Touchdown Shop

[Power Ranking] Quarterbacks : Aaron Rodgers contre l’AFC

La NFL est pleine de bon quarterbacks. Enfin, surtout l'AFC.

Dans une NFL où les jeunes commencent à prendre le pouvoir, il reste encore des anciens pour leur tenir la dragée haute. Si les Allen, Mahomes, Herbert et Burrow veulent s’imposer comme les visages de la ligue, il va falloir battre les vieux toujours performants, notamment Brady, Rodgers, Wilson et Stafford.

1. Aaron Rodgers, Green Bay Packers

Stats 2021 : 16 matches, 4 115 yards, 37 touchdowns, 4 interceptions, 101 yards au sol, 3 touchdowns au sol

Aaron Rodgers a 38 ans, mais est toujours un modèle d’efficacité. Il a remporté la saison dernière le titre de MVP pour la quatrième fois de sa carrière, dont la deuxième fois de suite. Néanmoins, il va devoir s’adapter, car il a perdu sa cible numéro 1, Davante Adams, parti chez les Raiders. De plus, s’il est toujours létal en saison régulière, il lui reste à emmener son équipe une nouvelle fois vers le titre. Un seul Super Bowl en carrière pour un quarterback de son calibre, c’est du gâchis. Une plus grande dose d’ayahuasca pourrait-elle suffire ?

2. Patrick Mahomes, Kansas City Chiefs

Stats 2021 : 17 matches, 4 839 yards, 37 touchdowns, 13 interceptions, 381 yards au sol, 2 touchdowns au sol

Depuis ses débuts dans la ligue, Patrick Mahomes est un modèle de réussite. Capable d’absolument tout faire, même des choses que personne ne pensait possible avec autant d’efficacité (passes aveugles, mauvaise main…), son talent n’est plus à prouver. Il va devoir désormais vivre sans Tyreek Hill, désormais à Miami. Mais, pas de doutes, il va continuer à affoler les compteurs.

3. Tom Brady, Tampa Bay Buccaneers

Stats 2021 : 17 matches, 5 316 yards, 43 touchdowns, 12 interceptions, 81 yards au sol, 2 touchdowns au sol

La retraite n’aura pas duré. À 45 ans, Tom Brady a encore faim de titres, et malgré son âge avancé, est toujours incroyablement performant. Avec son retour aux affaires, les Buccaneers sont un prétendant assumé au titre. Cette fois-ci, cela sera sans Rob Gronkowski, qui a annoncé, lui aussi, sa retraite. Toutefois, avec Mike Evans, Chris Godwin et compagnie, TB12 est bien entouré. “Oui, mais si c’était l’année de trop ?”. Cela fait 10 ans qu’on pose la même question, et ça fait 10 ans que la réponse sur le terrain est la même : Tom Brady n’est juste pas un joueur comme les autres. Le GOAT est immortel.

4. Josh Allen, Buffalo Bills

Stats 2021 : 17 matches, 4 407 yards, 36 touchdowns, 15 interceptions, 763 yards au sol, 6 touchdowns au sol

Il y a des choses qui sont évidentes quand on ouvre grand les yeux : par exemple, le fait que Josh Allen est un quarterback spécial. Il n’a pas eu les statistiques à la passe les plus impressionnantes l’an dernier, mais ce ne sont que des chiffres, qui par ailleurs sont tout de même au-dessus du lot. Le plus spectaculaire, c’est que sa progression est constante et bluffante années après années. Si bien qu’à 26 ans, il se présente en 2022 comme l’un des, si ce n’est le favori pour le titre de MVP. Gros bras, leadership, bon jeu de course, il a depuis son arrivée remis Buffalo à la mode.

5. Joe Burrow, Cincinnati Bengals

Stats 2021 : 16 matches, 4 611 yards, 34 touchdowns, 14 interceptions, 118 yards au sol, 2 touchdowns au sol

Il y a un an, on se demandait tous si Joe Burrow allait réussir à revenir de sa grave blessure au genou, et si oui, à quel niveau. Le numéro 1 de la draft 2020 a sans aucun doute répondu à cette question. Joe Burrow est une star. Son duo reformé avec Ja’Marr Chase a fait des étincelles, et il a réussi à emmener des Bengals que personne ne voyait en playoffs jusqu’au Super Bowl. Désormais, le plus dur arrive. Il va falloir confirmer les attentes, car contrairement à 2021 (et aux 30 années précédentes), les yeux du monde du football seront tournés vers Cincinnati.

6. Russell Wilson, Denver Broncos

Stats 2021 : 14 matches, 3 113 yards, 25 touchdowns, 6 interceptions, 183 yards au sol, 2 touchdowns au sol

Pour la première fois de sa carrière, Russell Wilson va jouer avec un maillot différent de celui des Seahawks. Forcément, c’est un crève-cœur pour les fans de Seattle, tant l’histoire aura été belle entre la franchise et son quarterback durant 10 ans. Mais Wilson a 34 ans, et ne peut se permettre de vivre une reconstruction vers laquelle se dirige son ancienne équipe. Ce sont les Broncos qui vont donc profiter de la situation. Eux qui étaient, selon beaucoup de monde, à un quarterback d’être des véritables prétendants, vont devoir performer désormais.

7. Justin Herbert, Los Angeles Chargers

Stats 2021 : 17 matches, 5 014 yards, 38 touchdowns, 15 interceptions, 302 yards au sol, 3 touchdowns au sol

Les deux premières saisons de Justin Herbert ont été fantastiques. Lui qui s’est retrouvé titulaire car un médecin a perforé le poumon de Tyrod Taylor n’est pas prêt de lâcher le poste. Véritable leader, passeur précis et puissant, avec un physique idéal pour le poste et de véritables qualités athlétiques, Herbert est le prototype du quarterback parfait. Mais si ses débuts personnels sont idylliques, il lui manque toujours une participation en playoffs. Dans une AFC Ouest plus chargée qu’un cycliste au début des années 2000, la tâche sera ardue.

8. Matthew Stafford, Los Angeles Rams

Stats 2021 : 17 matches, 4 886 yards, 41 touchdowns, 17 interceptions, 43 yards au sol

La vie est tellement plus simple quand on est plus à Détroit ! Enfin libéré de la marque noire des Lions, Matthew Stafford s’est amusé à Los Angeles l’année dernière, et a confirmé ce que beaucoup voyaient en lui depuis de nombreuses années : qu’il était capable d’emmener une équipe très loin avec le bon casting autour de lui. Celui des Rams est taillé pour une telle tâche.

9. Lamar Jackson, Baltimore Ravens

Stats 2021 : 12 matches, 2 882 yards, 16 touchdowns, 13 interceptions, 767 yards au sol, 2 touchdowns au sol

Lamar Jackson a connu une saison bien compliquée. Blessé en cours de route, comme presque l’intégralité de l’effectif des Ravens, il a également été en difficulté dans le jeu de passes, entraînant un flot habituel de critiques à son égard. Mais le MVP 2019 reste un joueur unique qui, dans un bon jour, peut littéralement être inarrêtable.

10. Kyler Murray, Arizona Cardinals

Stats 2021 : 14 matches, 3 787 yards, 24 touchdowns, 10 interceptions, 423 yards au sol, 5 touchdowns au sol

Bon passeur, capable de courir, de jouer court ou long, il ne manque que deux choses à Kyler Murray : la taille et les victoires. Le numéro 1 de la draft 2019 doit emmener son équipe loin en playoffs, où à minima faire mieux qu’une fessée contre les Rams au premier tour. S’il joue au niveau qui était le sien en début de saison dernière, avant sa blessure, soit celui d’un potentiel MVP, cela devrait être réalisable.

11. Derek Carr, Las Vegas Raiders

Stats 2021 : 17 matches, 4 804 yards, 23 touchdowns, 14 interceptions, 108 yards au sol

Derek Carr ne serait-il pas le quarterback le plus mésestimé de la ligue ? Très constant sur le plan statistique depuis ses débuts, il a l’an dernier fait preuve d’un leadership sans faille pour emmener les Raiders en playoffs, alors que la saison partait en vrille à Las Vegas d’un point de vue extra-sportif. Avec l’arrivée de son meilleur pote d’université, Davante Adams, l’espoir est encore de mise dans le Nevada.

12. Dak Prescott, Dallas Cowboys

Stats 2021 : 16 matches, 4 449 yards, 37 touchdowns, 10 interceptions, 146 yards au sol, 1 touchdown au sol

Oui, les statistiques parlent en faveur de Dak Prescott et devraient le placer plus haut dans ce classement. Seulement, une impression lui fait défaut : celle qu’il paraît incapable d’emmener les Cowboys loin, malgré un effectif de qualité. Le talent de Dak est indéniable, mais est-il le leader dont a besoin Dallas pour retrouver les sommets ?

13. Deshaun Watson, Cleveland Browns

Stats 2021 : n’a pas joué

Il est impossible de savoir quel Deshaun Watson nous allons retrouver avec les Browns, et nous n’aurons pas la réponse tout de suite, le quarterback étant suspendu pour 11 matches. Ses quelques petites minutes en présaison n’ont pas été convaincantes, mais s’il retrouve le niveau qui était le sien à Houston, il sera bien plus haut dans ce classement, son talent étant indéniable. Reste à voir comment il réagira au fait d’être hué et insulté dans tous les stades de la ligue.

14. Matt Ryan, Indianapolis Colts

Stats 2021 : 17 matches, 3 968 yards, 20 touchdowns, 12 interceptions, 82 yards au sol, 1 touchdown au sol

Comme Russell Wilson, un autre quarterback historique de NFL a quitté sa franchise de toujours. Adieu Atlanta, Matt Ryan est désormais le lanceur des Colts. Après Philip Rivers et Carson Wentz, Indianapolis espère avoir trouvé celui qui les emmènera au bout. À 37 ans, Matty Ice semble prêt à relever un dernier challenge, et malgré un groupe de cibles très limité, son expérience et sa justesse devraient faire du bien à sa nouvelle équipe.

15. Kirk Cousins, Minnesota Vikings

Stats 2021 : 16 matches, 4 221 yards, 33 touchdowns, 7 interceptions, 115 yards au sol, 1 touchdown au sol

Kirk Cousins est un quarterback vraiment compliqué à classer. Ses statistiques parlent pour lui, et Mike Zimmer, avec lequel la relation semblait avoir atteint un point de non-retour, n’est plus là. A sa place, Kevin O’Connell, un coach résolument offensif, a été recruté. Avec des armes de qualité autour de lui, Kirk Cousins peut briller et faire parler son talent. L’an dernier, il était tout de même dans la course au MVP jusqu’à tard dans la saison.

16. Jimmy Garoppolo, San Francisco 49ers

Stats 2021 : 15 matches, 3 810 yards, 20 touchdowns, 12 interceptions, 51 yards au sol, 3 touchdowns au sol

On peut être dans la première moitié des quarterbacks NFL et ne pas être titulaire. Jimmy Garoppolo en est la preuve vivante. Relégué sur le banc par Trey Lance, l’été de Jimmy G a été mouvementé. Finalement, il sera bien remplaçant cette saison, à moins qu’une franchise prétendante au playoffs ne perde son lanceur. Car il l’a prouvé, il est capable d’emmener une équipe loin quand il est en bonne santé. Les deux saisons complètes qu’il a jouées se sont terminées par un Super Bowl perdu et une finale de conférence.

17. Jameis Winston, New Orleans Saints

Stats 2021 : 7 matches, 1 170 yards, 14 touchdowns, 3 interceptions, 166 yards au sol, 1 touchdown au sol

Dans la catégorie des joueurs inconstants, je demande le maître en la matière. Jameis Winston est bourré de talent, cela ne fait aucun doute. Son début de saison avec les Saints a été très bon, avant qu’il ne se blesse. Mais il est aussi capable du pire, en témoigne sa dernière saison chez les Buccaneers lors de laquelle il avait lancé le plus de yards en NFL et 33 touchdowns, mais aussi 30 interceptions. Quel visage aura-t-il cette année ?

18. Baker Mayfield, Carolina Panthers

Stats 2021 : 14 matches, 3 010 yards, 17 touchdowns, 13 interceptions, 134 yards au sol, 1 touchdown au sol

Baker Mayfield est en mission en 2022. Si une qualification en playoffs semble difficile pour Carolina, le numéro 1 de la draft 2018 veut surtout prouver aux Browns qu’ils ont eu tort de se séparer de lui au profit de Deshaun Watson. En 4 saisons à Cleveland, Mayfield aura alterné entre le très bon et le moyen, et sa saison 2021 a été ternie par les blessures. Le match d’ouverture entre Browns et Panthers va valoir le coup d’œil.

19. Mac Jones, New England Patriots

Stats 2021 : 17 matches, 3 801 yards, 22 touchdowns, 13 interceptions, 129 yards au sol

Mac Jones va-t-il se prendre de plein fouet le mur de la deuxième année comme tant de joueurs avant lui ? Sa saison rookie a été pleine de promesses, bien meilleure que celle des quatre quarterbacks draftés avant lui. Néanmoins, beaucoup de questions entourent sa deuxième année. Le départ de Josh McDaniels pourrait lui causer du tort, car si aucun coordinateur offensif n’a été désigné, le rôle pourrait revenir à Matt Patricia, coach à vocation défensive. Rien de bien rassurant, surtout quand on manque d’armes à ses côtés.

20. Ryan Tannehill, Tennessee Titans

Stats 2021 : 17 matches, 3 734 yards, 21 touchdowns, 14 interceptions, 270 yards au sol, 7 touchdowns au sol

Dans le Tennessee, la transition semble en marche. Ryan Tannehill a fait plusieurs belles performances avec les Titans, mais ses limites se sont trop vues quand Derrick Henry n’était plus là pour attirer les défenses sur lui. À 34 ans, il peut encore rendre des services à son équipe, mais il n’est certainement pas le futur des Titans, contrairement, peut-être, à Malik Willis. Reste à voir si cela sera dès cette année ou dans un futur plus lointain.

21. Jared Goff, Detroit Lions

Stats 2021 : 14 matches, 3 245 yards, 19 touchdowns, 8 interceptions, 87 yards au sol

Au jeu des chaises musicales, il y a toujours un gagnant et un perdant. Si Matthew Stafford semble avoir trouvé son bonheur en Californie, la vie est plus difficile pour Jared Goff. Même si ses statistiques sont plutôt bonnes et que le casting autour de lui s’est amélioré, difficile d’imaginer Goff gagner beaucoup plus de matches pour les Lions. Il n’est simplement pas l’avenir de cette franchise, même s’il rend correctement service. Detroit pourrait se mettre à la recherche d’un quarterback lors de la prochaine draft, tout en gardant Goff pour lui apprendre les bases.

22. Jalen Hurts, Philadelphia Eagles

Stats 2021 : 15 matches, 3 144 yards, 16 touchdowns, 9 interceptions, 784 yards au sol, 10 touchdowns au sol

Avec des bons receveurs, un bon tight end et une ligne offensive solide, il ne manque pas grand-chose à l’attaque des Eagles. Le défaut, ou à minima l’interrogation, se situe au poste de quarterback. Jalen Hurts est une bonne double menace, à la manière de Lamar Jackson, mais Philadelphie attend de lui qu’il puisse servir avec efficacité un corps de receveurs très complet. À lui de prouver qu’il est au niveau.

23. Jacoby Brissett, Cleveland Browns

Stats 2021 : 11 matches, 1 283 yards, 5 touchdowns, 4 interceptions, 70 yards au sol, 1 touchdown au sol

Les Browns auraient rêvé qu’il ne fasse pas partie de cette liste, mais Jacoby Brissett va devoir jouer les 11 premiers matches de la saison. Depuis le début de sa carrière de baroudeur, il a prouvé qu’il était un quarterback correct, capable de faire avancer son équipe sans faire de miracle. Pas un titulaire en puissance, mais c’est mieux que rien pour une équipe de Cleveland qui va essayer de gagner un maximum de rencontres avant le retour de Deshaun Watson.

24. Carson Wentz, Washington Commanders

Stats 2021 : 17 matches, 3 563 yards, 27 touchdowns, 7 interceptions, 215 yards au sol, 1 touchdown au sol

Qu’il semble loin le temps où Carson Wentz était le favori au trophée de MVP avant de se blesser. Aujourd’hui, Wentz est devenu un baroudeur, voyageant d’équipes en équipes. Après les Colts, ce sont les Commanders qui ont décidé de lui faire confiance pour driver leur attaque. S’il semble capable de faire avancer une équipe, il a l’air d’avoir un blocage si bien qu’il semble incapable de gagner. Malgré des stats intéressantes qui lui permettent d’avoir un poste de titulaire, difficile de le voir bien plus haut dans ce classement.

25. Trevor Lawrence, Jacksonville Jaguars

Stats 2021 : 17 matches, 3 641 yards, 12 touchdowns, 17 interceptions, 334 yards au sol, 2 touchdowns au sol

Alors qu’il n’avait perdu que quatre petits matches entre le lycée et l’université, Trevor Lawrence en a perdu 13 lors de sa saison rookie. Ses statistiques et l’impression laissée ne sont certes pas dignes du prospect le plus attendu depuis Andrew Luck, mais cela ne veut pas pour autant dire que Lawrence est un bust. La saison 2021 des Jaguars avec Urban Meyer a été pour le moins chaotique. Toutefois, les fans de Jacksonville attendent tout de même une réaction rapide du numéro 16.

26. Tua Tagovailoa, Miami Dolphins

Stats 2021 : 13 matches, 2 653 yards, 16 touchdowns, 10 interceptions, 128 yards au sol, 3 touchdowns au sol

Est-ce la saison de la dernière chance pour Tua Tagovailoa ? Il semblerait que ses performances n’aient en effet convaincu absolument personne depuis son arrivée. Certes, il a été souvent gêné par des problèmes physiques, mais lorsqu’il était sur le terrain en pleine possession de ses moyens, ce n’était guère mieux. Durant l’intersaison, les Dolphins ont décidé de mettre le paquet autour de lui (Terron Armstead, Tyreek Hill…), ajoutant également de la pression sur ses épaules. Et dire qu’il a été drafté un choix avant Justin Herbert…

27. Zach Wilson, New York Jets

Stats 2021 : 13 matches, 2 334 yards, 9 touchdowns, 11 interceptions, 185 yards au sol, 4 touchdowns au sol

S’il a montré des flashs de talent en fin de saison, la première année de Zach Wilson en NFL est décevante. Mais comme pour Trevor Lawrence, il est trop tôt pour juger définitivement l’ancien de BYU. Les Jets, eux, y croient puisqu’ils ont renforcé la protection et les cibles de leur jeune quarterback. Manque de bol, Wilson s’est blessé au ménisque durant la présaison et pourrait manquer le début de la saison.

28. Mitch Trubisky, Pittsburgh Steelers

Stats 2021 : 6 matches, 43 yards, 0 touchdown, 1 interception, 24 yards au sol, 1 touchdown au sol

Normalement, l’apprentissage derrière un quarterback, c’est réservé aux rookies. Sauf que Mitch Trubisky n’y avait pas vraiment eu droit durant sa saison rookie, le titulaire avant lui étant Mike Glennon. Du coup, après son échec à Chicago, il a décidé d’aller apprendre derrière Josh Allen, avant d’avoir de nouveau sa chance comme titulaire. Désormais, il va diriger l’attaque de Pittsburgh, du moins un certain temps, avant que Kenny Pickett ne lui pique sa place.

29. Justin Fields, Chicago Bears

Stats 2021 : 12 matches, 1 870 yards, 7 touchdowns, 10 interceptions, 420 yards au sol, 2 touchdowns au sol

Dans la famille “saison rookie difficile, mais ne l’enterrez pas”, je demande le troisième. Justin Fields a connu des débuts délicats à Chicago, comme absolument tous les quarterbacks qui passent chez les Bears. Sauf que, contrairement à Lawrence et Wilson, qui ont connu des saisons similaires dans leurs équipes, l’attaque de Chicago n’a pas semblé intéressée par la protection de son jeune quarterback. Avec des cibles (au mieux) moyennes et une ligne poreuse, Justin Fields va devoir courir pour sa vie et espérer que cela fonctionne. Bon courage.

30. Trey Lance, San Francisco 49ers

Stats 2021 : 6 matches, 603 yards, 5 touchdowns, 2 interceptions, 168 yards au sol, 1 touchdown au sol

C’est assez rare de voir autant d’incertitudes autour d’un quarterback d’une équipe aussi ambitieuse. Trey Lance est le nouveau titulaire des 49ers, et personne ne sait s’il va réussir ou non. Si ses qualités physiques sont indéniables, impossible de savoir si cela va fonctionner sur le terrain. En tout cas, avec des cibles de qualité, un jeu de course dominant et une ligne correcte, Trey Lance ne pourra pas se cacher.

31. Davis Mills, Houston Texans

Stats 2021 : 13 matches, 2 664 yards, 16 touchdowns, 10 interceptions, 44 yards au sol

Dans le marasme qu’était la saison 2021 des Texans, Davis Mills a fait ce qu’il a pu pour surnager. Sans être fantastique, l’ancien de Stanford a montré des signes de maturité et quelques promesses, sans pour autant faire l’unanimité. Si la sélection d’un quarterback a longtemps été envisagée à Houston, il a été décidé de laisser une année de plus à Mills pour prouver ce qu’il vaut. Mais, hormis Brandin Cooks, il n’a toujours personne pour l’épauler.

32. Marcus Mariota, Atlanta Falcons

Stats 2021 : 10 matches, 4 yards, 0 touchdown, 0 interception, 87 yards au sol, 1 touchdown au sol

Lorsque tu te lances dans une reconstruction, deux options s’offrent à toi au poste de quarterback : avoir un jeune prometteur qui n’aura aucune pression, ou avoir un lanceur expérimenté qui espère prouver qu’il est encore dans le coup, sans qu’il ne représente l’avenir pour autant. Les Falcons ont choisi la deuxième option avec Marcus Mariota. S’il n’a que 28 ans, Atlanta a un air de dernière chance au poste de titulaire pour l’ancien des Titans. Surtout que, derrière, Desmond Ridder pousse.

33. Daniel Jones, New York Giants

Stats 2021 : 11 matches, 2 428 yards, 10 touchdowns, 7 interceptions, 298 yards au sol, 2 touchdowns au sol

Brian Daboll et Mike Kafka ont en parti façonné Josh Allen et Patrick Mahomes. Du coup, pour les récompenser, les Giants leur ont donné Daniel Jones. Est-ce enfin l’année de la dernière chance pour celui dont l’image la plus marquante sous le maillot new-yorkais est une chute seul lors d’une longue course ? C’est ce qu’espèrent les fans des Giants, car plus personne ne semble avoir l’espoir qu’il devienne un jour un franchise quarterback.

34. Drew Lock, Seattle Seahawks

Stats 2021 : 6 matches, 787 yards, 2 touchdowns, 2 interceptions, 53 yards au sol, 2 touchdowns au sol

Remplacer Russell Wilson à Seattle est une mission extrêmement complexe, et il ne semble pas qu’il soit taillé pour. Les fans des Seahawks ont probablement passé l’été à se mettre en tête que cette saison serait galère. Leur seul motif d’espoir à ce poste : la draft 2023, qui semble pleine de bons quarterbacks. Force à eux.

35. Geno Smith, Seattle Seahawks

Stats 2021 : 4 matches, 702 yards, 5 touchdowns, 1 interception, 42 yards au sol, 1 touchdown au sol

Voir ci-dessus.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires