Touchdown Shop

[Preview] Finales de conférence NFL : dernier carré d’as

Tous ne rêvent que d’une chose : le Super Bowl.

Alors que tout le monde a encore beaucoup de mal à se remettre de ses émotions de la semaine dernière, il faut désormais avancer dans la compétition. Place désormais aux deux derniers matchs avant le Super Bowl. Il ne reste plus que quatre équipes pour prétendre à la victoire finale : Kansas City, Los Angeles, Cincinnati et San Francisco. Entre un affrontement californien et une rencontre entre le mastodonte de l’AFC et le nouveau venu, ces deux matchs promettent d’être explosifs.

Pour mieux aborder ces finales de conférence, on en a extrait deux duels qui rythmeront certainement ces parties. Difficile d’abord de passer à côté de la lutte à distance entre les deux quarterbacks en AFC : Patrick Mahomes vs. Joe Burrow. Enfin, on se concentrera plutôt sur la bataille tactique entre les deux entraîneurs en NFC : Sean McVay vs. Kyle Shanahan.

Le duel : Patrick Mahomes vs. Joe Burrow

Coup d’envoi dimanche à 21h00
Kansas City Chiefs (2) – Cincinnati Bengals (4)

Il est toujours réducteur de résumer une rencontre entre deux équipes au duel entre leurs deux quarterbacks. Toutefois dans cette finale de conférence, qu’on le veuille ou non, tous les yeux seront braqués sur les deux lanceurs. D’un côté, il y a Patrick Mahomes. Le numéro 15 a commencé sa saison en mode diesel (4839 yards, 37 TDs et 13 INTs). Peu dominant en début d’année, il est monté en puissance jusqu’à son chef d’œuvre dimanche dernier. Une performance face à Buffalo qui restera dans la légende (33/44, 378 yards et 3 TDs + 7 courses, 69 yards et 1 TD). Sa fin de match fut exceptionnelle et a confirmé qu’il est bel et bien de retour à son meilleur niveau. Celui qui l’a mené jusqu’à son titre de MVP (2018), une victoire au Super Bowl (2019) et quatre finales de conférence consécutives (2018-2021). Les Bengals sont prévenus. Malheureusement, la défense contre la passe n’est pas leur point fort. En saison régulière, les hommes de Zac Taylor se classaient 26e dans le domaine (248,4 yards encaissés par match).

Sauf que Cincinnati se déplace à Kansas City avec le plein de confiance. D’abord parce que la franchise vacjouer une finale de conférence pour la première fois depuis la saison 1988. Mais surtout parce qu’elle a les armes pour déstabiliser les Chiefs. Si on parle de la défense aérienne moyenne de Cincinnati, il faut signaler que celle de Kansas City est encore pire (251,4 yards/match, 27e de la ligue). Et s’il y a bien un homme capable de profiter de ces largesses, c’est bien Joe Burrow. Le sophomore livre lui aussi une saison impressionnante (4611 yards, 34 TDs et 14 INTs). Son match face aux Chiefs en saison régulière (victoire 34-31 en semaine 17) en est l’exemple parfait. L’ancien de LSU avait pris feu avec 446 yards et 4 TDs lancés. Associé à son fidèle acolyte Ja’Marr Chase (266 yards et 3 TDs lors de ce match), les deux hommes peuvent mettre à mal les arrières défensifs comme l’a fait Josh Allen la semaine passée (313 yards dans les airs). On pourrait en tout cas assister à un feu d’artifice dans les airs de l’Arrowhead.

Le duel : Sean McVay vs. Kyle Shanahan

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 0h30
Los Angeles Rams (4) – San Francisco 49ers (6)

Ils sont peut-être les deux jeunes entraîneurs les plus en vogue du moment. À 36 et 42 ans, Sean McVay et Kyle Shanahan se sont déjà faits une place de choix dans la grande ligue. Il faut dire que depuis leur arrivée en tant que coach principal (en 2017, respectivement à Los Angeles et San Francisco), ils ont déjà chacun participé à un Super Bowl. Et si aucun des deux n’a réussi à remporter une bague, ils ont une nouvelle opportunité dimanche de retourner au grand match. Le vainqueur aura le droit de retenter sa chance. Pour cela, il va falloir dominer son vis à vis. Et quand on a affaire à deux esprits si ingénieux et créatifs, l’affrontement est toujours un régal à analyser. Déjà parce que les deux hommes se connaissent bien. Très bien même. Ils étaient dans le même staff au début des années 2010 du côté de Washington. Shanahan était le coordinateur offensif, tandis que McVay s’occupait des tight ends. En 2014, le second a pris la place du premier et leur chemin se sont séparas.

Ils restent toutefois liés et chaque affrontement entre les deux hommes est un évènement. Le problème pour les Rams reste que Sean McVay ne connait que très peu de succès face à son nouvel ennemi. 3 victoires seulement pour 7 défaites. Pour la première fois dimanche ils se croiseront en playoffs, mais on peut dire que Shanahan a un net avantage. C’est simple, Los Angeles n’a plus battu San Francisco depuis 2018. Six victoires consécutives qui font tache. À l’image de cette saison où, que ce soit au SoFi (10-31) ou au Levi’s Stadium (27-24), les Rams n’ont pas trouvé la solution. Il serait donc de bon ton pour McVay de trouver un moyen de vaincre celui qui fait effet de Kryptonite. Et si dans cette rencontre les lignes défensives auront un rôle important et que les quarterbacks seront les baromètres de leur équipe, ce sont bien les coachs qui vont faire gagner… ou perdre leur franchise. Attention d’ailleurs, pour l’un comme pour l’autre, à ne pas être trop conservateur quand arriveront les moments décisifs.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 21h00
Kansas City Chiefs (2) – Cincinnati Bengals (4)
Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 0h30
Los Angeles Rams (4) – San Francisco 49ers (6)

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires