Touchdown Shop

[Preview 2022] Arizona Cardinals : le nouveau western

En 2022 le sheriff compte sur un nouvel adjoint : seuls les forts survivent, en NFL comme dans un Western.

La saison 2022 approche alors la rédaction de touchdownactu vous propose de faire le point sur les forces et faiblesses des 32 franchises. Vous pouvez retrouver toutes les présentations en cliquant sur ce lien.

Depuis une défaite au Super Bowl XLIII, les oiseaux rouges de Phoenix n’ont atteint les playoffs que 4 fois en 13 saisons ! Un moineau dans le désert ? Il y a pourtant des motifs d’espoir dans l’Arizona.

La saison dernière : 11-6, défaite au 1e tour des playoffs

Les mouvements à l’intersaison

Arrivées notables : Marquise Brown (WR), Nick Vigil (LB), Will Hernandez (OG), Cody Ford (OG), Trayvon Mullen (CB)
Re-signatures : Zach Ertz (TE), DJ Humphries (OT), Maxx Williams (TE), AJ Green (WR), James Conner (RB), Antonio Hamilton (CB), Colt McCoy (QB), Dennis Gardeck (OLB/ST), Andy Lee (P)
Draft : Trey McBride (TE), Cameron Thomas (DE), Myjai Sanders (Edge), Keaontay Ingram (RB), Lecitus Smith (OG), Christian Matthew (CB), Jesse Luketa (LB), Marquis Hayes (OG)
Pertes notables : Chandler Jones (Edge), Christian Kirk (WR), Jordan Hicks (ILB), Devon Kennard (OLB)

La perte de Chandler Jones (Raiders) a d’entrée fait mal lors de l’intersaison 2022. Puis vint la dispute avec Kyler Murray et l’absence de Rodney Hudson. Pas de quoi entamer l’intersaison sereinement ! L’ancien des Raiders a finalement rejoint l’équipe juste avant le camp d’entrainement, avant que celui à qui il transmet le ballon n’obtienne une juteuse prolongation : 230 millions de dollars sur 5 ans (160 garantis). Pour le reste, peu de mouvements juste des retouches.

Déjà 10e en points inscrits par match, les Cardinals veulent encore et toujours marquer un touchdown de plus que l’adversaire. C’est la règle en NFC Ouest où les 4 équipes étaient dans le top 16 2021 en points par match ! Alors, tight-ends et receveurs ont été à l’honneur lors de la free-agency puis de la draft. Pour continuer sur leur lancée et obtenir enfin des lettres de noblesse, les Cardinals ont fait venir Marquise Brown. Surnommé Hollywood d’après le nom de sa ville natale en Floride, jouer avec un nouveau quarterback pourrait lui permettre de franchir un palier en 2022.

Trey McBride : talentueux et ouvert d’esprit.

Le(s) point(s) fort(s)

La continuité. Pendant trois saisons, Kyler Murray a eu la chance de pouvoir conduire la même attaque. Cela n’a l’air de rien mais Daniel Jones, drafté lui aussi en 2019, va démarrer sa 4e saison avec les Giants avec un 4e coordinateur offensif ! Le football est avant tout un sport d’exécution, alors pouvoir progresser au sein d’un système identique est une chance. Pour preuve, l’équipe n’a cessé de progresser : 5-10, 8-8 et 11-6. Quarterback, tackle gauche, manager et entraineur ont tous été prolongés, alors cette continuité pourrait payer.

Kyler Murray possède une qualité très recherchée chez un quarterback : 3e NFL en 2021 sur les lancers en profondeur ! 28 fois sur 60, Kyler Murray a su trouver un receveur, pour un gain total de 940 yards. Cette capacité à réaliser un « gros jeu », permet de soudainement changer le momentum d’un match. Les défenses adverses sont obligées de considérer la profondeur face à Kyler Murray et cela a pour conséquence directe de libérer de l’espace dans la « boite » : les Cardinals ont donc pu être la 10e attaque au sol en 2021 ! Le sheriff de Bedford (30kms au nord de Dallas) permet aux Cards d’avoir attaque très complète. Surtout, qu’il est bien entouré.

DeAndre Hopkins est un top 3 à son poste avec ses tracés précis, ses mains fiables et son instinct de tueur. Souci : il est suspendu pour les six premiers matchs de la saison ! Pour compenser, les rapides Hollywood Brown, Rondale Moore et Andy Isabella vont devoir causer des dégâts. Si AJ Green n’est plus au niveau qui était le sien entre 2011 et 2015, il reste une option fiable : 848 yards et 3 TDs en 2021. Ces receveurs sont complétés avec un duo de tight-ends spécialisés en réception. Zach Ertz a signé 7000 yards et 43 touchdowns depuis sa saison rookie en 2013. Il est rejoint par le rookie Trey McBride et son enfance au parfum LGBT. Avec Colorado State en 2021, il a produit 91 réceptions pour 1125 yards ! De quoi ajouter encore une cible, dans cette attaque tout en assauts aériens (Air Raid).

En charge de la défense, Vance Joseph a créé sa réputation en entrainant les defensive backs : de 2006 à 2015 avec les 49ers, les Texans et les Bengals. Pas étonnant alors que la paire de safety soit parmi les meilleures. Budda Baker montre que l’important ce n’est pas la taille et Jalen Thompson a connu une superbe progression : plaquages, lecture en zone ou couverture en « un contre un », il a montré beaucoup de qualités en 2021.

Le(s) point(s) faible(s)

En 2021, Les Cardinals étaient la 4e équipe la plus pénalisée ! Être plus discipliné est essentiel, que ce soit sur la ligne offensive ou en défense. 990 yards perdus suite à des pénalités : un chiffre considérable dans ce sport de gagne-terrain !

Mettre la pression : 22e en NFL avec 62 hurries en 2021. La perte de Chandler Jones ne peut qu’aggraver cette faiblesse. Les préposés sont des joueurs corrects mais pas plus (Markus Golden et Dennis Gardeck) et des jeunes (Myjai Sanders, Cameron Thomas et Victor Dimukeje). Cela est-il suffisant ? JJ Watt a été élu joueur défensif de l’année à trois reprises. Mais à 33 ans, ses nombreuses blessures rendent incertain son apport en 2022.  Voila pourquoi Arizona va encore beaucoup utiliser le blitz en 2022 : 33,6% des jeux défensifs en 2021, 4e NFL ! Une tactique relativement payante (11e défense en yards encaissés) mais qui dit utilisation de joueurs supplémentaires pour mettre la pression, signifie moins de joueurs pour aider en couverture !

Comme chaque saison depuis la fin du prime de Patrick Peterson, le point faible de la défense des Cardinals est le poste de cornerback. En 2019, Byron Murphy était un jeune joueur très intéressant et sa saison 2021 donne de l’espoir, après des débuts difficiles. Il jouera la plupart du temps à l’intérieur du terrain. À l’extérieur, une paire qui n’effraie personne, hormis les fans des Cardinals : Marco Wilson (7 touchdowns et 6 pénalités concédées en ’21) et Antonio Hamilton (jusque là surtout utilisé en équipe spéciale). Le décès de Jeff Gladney ajoutant du désespoir à la tristesse à ce poste. Désespérés, les Cards tente le pari Trayvon Mullen, récupéré des Raiders : un joueur correct mais qui a du mal à rester en bonne santé.

Pour défendre son fort dans les airs, les Cardinals semblent mal équipés face à l’attaque hors-la-loi des Rams.

La ligne offensive est loin de donner toutes les garanties. Lors de l’intersaison 2022, Arizona a donc concentré ses efforts sur les postes de Guard : draft de Lecitus Smith et de Marquis Hayes et signatures de Will Hernandez et de Cody Ford. Ce dernier, en échec à Buffalo, a quelques automatismes avec un quarterback qui était son coéquipier à l’université de Oklahoma.

Facteur X : Kyler Murray (QB)

Kyler Murray doit montrer des progrès dans le domaine le plus important : celui où un quarterback se montre capable de faire la différence lorsque le score est serré. Notamment lorsque cela compte le plus : que 5 touchdowns lancés sur les 5 derniers matchs en 2021. Bilan : 4 défaites. Aucun touchdown lancé non plus lors du revers au 1e tour des playoffs !

Son intersaison 2022 est marquée par la dispute pour obtenir un nouveau contrat. Aussi par des attitudes qui ne semblent pas digne d’un « visage de la franchise », comme son manque de sérieux pour la préparation des matchs.

« Cela me fait rire ! J’ai battu tous les records avec mon lycée, j’ai été élu meilleur joueur universitaire, j’ai été choisi numéro 1 de la draft et j’ai été élu rookie offensif de l’année. Pensez-vous que l’on puisse accomplir cela sans prendre ce jeu au sérieux ? Sans travailler dur ? », déclarait Kyler Murray en conférence de presse.

Mais sera-t-il décisif quand ça compte le plus ? Les fins de matchs sont comme ces duels devant le saloon et en 2021, le sheriff a été en difficulté : 27e en points inscrits au 4e quart-temps ! Fera-il mieux en 2022 ?

Il sera aidé dans cette lourde tâche par un joueur qu’il connait bien.

Le joueur à suivre : Hollywood Brown (WR)

Alors que tous attendaient la sélection d’un défenseur avec leur choix du 1e tour de la draft 2022, celui-ci a été échangé à Baltimore contre le receveur Marquise Brown. Très précis dans ses tracés, il a terminé la saison 2021 comme le 8e receveur NFL en route win rate (stat mesurant la capacité à se démarquer). Il offre, en plus, l’avantage d’avoir déjà quelques automatismes avec son quarterback : les deux ont joué ensemble en 2018 avec l’université de Oklahoma. De quoi le rendre prêt tout de suite ?

« Le vent souffle en Arizona, un état d’Amérique dans lequel Larry zona… »

Comme le chantait Mc Solaar, les temps changent et les Cardinals ont perdu le go-to-guy Larry Fitzgerald. Hollywood Brown est il l’avenir ? la Red Sea des supporters espèrent qu’il est déjà le présent.

La preview audio du podcast

Calendrier

Chiefs, @Raiders, Rams, @Panthers, Eagles, @Seahawks, Saints, @Vikings, Seahawks, @Rams, 49ers (Mexico), Chargers, BYE, Patriots, @Broncos, Buccaneers, @Falcons, @49ers

En résumé

La division reste difficile avec les champions en titre. Croiser les équipes de AFC Ouest ne sera pas aisé non plus. L’attaque pourrait prendre son envol et elle le doit, car la défense est correcte mais pas dominante. Mais aucune excuse, les Cardinals ont le potentiel et ils doivent le montrer en étant meilleurs dans les moments cruciaux.

Pronostic : 10-7, 2e en NFC Ouest, playoffs

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires