coéquipiers. Il faut dire, qu’à l’inverse de Russell Wilson (voir au-dessus), lui a été poussé vers la sortie. En Caroline, il veut prouver qu’il a l’étoffe d’un franchise quarterback comme sa sélection au premier choix de la draft en 2018 pouvait le laisser penser.

Chez les Panthers, il aura quelques forces de son côté. DJ Moore devrait être sa cible préférentielle et le retour de Christian McCaffrey va faire du bien à cette attaque. On observera toutefois la ligne offensive, avec notamment Ickey Ekwonu, sixième choix de la dernière draft, qui fera son baptême du feu face à Myles Garrett. En face, le remplaçant de Baker Mayfield, Deshaun Watson, n’est pas encore là. Jacoby Brissett devra assurer l’intérim.

L’entraîneur : Josh McDaniels

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Los Angeles Chargers (0-0) – Las Vegas Raiders (0-0)

Il fait parti de ces nouvelles têtes les plus attendues de cette saison 2022. Il faut dire que Josh McDaniels n’est plus si nouveau. Bien connu depuis ses succès en tant que coordinateur offensif des Patriots, il a aussi un boulet qui lui colle au pied : son passage chez les Broncos. En effet, le technicien a déjà eu sa chance de diriger une franchise. Sous sa coupe, les Broncos ont terminé à 8-8 en 2009, avant que les dirigeants ne le vire en 2010 en plein milieu de la saison après un départ à 3-9. Un mauvais souvenir pour lui donc qu’il va tenter de faire oublier à Las Vegas. Là-bas, il semble être dans une situation qui pourrait lui permettre de réussir.

L’an passé, les Raiders ont accroché les playoffs, malgré une saison faite de multiples rebondissements sur et en dehors du terrain. Josh McDaniels doit donc venir apporter de la stabilité et de la maturité à son groupe. Quand on a passé autant de temps chez les Patriots, ce sont deux qualités qui doivent être ancrées à jamais dans sa peau. Le principal obstacle pour McDaniels sera cette AFC Ouest. Las Vegas est certainement dans la division la plus relevée de la ligue. Patrick Mahomes et les Chiefs, Russell Wilson et les Broncos ou encore Justin Herbert et les Chargers. Autant d’adversaires difficiles à faire tomber, mais qu’il faudra croiser deux fois dans l’année. Ce chemin de croix commence donc dès dimanche en Californie, face à Los Angeles. L’occasion pour Josh McDaniels de se frotter à Brandon Staley.

Les (autres) duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (0-0) – New Orleans Saints (0-0)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Houston Texans (0-0) – Indianapolis Colts (0-0)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Miami Dolphins (0-0) – New England Patriots (0-0)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cincinnati Bengals (0-0) – Pittsburgh Steelers (0-0)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Minnesota Vikings (0-0) – Green Bay Packers
(0-0)

Début de saison oblige, pas mal de matchs entre deux équipes de même division cette semaine. En NFC, direction le Sud et le Nord pour identifier les affrontements. Les Saints de Denis Allen se rendent à Atlanta pour un match qui semble largement à leur portée. Plus tard, le double MVP, Aaron Rodgers veut continuer sa longue domination de sa division avec un premier match à Minnesota.

Dans l’autre conférence, le dernier champion AFC commence sa saison par la réception des Steelers dans un match qui doit permettre aux Bengals de montrer leur progrès sur la ligne offensive. À l’Est, c’est quasiment une tradition désormais, les Dolphins et les Patriots commenceront par un affrontement l’un contre l’autre. Enfin, Matt Ryan, habitué au Sud, sera cette fois en AFC pour sa première dans sa nouvelle division avec un déplacement à Houston.

Les nouveaux coachs

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Chicago Bears (0-0) – San Francisco 49ers (0-0)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Washington Commanders (0-0) – Jacksonville Jaguars (0-0)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Tennessee Titans (0-0) – New York Giants (0-0)

Ils sont 10 nouveaux coachs cette année. Après les Todd Bowles, Nathaniel Hackett, Josh McDaniels, Denis Allen, Lovie Smith, Mike Daniel et Kevin O’Connell dont on a parlé plus haut, place aux derniers « entraîneurs rookies ». Parmi eux, le plus connu se nomme certainement Doug Pederson. Champion NFL avec les Eagles il y a quelques saisons, il a été appelé à la rescousse en Floride pour sauver le soldat Lawrence. Pederson doit faire progresser son jeune quarterback et élever le niveau de jeu de toute la franchise. Sa mission commence dans la capitale fédérale face aux Commanders qui ont envie de faire oublier leur mauvaise saison de l’an passé.

Les deux autres ont un CV un peu moins ronflant. Mais Matt Eberflus et Brian Daboll ne sortent pas de nulle part. Le premier était le coordinateur défensif des Colts depuis 4 ans. Il prend la suite de Matt Nagy et devra trouver un moyen de mettre Justin Fields dans les meilleures conditions. La saison des Bears démarre d’ailleurs par un gros morceau d’entrée, avec la réception des 49ers. Enfin, le second arrive de Buffalo. Là-bas il gérait l’attaque et va tenter de mettre ses qualités à profit avec les Giants. New York se déplace dans le Tennessee dès cette première semaine pour une rencontre compliquée face aux Titans.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Detroit Lions (0-0) – Philadelphia Eagles (0-0)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Jets (0-0) – Baltimore Ravens (0-0)

Dans le reste des matchs de la semaine, deux équipes en grandes difficultés l’an passé reçoivent pour démarrer. Les Lions accueillent les Eagles, pendant que les Jets devront affronter les Ravens. Difficile de voir l’une ou l’autre équipe faire figure de favoris dans ces match-up. Philadelphie et Baltimore ont des ambitions cette saison et ces franchises ne peuvent pas se permettre de faire un faux pas d’entrée. Attention tout de même à la surprise.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (0-0) – New Orleans Saints (0-0)
Carolina Panthers (0-0) – Cleveland Browns (0-0)
Chicago Bears (0-0) – San Francisco 49ers (0-0)
Cincinnati Bengals (0-0) – Pittsburgh Steelers (0-0)
Detroit Lions (0-0) – Philadelphia Eagles (0-0)
Houston Texans (0-0) – Indianapolis Colts (0-0)
Miami Dolphins (0-0) – New England Patriots (0-0)
New York Jets (0-0) – Baltimore Ravens (0-0)
Washington Commanders (0-0) – Jacksonville Jaguars (0-0)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Tennessee Titans (0-0) – New York Giants (0-0)
Arizona Cardinals (0-0) – Kansas City Chiefs
(0-0)
Los Angeles Chargers (0-0) – Las Vegas Raiders (0-0)
Minnesota Vikings (0-0) – Green Bay Packers
(0-0)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Dallas Cowboys (0-0) – Tampa Bay Buccaneers (0-0)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
Seattle Seahawks (0-0) – Denver Broncos (0-0)

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires