Touchdown Shop

Les 11 leçons de la Semaine 17 : Mike Vrabel coach de l’année, les Raiders indestructibles

Les Titans, Raiders et Bengals ont brillé. Les Dolphins et Giants beaucoup moins.

Donnez le titre de coach de l’année à Mike Vrabel

Derrick Henry, Julio Jones, Bud Dupree, A.J Brown, Taylor Lewan… En gros, le seul joueur vedette des Titans qui n’a pas fait un passage plus ou moins long sur la liste des blessés est Ryan Tannehill.

Malgré ça, Tennessee est en tête de la conférence AFC. Pas seulement qualifié pour les playoffs. En tête de la conférence ! Avec leur destin en main : ils battent les Texans lors de la dernière journée de la saison, et ils gagnent une semaine de repos. Du temps qui devrait permettre à Derrick Henry de revenir.

Et ce n’est pas comme si Henry leur manquait tant que ça. Début novembre, Dont’a Foreman était dans le practice squad des Falcons quand il a été signé. Prometteur à la fac, Foreman végétait sur des bancs depuis 2017. Plus maintenant. Avec 132 yards, il a encore livré une grosse prestation.

C’est délirant.

Si les Titans terminent en tête de l’AFC, Mike Vrabel est le coach de l’année. Point barre.

Respect éternel aux Raiders

Las Vegas est à un match des playoffs. Une victoire contre les Chargers en dernière semaine, et ils joueront les phases finales. C’est aussi dingue que pour les Titans.

Leur coach a démissionné. Leur meilleure menace en profondeur est en prison. Darren Waller n’a pas joué les quatre derniers matchs. Leur meilleur receveur est bâti comme un expert comptable.

Et pourtant, les voilà.

Les Raiders ont défendu fort contre les Colts, et même s’ils ont perdu plus de ballons que l’adversaire, Derek Carr et son attaque ont fini par faire le nécessaire. Et Hunter Renfrow est exceptionnel.

Ja’Marr Chase ! Ja’Marr Chase ! Ja’Marr Chase !

Et Joe Burrow ! Joe Burrow ! Joe Burrow !

C’est beau. C’est facile. C’est juste beau. C’est pour ça qu’on regarde ce sport.

Enfin un été tranquille pour les Eagles

Pas de changement de coach. Pas de polémique sur le quarterback. Avec un peu de chance pas trop de confinements. Et si Philadelphie commençait enfin à construire.

Ce n’est pas toujours joli, mais les Eagles ont battu Washington pour atteindre les playoffs. Cette équipe s’est trouvé une identité, et peut-être un quarterback. Ils joueront sans pression en playoffs. Une belle saison sur laquelle ils pourront construire. Ca faisait longtemps.

Merci aux Giants de tout brûler

Désolé pour la redite. Vraiment. Mais là, ce n’est pas possible. Pendant que les Titans et Ravens ont l’air compétitifs même avec 400 blessés et leur meilleur joueur respectif à l’infirmerie, les Giants ont été ridicules en attaque. Il n’y a pas d’autres mots.

En première mi-temps, Mike Glennon a perdu plus de ballons (2), qu’il n’a complété de passes (1).

Virez tout le monde.

Quoi ?! Odell Beckham peut être décisif ?

On savait qu’Odell Beckham pouvait faire plein de choses. Mais capter un ballon important sur quatrième tentative ? Et un touchdown décisif dans la foulée ?

Woa. Voilà de l’inédit.

Les Rams ne sont pas rassurants

Si Odell Beckham a dû être décisif, c’est parce que Los Angeles a eu toutes les peines du monde à battre des Ravens pourtant privés de nombreux joueurs.

Matthew Stafford (26/35, 309 yards, 2 TDs, 2 int) a encore été très irrégulier, et Jalen Ramsey en est même venu aux mains avec un coéquipier dès le début du match.

Ils gagnent, ils avancent, mais ils ne sont pas encore rassurants.

Les Dolphins savent exactement ce qu’ils ont à faire

Une ligne offensive. Un ou deux coureurs décents. Un quarterback de fin de Draft au cas où ?

On ne va pas refaire le débat Tua Tagovailoa une nouvelle fois, mais l’attaque est clairement le chantier de l’intersaison. 3 points contre les Titans quand les playoffs sont en jeu, c’est impossible. Il faut du muscle sur la ligne et un jeu au sol pour aider le quarterback. Est ce que le numéro 1 est l’homme de la situation ? Il n’a que très rarement montré l’explosivité qui pourrait le laisser espérer. 15 touchdowns et 10 interceptions en 12 matchs, il n’y a pas de quoi soulever les foules.

S’il n’explose pas l’an prochain avec un peu plus d’aide devant lui, alors il sera temps de passer à autre chose. Parce qu’avec Jaylen Waddle, Devante Parker ou Mike Gesicki, il y a déjà plus de cibles de qualité que dans beaucoup d’autres équipes.

Miami s’est retrouvé dans la course aux playoffs grâce à un passage de calendrier faible et une grande défense. Mais l’attaque n’a jamais été celle d’un prétendant.

Jimmy Garoppolo n’est pas en danger

Trey Lance n’est pas prêt. Il le sera peut-être un jour. Mais pas maintenant. Pas pour les playoffs. Le troisième choix de la dernière Draft a des qualités, mais aussi des progrès à faire.

Aussi déprimant que cela puisse sonner : San Francisco a plus de chances d’aller loin avec Jimmy Garoppolo.

Il faut continuer de tout pardonner à Antonio Brown

Vous voyez que c’est une bonne chose de ne jamais mettre les gens devant leur responsabilités. Antonio Brown n’a jamais eu à assumer quoi que ce soit. Et il va très bien.

Une bien belle manière de faire honneur à Bruce Arians, qui avait assuré que Brown était un homme changé et que tout le monde pouvait aller se faire cuire les miches.

Peut-être que Brown a vraiment des problèmes psychologiques. Peut-être qu’il est simplement une superstar à qui on a tout autorisé depuis toujours parce qu’il pouvait attraper un ballon et qu’il n’a plus aucune tolérance à la frustration. Personne ne peut le savoir en regardant une vidéo sur Twitter. C’est entre lui et des véritables professionnels de santé que ça se passe. Si Tom Brady veut vraiment l’aider comme il l’a dit dimanche, c’est là qu’il doit l’emmener et l’aider. Probablement plus en NFL… même si une énième dernière chance n’est jamais à exclure. Demandez à Josh Gordon.

Et le prix du fair play est attribué à…

Jihad Ward !

Voilà quelqu’un qui a compris qu’il ne faut pas en vouloir aux arbitres pour leurs mauvaises décisions. Il faut les aimer, les respecter et les accompagner vers des jours meilleurs.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires