Touchdown Shop

[Preview 2022] Kansas City Chiefs : un nouveau départ pour Patrick Mahomes et Andy Reid ?

Fin de cycle pour Kansas City ? patrick Mahomes et Andy Reid doivent l'empêcher.

Comme tous les ans, Touchdown Actu vous propose ses traditionnelles fiches d’avant-saison. Vous pouvez toutes les retrouver en cliquant sur ce lien.

Vainqueur du Super Bowl en 2019 et finaliste malheureux en 2020, Kansas City avait une revanche à prendre. Malheureusement pour les hommes d’Andy Reid, la saison s’est achevée sur une cruelle défaite en finale de conférence alors que les Chiefs avaient le match en main.

Si la constance de Kansas City semble inébranlable, des départs clé font de la saison 2022 un exercice plein d’incertitude. Les Chiefs peuvent-ils garder le même niveau de domination dans une AFC plus forte que jamais? Ce sera loin d’être une partie de plaisir.

La saison dernière : 12 victoires – 5 défaites, 1er AFC Ouest, défaite en finale de conférence contre les Cincinnati Bengals

Mouvements à l’intersaison

En une seule intersaison, Kansas City a perdu deux de ses stars, une de chaque côté du terrain. La défense doit apprendre à vivre sans son principal leader vocal Tyrann Mathieu, reparti dans sa Louisiane natale. Ce départ a été compensé par l’arrivée de Justin Reid, mais remplacer le « honey badger » n’est pas une tâche facile pour un joueur en perte de vitesse à Houston.

L’autre départ est celui de Tyreek Hill, transféré par la franchise à Miami contre de nombreux choix de draft. Auteur de 1 239 yards et 9 touchdowns, le remplacer ne va pas être facile, surtout que Byron Pringle et Demarcus Robinson ont également fait leurs valises. La nouvelle vague s’appelle Marquez Valdes-Scantling et Juju Smith-Schuster, pas sûr que Patrick Mahomes soit gagnant au change.

D’autres départs significatifs sont à noter, comme Charvarius Ward, Austin Blythe ou Jarran Reed, mais rien qui ne semble insurmontable. Kansas City aura la chance de pouvoir s’appuyer sur une classe de rookie très riche, avec des joueurs de talent comme le cornerback Trent McDuffie et le pass Rusher George Karlaftis. Mais la contribution ne devrait pas se limiter à ces joueurs, tous peuvent prétendre à du temps de jeu, en rotation (Skyy Moore, Darian Kinnard, Jaylen Watson) voir même en titulaire moyen terme (Bryan Cook, Leo Chenal) en cas de défaillance des titulaires.

Moins de « star-power », plus de jeunesse et toujours beaucoup de talent dans cet effectif donc.

Arrivées notables : Justin Reid (S), Marquez Valdes-Scantling (WR), Juju Smith-Schuster (WR), Jermaine Carter (LB), Ronald Jones (RB), Taylor Stallworth (DT), Deon Bush (S), Carlos Dunlap (EDGE)
Re-Signatures : Derrick Ndadi (DT), Andrew Wylie (T), Blake Bell (TE)
Draft : Trent McDuffie (CB), George Karlaftis (DE), Skyy Moore (WR), Bryan Cook (S), Leo Chenal (LB), Joshua Williams (CB), Darian Kinnard (OT), Jaylen Watson (CB), Isaih Pachecho (RB), Nazeeh Johnson (S)
Pertes notables : Tyreek Hill (WR), Charvarius Ward (CB), Tyrann Mathieu (S), Byron Pringle (WR), Melvin Ingram (EDGE), Austin Blythe (G), Jarran Reed (DL), Mike Hughes (CB), Daniel Sorensen (S), Armani Watts (S), Demarcus Robinson (WR), Darrel Williams (RB)

Le(s) point(s) fort(s)

Malgré deux désillusions d’affilées en playoffs, Patrick Mahomes reste le meilleur quarterback de la ligue actuellement. Capable de transformer une situation périlleuse en gros gain, il est la principale force de son équipe. Il faudra qu’il apprenne de ses erreurs, comme tout les grands joueurs, et qu’il chasse un peu ce « syndrome du héros » qu’il a trop souvent adopté depuis le Super Bowl contre les Buccaneers.

Car ce qui a changé depuis ce fameux Super Bowl, c’est que Patrick Mahomes a une ligne offensive efficiente. Les recrutements d’Orlando Brown et de Joe Thuney sont une réussite sur le côté aveugle, et l’explosion du rookie Creed Humphrey au centre est la belle nouvelle de la saison 2021. Il n’est d’ailleurs pas le seul rookie 2021 en forme, puisque Trey Smith s’est lui-aussi imposé, en espérant que les problèmes médicaux soient définitivement derrière lui. Si on rajoute Lucas Niang, on peut dire que Mahomes est bien mieux protégé.

Si Mahomes est grandement responsable de la réussite récente, le staff technique doit recevoir également les félicitations. Andy Reid est un des meilleurs entraîneurs de tous les temps, Eric Bieniemy est un génie offensif et Steve Spagnuolo sait tirer le meilleur d’une défense souvent incomplète. Avoir une telle stabilité est une bénédiction, même si cela peut parfois freiner le renouvellement des idées. Avec un tel leader, Kansas City sait qu’ils seront encore et toujours compétitifs en 2022.

Le(s) point(s) faible(s)

Tyreek Hill a souvent été l’arbre qui cache la forêt, mais avec son départ le constat est clair : le groupe de receveurs est très loin d’être dans le haut du panier en NFL. Marquez Valdes-Scantling n’a pas pour le moment démontré qu’il peut être un numéro 1, alors qu’il avait pourtant un des meilleurs quarterbacks de l’histoire. Juju Smith-Schuster est un bon joueur de slot, mais son physique ne correspond pas au « moule » Kansas City et il faudra adapter le jeu de passe. Travis Kelce aidera ce groupe sans aucun doute, mais Mahomes va devoir sublimer des joueurs qui n’ont pas le talent de Hill.

C’est presque une habitude dans le Missouri : la défense dispose de belles têtes d’affiche, mais l’escouade dans son ensemble pose question. La première interrogation se situe au niveau du poste de cornerback : L’Jarius Sneed est un solide numéro 2, et Trent McDuffie a énormément de potentiel , mais aucun des deux ne donne la certitude de pouvoir être un « shutdown corner » dès 2022. La ligne défensive repose sur une star (Chris Jones) et une star par intermittence (Frank Clark), pour le reste c’est là encore de l’expectative. George Karlaftis peut-il être titulaire dès la première année? Derrick Ndadi peut-il retrouver son niveau de 2020? Carlos Dunlap est-il toujours au niveau? Toujours des questions et peu de réponses.

Facteur(s) X : Clyde Edwards-Helaire (RB)

Lors de sa sélection au premier tour de la draft, « CHE » devait devenir une force du système Reid en course et en passe, un peu à la manière de Brian Westbrook chez les Eagles coaché alors par Big Red. Pour le moment, il a relativement déçu durant ses deux premières saisons. Auteur de 1320 nyards au sol et 426 dans les airs en 23 matches, il est plus aujourd’hui un membre utile d’un comité qu’un titulaire en puissance.

Patrick Mahomes va avoir besoin de soutien, et avoir une soupape de sécurité derrière lui peut aider. Le jeu de course doit devenir un moteur de l’attaque, pas juste un supplément à une attaque aérienne de feu. La franchise doit se réinventer, et le jeu de course n’échappera pas à ce changement. Clyde Edwards-Helaire va avoir la pression, mais c’est aussi une énorme possibilité de se montrer dans l’optique de la négociation d’un contrat futur.

Le joueur à suivre : Trent McDuffie (CB)

Comme évoqué dans les points faibles, la place de cornerback numéro 1 est à prendre. Trent McDuffie a un profil « rassurant », aussi fort contre la passe que contre la course et capable de limiter le gain de l’adversaire. S’il n’est pas dans le moule « playmaker » des Chiefs, il apporte un soutien bienvenu. Il va avoir fort à faire en AFC Ouest, avec des adversaires comme Jerry Jeudy, Davanta Adams et Keenan Allen.

Pas de période d’observation pour l’ancien joueur de Washington donc, qui à le « défaut » de ne pas cocher toutes les cases physiquement. Le défi est immense, mais McDuffie a les épaules pour le relever. Nul doute que les schémas de jeu seront adaptés pour ne pas l’avoir constamment à se battre en 1 contre 1 et recevoir l’aide des safetys si besoin.

Bonus : la fiche c’est ici.

Calendrier

@Cardinals, Chargers, @Colts, @Buccaneers, Raiders, Bills, @49ers, BYE, Titans, Jaguars, @Chargers, Rams, @Bengals, @Broncos, @Texans, Seahawks, Broncos, @Raiders

La preview audio du Podcast

En résumé

Pas de peur d’une « fin de cycle », mais il sera plus difficile de dominer une terrible AFc en 2022 avec un effectif affaiblie. Les forces sont connus, et sont énormes, mais les incertitudes régne en attaque comme en défense.

Quand on sait qu’en plus la NFC Ouest est au programme, il ne va pas falloir un retard à l’allumage comme en 2021. Patrick Mahomes peut-il se relever après 2 ans d’echec (toutes choses égales par ailleurs)? Il va falloir faire preuve de mental, mais le garçon à de la ressource.

L’AFC Ouest est une jungle, et Denver devrait être un candidat très sérieux, tout comme potentiellement les Chargers.

Le pronostic : 11 victoires – 6 défaites

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires