Touchdown Shop

Bengals – Ravens (41-21) : Facile comme Joe Burrow

Une performance XXL de Joe Burrow offre la première place de l'AFC Nord à Cincinnati.

Cincinnati Bengals (9-6) – Baltimore Ravens (8-7) : 41-21

La vie continue à être compliquée pour les Ravens en l’absence de Lamar Jackson. De plus, son remplaçant Tyler Huntley est également sur le carreau, sur la liste COVID. C’est donc Josh Johnson, l’éternel globetrotteur, qui a pris les rênes de l’attaque de Baltimore. Le résultat ? Une lourde défaite sur la pelouse d’un rival de division, les Bengals. Si Johnson (28/40, 304 yards, 2 TD, 1 INT) a plutôt rempli son contrat, la défense s’est retrouvée en grande difficulté. La faute à un Joe Burrow (37/46, 525 yards, 4 TD) injouable.

Le jeune quarterback de Cincinnati a maîtrisé son sujet, en s’appuyant comme à l’accoutumée sur son trio Higgins-Chase-Boyd. 194 yards et 2 touchdowns pour le premier, 125 yards pour le second et 85 yards et un touchdown pour le troisième. Des statistiques qui prouvent une nouvelle fois que ces trois cibles peuvent s’inviter à la table des meilleurs corps de receveurs de la ligue. Le jeu de course a été moins en vue, mais Joe Mixon (65 yards et 1 TD à la course, 70 yards et 1 TD à la réception) s’est révélé efficace, avec notamment un touchdown au sol sur 4e tentative.

Cincinnati martyrise la défense des Ravens

Une performance d’ensemble de l’attaque, qui peut être résumée par une statistique : un seul drive des Bengals ne s’est pas terminé par une chance de marquer des points, le dernier. Un seul autre ne s’est pas terminé par des points marqués : l’avant-dernier, avec un field goal de 50 yards manqué par Evan McPherson. Preuve de l’incapacité de la défense de Baltimore de stopper une escouade en feu.

L’attaque des Ravens a elle montré des bribes d’efficacité, mais trop peu pour être inquiétante. Josh Johnson a montré quelques bonnes choses, mais trop peu pour vraiment représenter une menace sur l’ensemble du match. Le jeu au sol a été totalement inefficace (39 yards, 2,4 yards par tentative). Seul Mark Andrews (125 yards, 1 TD) semble vraiment au niveau, mais cela est insuffisant.

Cette victoire fait une vraie différence dans la course aux playoffs. Les deux équipes avaient le même bilan avant ce match, mais les Bengals sont désormais seuls leaders de l’AFC Nord, la division la plus incertaine à quelques semaines de la fin de la saison régulière. De son côté, Joe Burrow a réalisé ce soir le meilleur match de sa jeune carrière, prouvant qu’il est plus que certainement le quarterback de l’avenir pour Cincinnati. Les Ravens, eux, attendent avec impatience le retour de leur lanceur star Lamar Jackson, car la concurrence se rapproche dangereusement.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires