unibet
Touchdown Shop

[NCAA] Semaine 2 – Sam Hartman, le retour du démon

Un retour, de l'upset, des confirmations mais aussi des non-confirmations. Résumé de la semaine 2 de NCAA.

Chaque dimanche, la rédaction de TDActu vous propose un point sur les joueurs universitaires. Qui ont été performants et qui ont déçu ? Voici un hebdomadaire axé sur les performances individuelles des futurs joueurs NFL. Seuls les joueurs éligibles à la draft 2023 sont cités ici. 

Au programme de la semaine 2 du college football de 82 matchs, un premier test pour Bryce Young et Alabama chez les Longhorns du Texas. Tennessee aura-t-il sa revanche face à Pittsburgh? Les premiers duels de la conférence SEC avec un duel de quarterbacks projetés au 1er tour, Will Levis de Kentucky contre Anthony Richardson de Florida. Enfin, le derby de l’Iowa pour le CyHawk Trophy entre Iowa et Iowa State.

Le quarterback de la semaine

Cette promotion 2023 est riche en quarterbacks. L’occasion de faire un focus sur un joueur à cette position.

Sam Hartman (QB, Wake Forest) : 18/27, 300 yards, 4 touchdowns

Absent lors de la semaine 1 en raison d’un blessure non liée au football (caillot de sang au niveau de la clavicule), Sam Hartman était de retour cette semaine. Certes, l’opposition n’était pas de qualité car c’est l’une des pires équipes de la conférence SEC, Vanderbilt, qui était en face.

Mais pour son retour, le Demon Deacon n’a pas été perturbé par la pression, lançant pour 300 yards et 4 touchdowns. Sa connexion avec son receveur favori, A.T. Perry, potentiel 1er tour de draft, n’a pas été perdue : 142 yards et un touchdown. Il n’est peut-être pas cité dans les premiers choix de la draft, mais il peut avoir un avenir en NFL en tant que solide doublure. Voire mieux.

Mentions

  • CJ Stroud (QB, Ohio State) : 16/24, 351 yards, 4 TDs
  • Devin Leary (QB, NC State) : 16/25, 238 yards, 4 TDs, 3 courses, 20 yards, 2 TDs
  • Taulia Tagovailoa (QB, Maryland) : 27/31, 391 yards, 4 TDs, 1 INT
  • Cameron Rising (QB, Utah) : 17/23, 254 yards, 3 TDs
  • Dillon Gabriel (QB, Oklahoma) : 21/28, 296 yards, 3 TDs

Privé de son receveur numéro 1 Jaxon Smith-Njigba pour les 2 prochains matchs, CJ Stroud s’est trouvé un nouvel ami avec Marvin Harrison Jr., fils de l’ancien receveur des Colts, auteur de 3 touchdowns. Son concurrent principal, Bryce Young, a peiné malgré une opposition plus relevée mais a donné la victoire à son équipe.

Devin Leary se rattrape de son mauvais match lors de la semaine 1. L’opposition était une équipe de FCS, Charleston Southern, mais il n’a pas fait d’erreurs. Il égale le record de touchdowns inscrits dans l’université par un seul joueur avec 6 touchdowns. Taulia Tagovailoa, frère de Tua, a été presque parfait. Il faudra qu’il confirme face à un adversaire plus relevé que Charlotte. Enfin, malgré des oppositions à leur portée, Cameron Rising et Dillon Gabriel ont été efficaces. Les 2 joueurs ont bien utilisés leurs playmakers qui sont cités dans la suite de cet article.

Le joueur offensif de la semaine

Deuce Vaughn (RB, Kansas State) : 24 courses, 145 yards, 2 touchdowns

Si Bijan Robinson est pour l’instant incontesté pour être le premier running back drafté en 2023, l’identité du deuxième est partagé entre plusieurs coureurs. Parmi eux, Deuce Vaughn. Issu d’une université qui a produit des joueurs comme Larry Brown, Darren Sproles ou encore Jordy Nelson, le coureur a été d’une grande aide au sol dans une attaque en difficulté à la passe. En plus d’avoir mis 2 touchdowns, il s’est aussi mué en bon bloqueur pour son quarterback, Adrian Martinez. Sa faculté de glisser dans les petits espaces laissés par la défense est tout aussi déconcertante.

Mentions

  • Mohamed Ibrahim, (RB, Minnesota) : 23 courses, 130 yards, 2 TDs
  • Bijan Robinson (RB, Texas) : 21 courses, 57 yards, 1 TD, 3 REC, 73 yards
  • Camerun Peoples (RB, Appalachian State) : 19 courses, 112 yards
  • Jalen Berger (RB, Michigan State) : 17 courses, 107 yards, 3 TDs
  • Dalton Kincaid (TE, Utah) : 7 réceptions, 107 yards, 2 TDs
  • Jordan Addison (WR, USC) : 7 réceptions, 172 yards, 2 TDs
  • Cedric Tillman (WR, Tennessee) : 9 réceptions, 162 yards, 1 TD
  • Zachary Franklin (WR, UTSA) : 10 réceptions, 122 yards, 2 TDs
  • Marvin Mims (WR, Oklahoma) : 7 réceptions, 163 yards, 2 TDs
  • Blake Freeland (OT, BYU)

Toujours au sol, le joueur d’Applachian State Camerun Peoples a mis à mal la défense de Texas A&M et a contribué à l’upset de son équipe. Bijan Robinson n’a pas démérité face à l’une des meilleures défenses du pays, Alabama avec un touchdown plein d’intelligence. Mohamed Ibrahim et Jalen Berger confirment leur belle semaine 1.

Chez les receveurs, après Brant Kuithe en semaine 1, c’est Dalton Kincaid qui a pris le relais pour Utah. Si Southern Utah n’est pas une opposition relevée, sa performance est à souligner et pourrait faire monter sa côte en avril prochain. Jordan Addison confirme et a déjà inscrit 4 touchdowns en 2 matchs avec sa nouvelle équipe. Cedric Tillman et Zakhari Franklin ont été décisifs à leur façon, le premier a donné la victoire à son équipe en prolongation face à Pittsburgh tandis que le second a réalisé de gros jeux pour permettre à son équipe de rester au contact d’Army. Enfin, record en carrière pour Marvin Mims qui a le potentiel d’un receveur numéro 1 en NFL. Une performance adoubée par son entraîneur, Brett Venables.

Le joueur défensif de la semaine

Drew Sanders (LB, Arkansas) : 11 plaquages, 2 sacks, 2 fumbles forcés, 1 passe défendue, 1 pression

Ancienne recrue 5 étoiles de Alabama (en 2020), Drew Sanders était noyé dans une rotation de grande qualité, sans jamais pouvoir s’imposer avec le Crimson Tide. En 2022, il rejoint Arkansas pour avoir du temps de jeu. Grand et très athlétique, il a brillé de mille feux face à South Carolina. Joueur avec de l’expérience en tant que quarterback, tight-end ainsi que linebacker et defensive-end au lycée, ce natif du Texas est un joueur de football complet. Nul doute que sur son agenda, la date du 1e octobre est entouré en rouge : ce jour là, son Arkansas recevra Alabama !

Mentions

  • Antonio Johnson (S, Texas A&M) : 13 plaquages
  • Andre Carter II (DE, Army) : 4 plaquages, 2 sacks, 1 pression
  • Tuli Tuipulotu (DT, USC) : 4 plaquages pour perte
  • Calijah Kancey (DT, Pitt) : 2 plaquages pour perte
  • Gervon Dexter (DT, Florida) : : 7 plaquages, 1 passe défendue, 1 interception

Si Texas A&M est l’une des déceptions de la semaine, Antonio Johnson a été très sollicité. Malgré une passe interférence défensive sévère en fin de match, il s’est comporté en leader de la défense des Aggies. Sous les yeux de plusieurs scouts NFL, Andre Carter a brillé. Il a montré de belles qualités de vitesse et a provoqué plusieurs fautes adverses. Un nom à surveiller pour le premier tour.
Les tackle défensifs sont à l’honneur. Calijah Kancey a martyrisé l’intérieure de la ligne offensive de Tennessee avec sa vitesse. Auteur de 7 sacks en 2021, sa progression semble sans limite. Impressionnant en attaque, les Trojans d’USC le sont aussi en défense avec Tuli Tuipulotu. Auteur de 4 plaquages pour perte, le défenseur a forcé un fumble qui a mené à un touchdown qui a été annulé. Enfin, Kentucky n’a pas trouvé la solution pour contenir Gervon Dexter. Son interception, après un fumble forcé par Brenton Cox Jr., avait donné pendant un temps le momentum aux Gators. Sa bonne performance lui a peut-être fait consolider sa place dans les 20 premiers choix de la draft prochaine.

Les déceptions de la semaine

  • Anthony Richardson (QB, Florida) : 14/35, 2 INT, 1 fumble
  • Myles Murphy (DE, Clemson) : 3 plaquages
  • Jermaine Burton (WR, Alabama) : 2 réceptions, 10 yards
  • Quentin Johnston (WR, TCU) : 2 réceptions, 22 yards

Quarterback de la semaine 1, Anthony Richardson n’a pas confirmé cette semaine face à une opposition pourtant moins relevé que Utah, Kentucky. De plus, il n’a pas beaucoup utilisé ses jambes avec seulement 6 courses pour 4 yards. L’interception qu’il lance en fin de 3e quart temps pour un pick six a fait basculé le match en faveur des Wildcats.

Censée être une force, la ligne défensive de Clemson est passée à côté de son match contre Furman, une équipe de 2e division. La défense a autorisé 384 yards, dont 19 premières tentatives. Un joueur symbolise cette déconvenue, Myles Murphy. Le joueur n’a pas réalisé le moindre sack et pourrait voir sa place promise au top 10 de la draft être menacée.

Si l’ensemble de la défense a déçu du côté d’Alabama malgré la victoire, que dire de Jermaine Burton. Incapable de se démarquer, il n’a été ciblé que 5 fois, relâchant même un ballon. Le transfuge de Georgia a déclaré vouloir faire une saison à plus de 1000 yards. Pour l’instant, c’est mal parti. Son concurrent au même poste Quentin Johnston fait guère mieux avec seulement 2 réceptions pour 22 yards face à une opposition modeste. Déjà décevant la semaine dernière, il doit faire mieux s’il veut voir son nom être entendu au premier tour.

L’action de la semaine

En plus d’un nom qui a du style, son touchdown en a également. Le tight-end Gavin Bartholomew de Pittsburgh vous offre l’action de la semaine. Ce touchdown n’a malheureusement pas permis à son équipe de gagner face à Tennessee.

Le bonus de la semaine

Un upset pour terminer avec Nebraska, équipe de la Big Ten, qui a perdu à domicile contre Georgia Southern, équipe de la Sun Belt, 45-42. Ce qui n’a pas arrangé la situation de Scott Frost, l’entraîneur de Nebraska. A part cela, l’anecdote intéressante est que Nebraska a payé 1.5 millions de dollars à son adversaire pour faire le déplacement. Cela est courant en NCAA car les universités du Power of 5 paient les universités issus de divisions inférieures (Group of 5 ou FCS) afin qu’ils puissent jouer sur leur terrain. Au total, cela peut aller jusqu’à une quinzaine de millions de dollars de transactions dans tout le pays. Ces matchs sont souvent appelés les cupcakes games et parfois, cela ne sourit pas forcément au favori. La preuve.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires