France Autriche Football americain

Jets – Jaguars (26-21) : Trevor Lawrence était à deux doigts de conclure

Du football champagne, des occasions manquées. Ce n'était pas toujours académique, mais au moins c'était agité.

New York Jets (4-11) – Jacksonville Jaguars (2-13) : 26-21

Être lucide en fin de match ? Non merci. Les Jaguars ont récupéré le ballon avec un peu moins de 2 minutes à jouer et cinq points de retard. Après avoir remonté à 1 yard de la terre promise, ils ont mis le ballon au sol à 12 secondes du buzzer pour arrêter l’horloge. Quatrième tentative, balle de match : non seulement la passe de Trevor Lawrence (26/39, 280 yards) ne trouve pas la cible, mais les Jaguars sont aussi pénalisés pour une formation illégale. Quand ça ne veut pas…

Au final, le résultat est plutôt logique. Jacksonville a été mené quasiment tout le match. Si l’attaque menée par Lawrence a enfin gagné des yards (384 au total), il lui a trop souvent manqué la lucidité dans les instants décisifs. Trois field goals et la dernière série chaotique en sont les symboles.

Les Jets ont mis le turbo

Du côté des vainqueurs, on a sorti tous les outils des grands soirs. Une course de touchdown de 52 yards signée Zach Wilson (14/22, 102 yards, 1 TD) pour commencer (6-3). Et quand les Jaguars ont marqué en recouvrant leur propre fumble dans le second quart (6-9), Braxton Berrios a immédiatement répondu avec un retour de kickoff de 102 yards pour le touchdown (13-9).

Pas assez original ? Au début du dernier quart, c’est le lineman Conor McDermott qui a attrapé une passe de touchdown de Wilson (23-15). Les Jaguars ont recollé grâce à Dare Ogunbowale (23-21), mais les Jets ont répondu avec un field goal (26-21) avant de tenir bon dans les dernières secondes.

Les verts ont surtout pu compter sur un jeu de course en mode rouleau-compresseur, avec 273 yards cumulés en 36 courses.

En plus du match, les Jaguars ont perdu James Robinson, victime d’une déchirure partielle du tendon d’Achille en début de partie, selon ESPN.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires