Touchdown Shop

[Intersaison] Pittsburgh Steelers : nouvel air pour ère nouvelle

En 2022, les Steelers entrent dans une période de reconstruction, notamment du côté de l’attaque aérienne.

La saison 2021 vient de se terminer, et dès le 16 mars prochain, la campagne 2022 ouvrira ses portes. Touchdown Actu en profite donc pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise. À l’honneur aujourd’hui, les Pittsburgh Steelers.

Pour la première fois depuis 2004, Pittsburgh va entamer la saison avec un autre nom que Ben Roethlisberger au poste de quarterback titulaire. Un changement qui marque un tournant dans l’avenir de la franchise. Il faut désormais trouver son remplaçant, mais pas que. L’attaque en générale et les forces aériennes (protection incluse) en particulier devront être la priorité des dirigeants.

Des changements qui ne s’opèrent d’ailleurs pas que sur le terrain puisque le coordinateur défensif a changé aux côtés de Mike Tomlin. Teryl Austin (assisté de Brian Flores) prend la place de Keith Butler. Surtout, après plus de 20 ans au club, dont plus d’une dizaine en tant que manager général, Kevin Colbert va quitter ses fonctions après la draft. Le vent du changement souffle en Pennsylvanie.

Les Tauliers

1. TJ Watt (OLB)
2. Cameron Heyward (DL)
3. Minkah Fitzpatrick (S)
4. Najee Harris (RB)

Cela n’est certainement une surprise pour personne de voir trois des quatre tauliers du côté de la défense. Depuis plusieurs saisons désormais, ce groupe est le côté dominant chez les Steelers. Récompensé d’une saison 2021 exceptionnelle avec un titre de meilleur joueur défensif de l’année, TJ Watt sera de nouveau le fer de lance des Jaunes et Noirs. Le pass-rusheur est un calvaire pour les quarterbacks et devrait continuer de les martyriser dès la reprise. On surveillera toutefois sa santé, lui qui a parfois été en délicatesse l’an passé. Une intersaison complète devrait lui faire du bien.

Autour de lui en 2022, il pourra compter sur deux autres hommes forts de cette défense. À côté de lui sur la ligne d’abord avec la présence de Cameron Heyward. Le lineman défensif vient d’être élu dans la première équipe All-Pro pour la troisième fois de sa carrière. Il est incontestablement le meilleur joueur à son poste derrière Aaron Donald. Sur les lignes arrière ensuite, on retrouve un Minkah Fitzpatrick toujours aussi précieux. Le safety est le général du fond du terrain. Au sein d’un backfield défensif parfois en dent de scie, il est l’assurance de Mike Tomlin tant par ses qualités footballistiques que son leadership. Sa réunion avec Brian Flores, récemment recruté comme assistant défensif à Pittsburgh, sera intéressante. Les deux hommes ont une histoire commune (pas toujours très calme) à Miami.

Enfin, les questions sont si nombreuses de l’autre côté du ballon qu’il est difficile de ressortir beaucoup de tauliers. Un homme émerge toutefois comme le moteur de cette escouade : Najee Harris. Impressionnant pour son année rookie, le coureur devrait être une fois de plus l’option numéro une des Steelers. Reste désormais à voir comment il est entouré.

Les indésirables

– Joe Schobert (LB)
– Zach Banner (OT)
– Tyson Alualu (DL)
– Stephon Tuitt (DL)

Une petite saison et puis s’en va. Voilà ce qui pourrait arriver à Joe Schobert. Il y a moins d’un an, les Steelers montaient un trade pour faire venir le linebacker de Jacksonville. Les Jaguars avaient même accepté de prendre en charge une partie du salaire du joueur. Sauf que l’engagement est terminé et désormais le défenseur doit couter 8,75 millions de dollars à la franchise. C’est beaucoup pour un joueur qui n’a pas été flamboyant cette année. Seul élément qui plaide en sa faveur : les dirigeants ne sont toujours pas convaincus pas Devin Bush (voir plus bas). Ils pourraient donc garder Schobert par sécurité sur le poste.

En attaque toujours, Zach Banner pourrait faire les frais de la perpétuelle recherche de marge de manœuvre dans la salary cap. Et même avec près de 30 millions de dollars d’espace dans la masse salariale, gagner un peu de maniabilité est toujours crucial. Couper Banner ferait ainsi économiser 5 millions à une franchise qui n’a pas vu son tackle dominer sur la ligne offensive. Les Steelers pourraient d’ailleurs utiliser cette argent pour renforcer ce secteur justement. Pour les deux autres, les blessures leur ont porté préjudice et Pittsburgh pourrait décider que l’équipe peut avancer sans eux.

L’homme de l’été

Devin Bush (LB)

C’est l’année du tout ou rien pour Devin Bush. « Make or Break », comme on le dit de l’autre côté de l’Atlantique. Il y a trois déjà, Pittsburgh montait dans la draft pour aller récupérer le linebacker en 10e position. Les Steelers voyaient en lui le successeur désigné de Ryan Shazier, celui qui devait devenir le leader central de cette défense. Force est de constater que depuis 2019, il n’a pas endossé ce costume, loin de là. Les dirigeants semblent déçus de son rendement, au point de ne pas avoir encore activé la cinquième année de son contrat. S’ils décident de le faire, ce devra être avant le mois de mai.

Mais, il existe aussi un scénario où Kevin Colbert et les Steelers décident de faire de cette quatrième année une saison décisive pour l’avenir du linebacker. Deux ans après sa lourde blessure, il devra élever son niveau pour enfin être à hauteur des attentes. Même si cette défense est déjà relativement hermétique, un solide linebacker au milieu du terrain ne serait pas de tout refus. Notamment face à la course, l’une des grosses faiblesses de cette escouade. Devin Bush sait ce qu’il lui reste à faire, s’il ne veut pas devoir chercher une maison ailleurs.

Les principaux free agents

1. Joe Haden (CB)
2. Trai Turner (RG)
3. JuJu Smith-Schuster (WR)
4. Chukwuma Okorafor (RT)
5. Terrell Edmunds (S)

Avant de quitter le navire, Kelvin Colbert va avoir du travail. Beaucoup de décisions à prendre quant à savoir s’il faut garder de nombreux joueurs, notamment des titulaires. Les cinq présents ici le sont. En défense, Joe Haden et Terrell Edmunds sont des pièces importantes. Le premier a déjà annoncé sont désir de finir sa carrière à Pittsburgh, mais comme souvent (tout le temps ?) l’argent sera le facteur déterminant. La perte du second laisserait un grand trou au poste de safety. Surtout qu’ils ne sont pas les seuls agents libres sur ces postes puisque Arthur Malet (CB), Ankhello Witherspoon (CB) et Millew Killebrew (S) seront eux aussi libres d’aller voir ailleurs.

De l’autre côté du ballon, Trai Turner et Chukcuma Okorafor, eux, sont sur le point de laisser la droite de la ligne offensive orpheline. Pas sûr surtout que le front office les retiennent tant leurs performances n’ont pas ébloui grand monde. Le cas de Juju Smith-Schuster reste aussi un mystère. Déjà libre l’an dernier, il avait finalement resigné un an aux Steelers, déçu des propositions reçues. Il devrait tester le marché de nouveau cette année, mais pas sûr que sa côte soit montée après une saison marquée par les blessures. Le groupe de cibles des Steelers pourrait d’ailleurs être chamboulé avec en plus de Smith-Schuster, James Washington (WR), Ray-Ray McCLoud (WR) et Eric Ebron (TE) sur la liste des agents libres.

Le Top 5 des besoins

1. Quarterback
2. Ligne offensive
3. Receveur
4. Ligne défensive
5. Cornerback/Safey

De par sa nature et la situation, le poste de quarterback est forcément le principal point d’interrogation à l’aube de la prochaine saison. Pour l’instant Mason Rudolph tient la corde. Et même si Mike Tomlin décide d’avancer avec le joueur drafté au troisième tour en 2018, difficile d’imaginer que les dirigeants n’ajoutent pas un peu de concurrence. Aux côtés de Dwayne Haskins, les Steelers pourraient recruter un vétéran ou prendre un rookie à la draft. Il faudra ensuite s’occuper de la protection du futur lanceur. La ligne offensive était parfois catastrophique en 2021. Dan Moore Jr. Kendrick Green, Kevin Dotson et Zach Banner devraient être de retour, mais il faut impérativement ajouter de la qualité et de la profondeur à ce groupe. Le côté droit de cette ligne sera d’ailleurs une priorité.

Toujours en attaque, il pourrait aussi y avoir un exode des receveurs avec les nombreux agents libres dans ce secteur. Le moment peut-être de renouveler la salle des attrapeurs de ballon. D’autant que les Steelers font quand même souvent les bons choix à ce poste. Enfin, de l’autre côté du ballon, la priorité est un peu plus basse, mais attention à ne pas s’endormir non plus. Pittsburgh était la pire équipe contre la course la saison dernière et des renforts sur la ligne défensive pourraient aider à améliorer cette statistique. Selon les choix de Joe Haden et Terrell Edmunds, la franchise pourrait aussi avoir à trouver deux titulaires sur ses lignes arrières. Pas sûr qu’ils soient déjà dans l’effectif tant les free agents sont nombreux dans ce secteur.

La cible

Brandon Scherff (G)

Malgré une latitude confortable au niveau de la masse salariale (quasiment 30 millions), les Steelers vont avoir du mal à aller dépenser énormément pour un tackle comme Terron Armstead par exemple. Ce qui ne les empêche pas de chercher tout de même des solutions sur la ligne offensive. À l’intérieur, Brandon Scherff représente le meilleur joueur libre de cette cuvée. Pour lui aussi, il faudra sortir le chéquier, mais c’est plus dans les cordes de Pittsburgh (certainement entre 14 et 16 millions de dollars la saison).

Malgré des blessures, le lineman des Commanders serait une amélioration immédiate au poste de garde droit par rapport à Trai Turner, agent libre. Il apporterait aussi une sécurité au futur tackle droit de cette équipe que ce soit Chukwuma Okorafor, lui aussi agent libre, ou un autre. Malheureusement, Pittsburgh risque d’avoir de la concurrence sur ce dossier. À commencer par Washington qui ne devrait pas le tagger une troisième fois consécutive, mais qui pourrait lui faire signer un contrat longue durée.

Le sang neuf

Malik Willis (QB, Liberty)

On l’a dit Mason Rudolph et Dwayne Haskins ne représentent pas forcément la solution au poste de quarterback à moyen et long terme pour les Steelers. Alors, pourquoi ne pas aller chercher un lanceur avec le 20e choix en avril prochain ? Malik Willis pourrait être cet homme-là. Le joueur de Liberty a peut-être encore trop d’aspects de son jeu à développer pour être choisi très haut dans cette draft, mais il a assez de qualités pour donner envie à une équipe de le choisir au premier tour.

Pittsburgh pourrait voir en lui le futur homme fort de cette attaque. Plusieurs rumeurs issues de Pennsylvanie font en tout cas état d’un intérêt pour Willis. Ce choix serait fait dans l’optique où aucun autre quarterback n’arrive via le marché des transferts ou un trade. À l’inverse, si un lanceur arrivait avant la draft, Kevin Colbert et Mike Tomlin auraient alors la place pour laisser libre cours à leur imagination durant celle-ci. Pourquoi pas sur la ligne offensive justement ?

Autres choix possibles : Trevor Penning (OT), Desmond Ridder (QB), Devin Lloyd (LB)…

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires