Touchdown Shop

Le petit dej’ : les dollars ou la retraite pour Aaron Donald ?

L'essentiel de l'actualité NFL du mardi 31 mai 2022.

L’actualité chaude

Jeff Gladney est décédé à 25 ans

Aaron Donald n’est toujours pas sûr de son avenir

Même si un retour pour 2022 est probable, Aaron Donald (DL, Rams) n’a pas mis de côté l’idée de prendre sa retraite. Le triple Défenseur de l’Année a déclaré durant le podcast « I Am Athlete » qu’il ne veut continuer à jouer que si ses conditions sont respectées.

Tout d’abord, il veut un club compétitif qui vise le titre. Ce que Los Angeles est en capacité de lui offrir. Ensuite, il veut un contrat à sa hauteur. Car même si il est le lineman intérieur le mieux payé de la ligue avec 22,5 millions de dollars de moyenne salariale, il n’est pas un des cinq défenseurs les plus rémunéré en NFL.

« Tout ira bien pour moi quel que soit le dénouement. Mais que je parle de retraite, ça date de bien avant le Super Bowl. Je le dis depuis que je suis entré dans la ligue. Je voulais jouer huit saisons et puis terminé, » a déclaré Donald selon Bleacher Report. « C’est ce que j’ai dit… Si je dois revenir au jeu, ce sera juste pour gagner un autre Super Bowl, mais au final c’est toujours un business et je dois faire les bons choix pour moi et ma famille. »

« J’ai eu la chance de jouer, de gagner de l’argent. Ce que j’ai accompli en huit ans, ça me suffit. Si je peux en gagner un autre c’est super, sinon je suis en paix. »

Donald a encore trois ans de contrat, ce qui se prête rarement à un nouvel accord. Mais pour un joueur si exceptionnel, les dirigeants des Rams pourraient être tentés de prendre des mesures exceptionnelles.

Même s’il a précisé dans son intervention qu’il n’en fait pas une question d’argent, Donald semble pourtant bien à la recherche de dollars supplémentaires. Il a d’ailleurs confirmé qu’il a signé avec Donda Sports, l’agence de Kanye West, pour lui apporter des opportunités marketing. Une agence dont le président est… Antonio Brown.

Blessures

– On ne termine plus sa carrière sur une déchirure du ligament croisé antérieur, mais cela reste une blessure sérieuse. Selon NewOrleans.Football, Jameis Winston (QB, Saints) n’est pas encore à 100% après sa blessure subie en huitième semaine de la saison 2021. Si le quarterback est bien présent pour les entraînements de printemps, il boiterait suffisamment pour que cela soit notable par les observateurs présents. Il lui reste trois mois pour revenir à fond.

En bref sur le terrain

– Malgré son immense carrière avec Atlanta, Matt Ryan (QB, Colts) peut graver son nom cette saison sur les tablettes NFL, malheureusement pour devenir un des grands loser de l’histoire. Avec les Falcons, Matty Ice s’est incliné face à 29 des franchises de la ligue. En 2022 Indianapolis rencontrera les Jaguars et les Raiders qui manquent à son « palmarès ». Si les Colts devaient perdre ces confrontations, il serait le seul quarterback à avoir concédé des défaites à 31 équipes. Il ne lui resterait que les Falcons pour un grand chelem…

Justice

– Travis Jonsen (WR, Buccaneers) a été arrêté lundi matin pour conduite en état d’ivresse, alors qu’il zigzaguais et roulait trop vite. Selon le Tampa Bay Times, il aurait ensuite refuser de se soumettre à un alcootest. Il a été relâché après paiement d’une caution de 500 dollars. Jonsen fait partie du practice squad des Bucs depuis deux ans. Il est âgé de 25 ans.

Raiders : Josh McDaniels apprécie Derek Carr

Derek Carr (QB, Raiders) est fermement installé à la tête de l’équipe de Las Vegas. Et ce n’est pas son nouveau coach, Josh McDaniels, qui dira le contraire. Le technicien aime tout chez son quarterback.

« C’est une super personne, et un joueur de football intelligent. Vous n’avez pas besoin de répéter cinq fois pour qu’il comprenne, » a déclaré McDaniels la semaine dernière selon ProFootballTalk.com. « Il apprend d’une manière naturelle, c’est facile pour un coach. Et c’est un grand leader. Ses coéquipiers le suivent. C’est un gars compétitif. Il veut faire les choses comme nous voulons les faire, j’adore ça. Il sait que je lui donnerai du gris, mais il ne veut pas de gris. Il préfère : ‘Hey, dis moi exactement ce que tu veux. Je trouverai un moyen de le faire.' »

« C’est un super processus. Je suis très enthousiasmé par le temps que j’ai pu passer avec lui pour l’instant. Et je suis impatient de faire évoluer cette relation encore plus. C’est un gars facile à encadrer, il met la barre haut. Il arrive tôt, part tard, et fait tout ce qu’on lui demande. »

Justin Fields : « Ce n’est pas parce que nous n’avons aucun gros nom que ça veut dire que nos gars n’ont pas de talent »

L’escouade de receveur de Chicago se compose actuellement de Darnell Mooney, Byron Pringle, Equanimeous St. Brown, Tajae Sharpe, Dante Pettis, et du rookie Velus Jones. Allen Robinson (WR) a quitté l’Illinois et n’a pas vraiment été remplacé dans l’effectif. Pourtant Justin Fields (QB) se veut optimiste, et pense que l’attaque des Bears ne manque pas de répondant.

« Nous n’avons pas un Odell Beckham ou un Cooper Kupp dans notre équipe, mais au final si tout le monde est discipliné et concentré, si nous travaillons bien et que nous évitons les erreurs, les joueurs que nous avons actuellement sont assez bons, » à expliqué Fields à Bleacher Report. « Le management le pense aussi. Les fans à l’extérieur, ils ne savent pas ce qui se passe aux entraînements. Ce n’est pas parce que nous n’avons un gros nom que ça veut dire que nos gars n’ont pas de talent. Je suis très confiant en mes coéquipiers et en moi-même, nous ferons le boulot. »

Jaguars : Christian Kirk à l’aide de Trevor Lawrence

Le recrutement de Christian Kirk (WR) par Jacksonville a été une des grandes surprise de ce début d’intersaison. Des performances acceptables sans être extraordinaires avec Arizona lui ont permis de décrocher un gros contrat de quatre ans en Floride. Il est donc attendu au tournant cette année. Mais déjà Trevor Lawrence (QB) voit en son nouvel ailier un grand apport pour son développement.

« Juste d’un point de vue QI football, je pense qu’il saura aider le quarterback, » a expliqué Lawrence en conférence de presse selon ProFootballTalk.com. « La manière dont il voit le terrain, qu’il dissèque les couvertures, qu’il court ses tracés, je pense qu’il sera une aide. Et bien sûr sa vitesse, c’est vraiment ce qu’il nous fallait et ça va beaucoup nous aider. Vous l’avez vu aujourd’hui, il sait voler et localiser la balle, toutes ces choses. »

Soutenir TDActu

N’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux en cliquant sur les liens : TwitterInstagramFacebook

Vous pouvez nous soutenir directement sur Tipeee.

Ou en pariant chez Unibet.

Ou en vous abonnant à NordVPN en passant par ce lien.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires