France Autriche Football americain

Présaison 1 (dimanche) : Kellen Mond marque des points à Minnesota, la ligne offensive de Vegas se cherche

Ce qu'il faut retenir du match de présaison NFL du dimanche 14 août 2022.

Las Vegas Raiders – Minnesota Vikings : 26-20

L’un des grands chantiers de l’été à Las Vegas se situe au niveau de la ligne offensive. La rencontre face aux Vikings a démontré que l’entraîneur Josh McDaniels n’a pas encore toutes les réponses malgré la victoire et qu’il tente de trouver la formule idéale. De nombreuses rotations différentes ont été testées sur presque toutes les séries offensives, ce qui a permis aux locaux de tenir le rythme sur la distance et de se mettre définitivement à l’abri au retour des vestiaires. Après un premier acte poussif, les deux séries inaugurales du 2e acte ont débouché sur des touchdowns, suffisant pour se prémunir d’un retour de Minnesota.

La polyvalence est essentielle, mais il est plus important d’avoir une ligne solide pour protéger efficacement les quarterbacks et ouvrir des brèches au sol. Le titulaire du soir, Jarrett Stidham (10/15, 68 yards + 4 courses, 16 yards, 1 touchdown) a été sacké à 3 reprises et a éprouvé toutes les peines du monde à faire avance son escouade en première mi-temps. Les Raiders n’ont gagné que 23 yards sur les 12 premières tentatives, et une seule action a débouché sur un gain de plus de 4 yards. Nick Mullens (7/9, 94 yards, 1 touchdown + 2 courses, 9 yards) a dirigé les opérations après la coupure et a conduit les siens vers la end-zone, avant de laisser Chase Garbers (2/3, 19 yards, 1 sacks concédés) terminer la partie.

Comme face à Jacksonville, le groupe de running backs a tiré son épingle du jeu. Même avec Josh Jacobs laissé au repos, les 4 coureurs utilisés ont accumulé 140 yards. Le choix du 7e tour, Brittain Brown, a été le plus en vue et le plus utilisé (14 courses, 54 yards, 1 touchdown). Austin Walter, Kenyan Drake et Zamir White ont également porté au moins quatre fois chacun le cuir, Drake et White ajoutant au passage quelques prises. Autre élément de satisfaction de la soirée, le taux de conversion : 8/16 sur 3e tentative, 2/2 sur 4e et 2/3 dans la zone rouge.

On ne peut pas en dire autant de leur adversaire du soir, plus en délicatesse dans ce secteur (1/7 sur 3e tentative, 1/1 sur 4e et 2/4 en zone rouge), qui a surtout été plombé par de trop nombreuses pénalités des deux côtés du ballon à des moments cruciaux. Au total, les Vikings ont été pénalisés 8 fois pour 71 yards, dont 7 infractions pour 66 yards dans la première moitié du match.

Kirk Cousins touché par le COVID-19 en fin de semaine, tous les regards étaient braqués sur Sean Mannion (8/12, 79 yards) et Kellen Mond (9/14, 119 yards, 2 touchdowns), qui ont eu un temps de jeu relativement égal. Si Mond a effectué quelques lancers intéressants et réussi ses 5 dernières passes, les deux ont manqué des receveurs ouverts dans la end-zone sur 3e tentative, forçant ainsi le kicker Greg Joseph à entrer en action pour inscrire des points au pied. Le vétéran Albert Wilson s’est illustré avec ses 2 touchdowns captés, quant au running back rookie Ty Chandler, il a éclipsé la compétition pour le poste de quarterback suppléant avec ses 50 yards gagnés en 5 courses et son retour d’engagement de 56 yards. De quoi redistribuer les cartes derrière les inamovibles Dalvin Cook et Alexander Mattison.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires