unibet
Touchdown Shop

Rob Gronkowski confirme que Tom Brady et lui ont failli aller aux Raiders

Jon Gruden aurait pu avoir deux futurs Hall of Famers, mais il aurait préféré garder Derek Carr.

Printemps 2020, Tom Brady est libre de tout contrat. Il signe avec les Buccaneers, Rob Gronkowski le rejoint et Tampa gagne le Super Bowl.

Une histoire simple. Ou pas tant que ça. Sur ESPN, Dana White, le président de l’UFC, a révélé qu’il aurait été impliqué dans des négociations pour faire venir les deux joueurs du côté de Las Vegas.

« J’ai travaillé pour monter un accord pour que Brady et Gronk viennent aux Raiders. Et c’était quasiment fait », a-t-il expliqué. « Et à la dernière minute, Jon Gruden a tout mis par terre et dit qu’il ne voulait pas d’eux. […] Brady regardait déjà les maisons sur place et on ne disait pas encore à ce moment-là que Gronk allait venir (il était à la retraite depuis 1 an mais toujours sous contrat avec les Patriots, NDLR). Donc Las Vegas aurait eu Brady et Gronk l’année où les Buccaneers ont gagné le Super Bowl, sauf que Gruden a fait capoter l’accord. Et il y a tellement d’histoires en coulisses. Je n’en aurais jamais parlé si Gronk ne l’avait pas fait. »

Car Rob Gronkowski est bien en plateau au moment ou White s’exprime. Et, probablement plus libre de parler maintenant qu’il est à la retraite, l’ancien tight end confirme.

« Dana, c’est exactement ce qui s’est passé. »

Mais sans regrets.

« Je suis content que ça ne se soit pas fait. Tout s’est passé pour le mieux. Je suis content que nous soyons allés à Tampa. Ca a marché. J’adore cet endroit. »

Un tacle perdu pour Derek Carr ?

Avec le recul et cet éclairage, les mots de Tom Brady lors de l’émission The Shop au mois de juin dernier prennent peut-être un autre sens.

« Il y a une histoire pendant la free agency. Une équipe était intéressée, puis tout d’un coup, tout à la fin, ils n’étaient plus intéressés. Je me suis dit : « Vous gardez ce naze ? Vous êtes sérieux ? » »

Derek Carr était-il le « motherfucker » en question ? Les Raiders étaient-ils intéressés jusqu’à un revirement de dernière minute ?

Comme d’habitude avec la plupart des histoires entourant Tom Brady, qu’elles concernent des ballons ou son flirt avec les Dolphins, il faut supposer et recoller les pièces du puzzle.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires