unibet
Touchdown Shop

Eagles – Washington (27-17) : Philadelphie gagne à l’usure

Philadelphie s'est fait peur, mais l'essentiel est là.

Philadelphia Eagles (7-7) – Washington Football Team (6-8) : 27-17

Dans cet affrontement de division, il n’y a eu qu’une équipe sur le terrain, pour le meilleur et pour le pire. Washington était trop diminué, et a joué au rythme de Philadelphie. Rapidement, les Eagles ont d’abord offert un avantage conséquent aux hommes de Ron Rivera en perdant deux ballons sur les deux premières séries.

Menés de 10 points, les Eagles ont ensuite étouffé Washington avec 20 points d’affilés pour finalement gagner un match crucial dans la course en playoffs. Les 3 héros de ce match sont Jalen Hurts (20/26, 296 yards, 1 TD, 1 INT, 38 yards au sol et 2 TD), Dallas Goedert (135 yards) et Miles Sanders (131 yards) qui ont surmonté un début de match délicat pour porter l’équipe. Les hommes de la capitale ont été valeureux, mais les absences se sont fait sentir. Ni Antonio Gibson (65 yards, 1 TD) ni Terry McLaurin (51 yards) ont su enflammer le match, et Garrett Gilbert (20/31, 194 yards) n’a rien pu faire avec une ligne absente.

519 yards contre 237 pour Philly, dont 281 au sol, 35 minutes de possession, la victoire est logique et les Eagles restent en course pour les playoffs. Washington n’est pas éliminé, mais cette défaite fait mal face à un adversaire direct. Les hommes de la capitale ont tout donné, mais auront besoin de retours dans l’effectif pour y croire encore. Cette victoire à une autre conséquence : Dallas est officiellement champion de NFC Est et en playoffs !

Washington commence fort

Le début de match démarre dans la confusion. Alors que les Eagles pensent avoir la première tentative, le ballon est relâché par Dallas Goedert, rebondit sur le talon du tight end avant de finir dans les mains de Landon Collins. En position idéale, Antonio Gibson et Washington en profitent pour ouvrir le score sur touchdown (0-7). Début idéal pour les hommes de Ron Rivera qui rentrent mieux dans le match.

Alors que Philadelphie repart en attaque avec Goedert et Devonta Smith (40 yards), Philadelphie va perdre un deuxième ballon en deux drives avec un fumble de Jalen Hurts, provoqué par Montez Sweat. Garrett Bilbert trouve Terry Mclaurin pour 46 yards dès la première action, et Washington rajoute un field goal au score (0-10). Encore une fois la franchise de la capitale capitalise sur les erreurs adverses. D’autant que l’indiscipline des Eagles coûtent cher, comme le prouve le holding non nécessaire de Mailata sur le troisième drive offensif, Philadelphie a plus de yards mais 10 points de retard.

Heureusement pour Philly l’attaque de Washington n’avance pas et donne des munitions. Jalen Hurts en profite pour lancer une opération reconquête, bien aidé par Miles Sanders et Dallas Goedert. L’ancien quarterback d’Oklahoma échoue en redzone, mais son équipe débloque le compteur (3-10). Sur le drive suivant, Dallas Goedert continue son incroyable travail, et Jalen Hurts marque au sol pour revenir définitivement dans ce match (10-10). Washington est opportuniste, mais les absences commencent à peser. Le score est équilibré à la mi-temps, mais le momentum a changé de camp, Philadelphie a réalisé 261 yards contre 140, et ne perds plus de ballons.

Philadelphie accélère

Les Eagles commencent la deuxième mi-temps comme ils ont finit la première : Miles Sanders, Dallas Goedert, et Jalen Hurts au sol. Touchdown, Philly s’envole (17-10). Washington ne parviens pas à répondre, la ligne n’aidant pas un Gilbert logiquement perdu avec si peu de préparation. Antonio Gibson est blessé et diminué, et Terry McLaurin est trop seul. Philadelphie continue l’entreprise de démolition, avec un nouveau field goal (20-10).

Alors que Washington semble au bord du gouffre, ils vont garder le match en vie avec un drive de 69 yards conclut par Jaret Paterson au sol. L’ancien coureur de Buffalo laisse son équipe dans le match, profitant de l’incapacité des Eagles à achever l’adversaire (20-17). Mais les Eagles ont le momentum, et ne laisse pas d’espoir à Washington. Jalen Reagor (57 yards) et Greg Ward (28 yards, 1 TD) transpercent la défense, touchdown et match gagné (27-17).

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires