Mark Murphy (Packers) : « Nous voulons qu’Aaron Rodgers revienne en 2022 »

Aaron Rodgers est encore loin d'avoir quitté Green Bay.

Partira ? Partira pas ? Depuis une bonne année, le destin d’Aaron Rodgers agite quasiment en permanence la vie des Packers.

Énervé par la sélection de Jordan Love au premier tour de la Draft 2020, décidé à partir en 2021, finalement rabiboché après avoir traité la saison écoulée comme sa dernière, le quarterback est encore sous contrat pour une année.

Et les dirigeants de Green Bay ne comptent pas le lâcher.

« Nous sommes au-dessus de la limite salariale de manière significative pour l’année à venir, et nous allons devoir prendre des décisions difficiles pour passer en-dessous », rappelle Mark Murphy, le président des Packers. « Un facteur clé sera de savoir si Aaron Rodgers revient pour la saison 2022. Matt LaFleur, Brian Gutekunst (GM) et Russ Ball (directeur des opérations football) et moi sommes tous d’accord sur le fait que nous voulons qu’Aaron revienne. Il va probablement gagner son quatrième titre de MPV de la ligue, il est le leader incontesté de notre équipe et il joue toujours à un haut niveau à 38 ans. »

Les Packers dépassent la limite salariale attendue pour 2022 d’environ 50 millions de dollars. Ils ont 24 joueurs libres à la fin de la saison, dont Davante Adams.

Les semaines à venir devraient être rythmées par les rumeurs. À moins que Rodgers ne mette les choses au clair rapidement ?

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires