Touchdown Shop

Bengals – Chiefs (34-31) : Joe Burrow énorme, Ja’Marr Chase stratosphérique

La doublette de Cincinnati a réalisé un superbe come back pour battre la meilleure équipe AFC et se qualifier en playoffs.

Cincinnati Bengals (10-6) – Kansas City (11-5) : 34-31

Ils l’ont fait ! Les Bengals ont validé leur reconstruction et leur ticket pour les phases finales en s’offrant la tête du leader de la conférence AFC au terme d’un match qui aura tenu toutes ses promesses. Festival offensif, avalanche de yards et final insoutenable au programme.

Chacune des deux équipes a eu sa période. Les Chiefs ont largement maîtrisé la première mi-temps, démontrant une facilité aérienne déconcertante et une bonne capacité défensive. La défense tigrée a été en difficulté, tout comme la ligne offensive, et Joe Burrow a couru pour sa vie et après le score.

Pourtant, en seconde période, les Bengals ont su intelligemment contrôler le rythme, profiter des erreurs adverses et surtout ont bénéficié du jeu incroyable de Ja’Marr Chase. Avec une performance extra large, le rookie a été décisif à de multiples reprises et est un facteur majeur de la victoire de son club. Limitant Kansas City à 3 points marqués, Cincinnati réalise le come back parfait et crée la surprise en faisant tomber des Chiefs qui sortaient de huit succès d’affilée.

Les Chiefs en feu

Si les défenses prennent possession des premières séries, Patrick Mahomes (QB, 26/35, 259 yards, 2 TD) ne met pas longtemps pour exploiter la mésentente dans l’arrière garde de Cincinnati. Après une conversion de quatrième tentative arrachée en force, le lanceur de Kansas City trouve la faille plein centre et allume Demarcus Robinson (WR, 33 yards, 1 TD) pour un touchdown de 30 yards (0-7). De l’autre côté du cuir, les défenseurs profitent des problèmes de protection des Bengals pour mettre Joe Burrow (QB, 30/39, 446 yards, 4 TD) sous pression constante. La situation devient alarmante pour les tigres quand ils encaissent 60 yards en 3 minutes, les Chiefs sont inarrêtables. Tyreek Hill (WR, 40 yards) déchire la couverture, Derrick Gore (RB, 37 yards) perfore le rideau, et Travis Kelce (TE, 25 yards, 1 TD) est à la conclusion pour le break (0-14). Mais Cincinnati entend l’alarme. Burrow alerte Ja’Marr Chase (WR, 266 yards, 3 TD) qui remonte tout le terrain pour un score de 72 yards (7-14).

A l’amorce du second quart, Kansas City enfonce le clou. Injouable, Mahomes se balade et se connecte avec Mecole Hardman (WR) pour 53 yards avant que Darrel Williams (RB, 107 yards, 2 TD) ne passe la ligne (7-21). Si les Chiefs insistent largement dans le jeu aérien, les Bengals décident de revenir à une stratégie plus équilibrée. Joe Mixon (RB, 86 yards) est plus sollicité, et les tigres recollent après un joli drive grâce au doublé de Chase (14-21). Mais la défense tigrée est à l’agonie et est incapable de ralentir les Chiefs. Mahomes s’associe à Byron Pringle (WR, 35 yards) pour remonter le terrain, et Williams trouve une seconde fois la peinture pour maintenir l’avance confortable des rouges (14-28). A bout de souffle, Cincinnati rajoute 3 points avant le coup de sifflet (17-28), mais continue de se faire peur. Dans les ultimes secondes, un touchdown sur relance est annulé à cause d’une pénalité et une passe longue vers Hill est arrachée au dernier moment pas Vonn Bell (S). La pause arrive au bon moment.

Les tigres sortent les griffes

Dès le retour des vestiaires, les Bengals montrent leur détermination. Une nouvelle fois Burrow trouve Chase qui s’échappe sur 69 yards pour le triplé et les tigres reviennent au contact (24-28). Puis la défense trouve enfin les ressources pour arrêter l’offensive du Missouri, ce qui laisse le suspens complet pour le dernier quart temps.

Et c’est Cincinnati qui prend les devants. Profitant d’un coup d’éclat de Tee Higgins (WR, 62 yards) et de quelques pénalités bien venues, les Bengals remontent 86 yards avant que Tyler Boyd (WR, 36 yards, 1TD) ne donne l’avantage aux siens pour la première fois de la partie (31-28). Et les dernières minutes s’annoncent cruciale quand Kansas City rentre en zone rouge et égalise sur un coup de pied (31-31). Et c’est l’arme fatale des tigres qui fait la différence. Stratosphérique, Chase sort son club de toutes les embûches grâce à des jeux miraculeux et amène ses troupes sur la ligne de Kansas City. Cincinnati butte par trois fois sur la ligne, deux quatrièmes tentatives sont annulées sur pénalités, et ce match étouffant choisit son vainqueur quand Evan McPherson (K) enfile les 3 points décisifs pendant que l’horloge écoule ses derniers instants.

Cincinnati explose de joie, pourtant la victoire semble avoir un rpix. Sur les dernières actions Burrow est touché et sort du terrain en boitant. Il faut espérer que les tigres n’ont pas perdu leur meilleur atout alors que la franchise valide une année historique.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires