France Autriche Football americain

[Clash of Camp] AFC Ouest : duels dans la division de la mort

Division dominée par des quarterbacks de qualité, ici c'est le Wild Wild West.

De 90 à 53. Pour un poste de titulaire ou de rotation, nombreux sont les candidats, pour peu d’élus. Parce que concurrence veut dire émulation, hormis quelques cadres, les effectifs NFL connaissent tous des batailles lors des camps d’entrainements. Aujourd’hui, direction une division ultra compétitive avec la AFC Ouest.

La division des quarterbacks : Patrick Mahomes, Russell Wilson, Justin Herbert et Derek Carr ! Plus ouverte que jamais, la division AFC Ouest sera compétitive en 2022. Pour s’y préparer et espérer la remporter, les quatre équipes misent sur l’émulation pour faire progresser les troupes. Certaines positions sont à prendre alors voici quelques intéressantes batailles.

Las Vegas Raiders : Guards et Centre

Alors qu’il n’avait jamais joué cette position à l’université, Andre James a été promu en tant que Centre par le staff précédent. Une saison mitigée plus tard, il pourrait toujours engager le cuir mais surtout en raison d’automatismes avec Derek Carr. Il sera concurrencé par le 1e choix de draft 2022 (3e tour) : Dylan Parham. Si ce dernier n’a, lui non plus, jamais joué cette position au niveau universitaire, son gabarit et son intelligence de jeu en font un candidat crédible. Linebacker au lycée, ses capacités athlétiques et son appétence pour les duels lui ont permis une brillante transition sur la ligne offensive à Memphis. Titulaire en tant que guard (gauche et droit) ou tackle (droit) en NCAA, sa polyvalence est également un atout : il a d’ailleurs été testé à ce poste lors du Senior Bowl (photo de couverture). Il devrait débuter la saison dans la peau d’un titulaire, reste à savoir si ce sera au centre ou sur l’un des deux postes de Guard.

Deux places, six candidats ! Voila la bataille pour être Guard à Las Vegas. Avec sa mobilité, Dylan Parham serait idéal dans ce système Patriots où certains linemen doivent se rendre de l’autre coté pour ouvrir une brèche (jeu nommé « Counter »). La position de Guard droit lui siérait bien. Une position qu’occupait Denzel Good au début de la saison 2021, mais une blessure dès la week 1 l’empêcha de jouer ensuite. Il est aussi un candidat pour le poste du coté gauche : Good avait été respectueux de son nom de famille en 2020 en tant que LG. Autre prétendant, Jermaine Eluemunor. S’il est présent pour son 6e camp d’avant saison, cet Anglais ayant émigré aux Etats-Unis à l’âge de 14 ans, est depuis 2017 un remplaçant. Ce terme le dénigre quelque peu mais être dans un effectif NFL pendant 6 saisons, même en tant que remplaçant, est déjà une performance remarquable. De plus, l’entraineur McDaniels le connait bien après deux saisons communes près de Boston.

Titulaire en 2021, John Holding Simpson a trop souvent été battu en 2021. Encore jeune à bientôt 25 ans, il joue en 2022 son avenir : non seulement avec les Raiders, mais sans doute aussi en NFL. Idem pour l’ancien de Alabama Lester Cotton, qui peine à confirmer en NFL. Le dernier postulant est un joueur pouvant évoluer en tant que Tackle ou que Guard. Rien que pour cela, le rookie Thayer Munford possède un capital de points pour intégrer le 53 final. Ce joueur possède l’envergure d’un Tackle mais a aussi de l’expérience à l’intérieur avec les performants Buckeyes de Ohio State.

Pronostic : Good-James-Parham

Aussi : linebackers, defensive tackles

Los Angeles Chargers : Tackle droit

Les Chargers sont ambitieux et à juste titre : un entraineur coté, un quarterback jeune et talentueux et des joueurs d’impact en défense. Mais il suffit d’attaquer leur point faible pour les priver de playoffs : ce qu’ont fait les Raiders lors de la week 17 en 2021. Si le jeune Rashawn Slater offre de la qualité sur le coté gauche de la Oline, à droite se trouve le talon d’Achille de ce combattant.

Concédant sacks et pressions toute la saison 2021, Storm Norton a laissé les virus s’installer depuis son coté et Justin Herbert s’est trop souvent retrouvé dans une tempête. Pour 2022, il est pourtant le favori pour occuper encore le poste ! Faute de mieux, pour l’instant. Si certains joueurs de niveaux inférieurs parviennent à être performants en NFL, Trey Pipkins n’a toujours pas digéré l’écart entre le 3e niveau universitaire et la ligue pro (choix du 3e tour en 2019). Il est le principal concurrent de Norton, au début du camp, pour tenir le poste de tackle droit. De quoi donner des boutons de fièvre à Justin Herbert.

Autre option, celle de glisser le Guard gauche Matt Feiler à droite et à l’extérieur. Après tout, il a déjà occupé ce poste avec les Steelers de Pittsburgh. S’il possède la taille adéquate pour la position, son manque de qualités athlétiques font que son profil est plus adapté pour un poste à l’intérieur. De plus, le déplacer signifierait devoir lui trouver un remplaçant à l’intérieur. Le rookie Jamaree Salyer s’est montré efficace avec Georgia, et bien qu’il y ait surtout joué Tackle, sa position préférentielle en NFL semble être en tant que Guard. Il pourrait remplacer Feiler en tant que LG. Il sera néanmoins testé aussi en tant que Tackle droit, étant donné la faiblesse de la compétition à ce poste. Drafté en 2021 (5e tour), Brenden Jaimes n’a pas joué pour sa saison rookie. Mais ses qualités athlétiques lui permettent d’être dans la discussion. Lui ou un autre, un joueur va devoir se révéler lors du camp pour ce poste si important. Sinon, le manager Tom Telesco pourrait être obligé de trouver une « rustine » : Daryl Williams (ex Bills), Eric Fisher (ex Colts) ou Brandon Shell (ex Seahawks) sont encore sur le marché. Rien de fou cependant.

S’il n’est pas idéal de casser un trio LT-LG-OC qui fonctionne, Matt Feiler parait la solution la plus viable pour l’instant. Sur la ligne offensive, l’important est de trouver la bonne combinaison et les Chargers ont recruté le prometteur Brendan Nugent depuis les Saints (coach Oline), pour réussir cela.

Pronostic : Matt Feiler

Aussi : RB2, 34DE, safety

Kansas City Chiefs : Tackle droit

S’il y aura d’autres positions en compétition, comme dans chaque équipe, la plus importante dans le Missouri concerne la même que pour les rivaux de Los Angeles : parce que le poste est très important, parce qu’il y a plusieurs prétendants et parce que pour l’instant, bien malin qui peut affirmer savoir qui démarrera la saison comme titulaire. Patrick Mahomes sait se déplacer dans la poche, mais lui donner plus de sérénité est primordial dans une division avec Maxx Crosby et Chandler Jones, Khalil Mack et Joey Bosa ou Bradley Chubb et le jeune Nik Bonitto.

Andrew Wylie va jouer sa cinquième saison NFL avec les Chiefs. S’il a joué Guard, il a aussi occupé le poste de Tackle droit et notamment en 2021. Mais tout comme le monde entier l’avait vu lors du Super Bowl LIV, sa prestation en 2021 a confirmé ses difficultés en protection du quarterback, quand aligné comme RT. S’il est certainement un joueur à conserver dans le 53, notamment de par sa polyvalence, là n’est pas l’option la plus rassurante pour Patrick Mahomes. Lucas Niang, avant de se blesser, était le titulaire du poste. Il apporte davantage au jeu de course avec sa puissance, alors qu’il est régulièrement battu en protection par des défenseurs rapides. Mais le principal défaut de ce francophone est de pouvoir rester en bonne santé.

Signé lors de l’intersaison 2022, Geron Christian est également dans la compétition. Plutôt habitué à jouer sur le coté gauche, où sa mobilité le sert pour protéger son quarterback, il pourrait changer de coté avec sa nouvelle équipe. Autre candidat, le rookie Darian Kinnard. Spécialiste du poste de Tackle droit avec l’université de Kentucky, il a joué dans la meilleure conférence universitaire et il y a été efficace, tant en protection que pour le jeu au sol. Cependant son gabarit imposant pourrait le conduire à jouer davantage à l’intérieur en NFL. Mais après avoir perdu du poids lors du draft process, les Chiefs ont donné un choix de draft à Seattle pour remonter dans le 5e tour et choisir ce joueur : il aura lui aussi sa chance, à lui de la saisir.

Pronostic : Darian Kinnard

Aussi : RB2, linebackers, cornerbacks

Denver Broncos : Safety 2

Si Justin Simmons sera titulaire, l’autre poste de safety est en jeu lors du camp des Broncos. Le favori est celui qui était en 2021, le 3e défenseur le plus utilisé : Kareem Jackson. Cet ancien cornerback reconverti à l’intérieur depuis quelques années a été prolongé pour une saison. S’il reste un solide contributeur, sa saison 2021 a nonobstant montré des signes de déclin pour ce joueur de 34 ans. Battu plus souvent en couverture et ratant davantage de plaquages que lors des saisons précédentes ! Mais pour être efficace, une défense a aussi besoin de leader sur le terrain et dans les vestiaires : son caractère est précieux hors terrain pour la préparation et aussi pour aider à gérer la pression des matchs.

Celui qui va lui grignoter des snaps, voire lui prendre sa place, est un joueur de seconde année. Caden Sterns est un joueur hyper athlétique et sa saison rookie a montré beaucoup de promesses pour l’avenir. Bien qu’il ait joué un peu moins de 30% des snaps défensifs des Broncos, il a su montrer de la qualité, tant en couverture que pour défendre la course. En 2022, il pourrait s’imposer. Venant des Rams où il utilisait beaucoup de schémas avec de multiples safety, le nouveau coordinateur défensif Ejiro Evero n’est sans doute pas étranger à la draft de Delarrin Turner-Yell. S’il n’a pas le gabarit idéal, ce rookie propose vitesse et capacité en plaquages : de quoi varier les schémas.

Un autre candidat au poste vient, comme Caden Sterns, de l’université de Texas. Joueur non drafté en 2019, PJ Locke s’est depuis imposé en NFL. Bien qu’elle ne soit que la 3e dimension d’une équipe de football, l’équipe spéciale a son importance. Spécialistes (kickers et punters) et retourneurs de coups de pieds sont relativement remarqués. Relativement. Ceux chargés de couvrir ses coups de pieds et de défendre ceux des opposants, sont eux totalement ignorés par le public. Pas par les staffs NFL. Et rien que pour cela, PJ Locke peut espérer une place dans le 53 final. Il sera néanmoins en concurrence avec son clone : le safety JR Reed a depuis deux saisons montré sa valeur en équipe spéciale, notamment avec les Rams et donc coach Evero. Le dernier prétendant est Jamar Johnson. Drafté au 5e tour en 2021, Covid et blessure l’ont empêché de se montrer en 2021.

Pronostic : Caden Sterns

Aussi : Linebackers intérieurs, Defensive Ends

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires