France Autriche Football americain

[NCAA] Demi-finales des playoffs : Game of Thrones

Aussi prestigieux que le trône de fer, Alabama remet son titre de champion universitaire en jeu.

Suivez toute la saison des Bowl universitaires sur ESPN ! 

44 Bowl Games, y compris les College Football Playoffs et le National Championship Game

ESPN Player, c’est aussi d’autres sports en direct, dont le basketball universitaire et la NHL, 500 documentaires avec du contenu ajouté chaque semaine. Abonnez vous pour accéder à tout ce contenu avec une offre exclusive du ESPN Player en utilisant notre lien : https://bit.ly/ESPNTouchdownActu.

On y est ! Les quatre équipes désignées comme les meilleures de la saison 2021 vont s’affronter lors des demi-finales. Qui seront les deux qualifiés pour la finale du 10 janvier 2022 ? Deux affrontements digne de films épiques ou d’une série sensation. En italique, des références à Game of Thrones qui devraient plaire aux amateurs de cette série, sans empêcher ceux ne l’ayant pas vu; d’appréhender les forces en présence de ces deux matchs.

1 Alabama contre 4 Cincinnati

Tête de série numéro 1, Alabama part favori de ce match. Véritable usine à champions, la fac du sud des Etats-Unis est une nouvelle fois armée pour aller s’asseoir sur le trône. En attaque, son quarterback Bryce Young vient d’être intronisé roi du niveau universitaire, en remportant le prestigieux Heisman Trophy. Et s’il a perdu son premier Dragon avec la blessure du receveur John Metchie, l’explosif Jameson Williams sera là pour cracher son feu sur toute la profondeur. Le comité de coureurs emmené par Brian Robinson ainsi que le duo de tight-ends Jahleel Billingsley et Cameron Latu partiront eux, à l’assaut des zones intermédiaires. Le coordinateur offensif a donc beaucoup d’armes à sa ceinture. Souvent défait (et moqué) en NFL, Bill O’Brien s’épanoui à nouveau en NCAA après son passage à Penn State. Pour protéger son jeune roi, le rôle de La Montagne est tenu par le tackle gauche Evan Neal (2m02 pour 160 kilos). Des assaillants produisant 495 yards et 42 points de moyenne par match !

Comme toujours à Alabama, la défense est remplie de futurs joueurs NFL. Avec comme guerrier numéro 1, le formidable perce-muraille Will Anderson. Seulement dans sa seconde saison universitaire, il a signé…non attendez, respirez et concentrez-vous…Will Anderson est l’auteur de 32 plaquages pour pertes en 2021 ! Dont la moitié étant un sack du quarterback adverse. La performance est folle. L’excuse d’être bien entouré ne tient pas une seconde. Il est le combattant par excellence, tel Khal Drogo de par la puissance de son impact ou Jamie Lannister de par sa science de l’art de la guerre. Et pour entourer le général 5 étoiles, une pléiade de soldats valeureux : Byron Young et Tim Smith sur le 1e rideau, sans oublier les expérimentés Phidarian Mathis et LaBryan Ray. Derrière eux, ce sont les linebackers Christian Harris et Henry To’o To’o qui font le ménage. Le lieutenant DeMarcco Hellams (DB) et le safety au nom prédestiné Jordan Battle, s’assurent que les jeunes pousses restent disciplinés dans leurs assignations. Malachi Moore (CB), Kool-Aid McKinstry (CB) et Brian Branch (S) ainsi que la pépite au poste de Edge Rusher Dallas Turner (7 sacks pour sa 1e saison) ont de la fougue à revendre. Pour espérer battre cette défense, les « Chats-Ours » de Cincinnati se doivent d’avoir un bon plan de bataille.

Dans ce sport, tout commence par le poste de quarterback. Cela tombe bien, Cincinnati en possède un bon. Desmond Ridder termine la saison régulière 2021 avec plus de 3000 yards et 30 touchdowns à la passe (seulement 8 interceptions). Grand et costaud (1m95 pour 97 kilos), ce quarterback est aussi capable de sortir de la poche : 6 touchdowns au sol en 2021, 28 en 4 saisons. Tel Jon Snow, il fera face jusqu’au bout, même si les forces en présence ne semble pas lui donner l’avantage. Une bonne performance face au Géant Alabama et il pourrait être un choix du 1e tour de la draft 2022. Il s’appuie sur deux joueurs possédant une taille avantageuse, normal pour des Sauvageons : le receveur Alec Pierce et le tight-end Josh Whyle. Et dans une attaque courant autant qu’elle ne lance, Jerome Ford a su attendre son tour pour enfin exploser. Après 8 touchdowns en 2020 en tant que RB2, il est devenu le coureur principal en 2021 et il a dépassé les attentes avec 19 touchdowns au sol ! À noter qu’il a passé deux saisons à…Alabama. Peu utilisé car barré par Josh Jacobs (Raiders) puis Najee Harris (Steelers), il avait inscrit 3 touchdowns en 4 matchs 2019, avant de demander son transfert. Ce match aura un goût de revanche pour lui.

7e défense sur 130 universités, Cincinnati a de quoi lutter avec l’agressivité offensive de Alabama. Pour défendre ses chances, la fac du Nord peut avant tout s’appuyer sur sa Garde de Nuit conduite par les linebackers Joel Dublanko et Darrian Beavers : 194 plaquages à eux deux en 2021 ! La première ligne est conduite par les courageux Curtis Brooks et Malik Vann. Deux joueurs qui constituent Le Mur. Sur l’extérieur, Myjai Sanders et ses 25 plaquages pour pertes en 3 saisons comme titulaire est un vrai combattant. Et tel Le Limier, il fera face à La Montagne Evan Neal. Un duel qui pourrait s’avérer déterminant, à la fin. Ces deux premiers rideaux performants aident l’unité d’élite de Cincinnati, celle des arrières défensifs : 2e défense aérienne du pays !

La clé du match

Si d’autres joueurs auraient pu prétendre au trophée Heisman, Bryce Young a été l’auteur de 43 touchdowns en 13 matchs 2021 ! Intercepté la modique fois de 4, il est un joueur excitant à voir jouer : capable de gérer une attaque comme de gagner du temps dans la poche, il est le commandant de la tête pensante Nick Saban (entraineur). Affolant de facilité, le rouleau compresseur de Alabama aura fort à faire car les Bearcats de Cincinnati ont du répondant. Notamment sa DCA, la défense antiaérienne. Ahmad Gardner a tout d’un cornerback NFL numéro 1. S’il n’est pas le plus athlétique du lot, sa science du jeu lui permet d’être un rempart quasiment infranchissable. Le 1e tour de la draft 2022 lui tend les bras. Et s’il contrôle de mains d’expert un coté, l’autre est la propriété d’un joueur qui vient d’être élu « meilleur arrière défensif universitaire 2021 ». Rien que ça ! Le cornerback Coby Bryant a presque un nom de super-héros du sport et lui aussi jouera en NFL en 2022. Auteur de 11 passes défendues en 2021 (35 en 4 saisons), il possède la taille et les instincts pour devenir professionnel. Entre ces deux joueurs, le safety Bryan Cook nettoie le champ de bataille. Apportant contre la course comme contre la passe, il solidifie l’ensemble de la forteresse.

Qui prendra l’avantage ? Si la défense de Alabama devra retenir Desmond Ridder et ses troupes, la clé du match devrait se trouver dans l’autre sens : comment Cincinnati va pouvoir limiter l’attaque de Alabama ? Réponse le 31 décembre à 21h30, sur le terrain des Dallas Cowboys à Arlington.

2 Michigan contre 3 Georgia

Deux armées ayant terminées la saison avec un bilan de 12 victoires et 1 défaite. Clash entre deux attaques aimant passer par le sol et deux défenses remplies de futurs joueurs NFL. Pour conquérir la forteresse de Georgia, Michigan va donc pilonner la ligne ennemi avec son infanterie : la fac de Ann Arbor possède en effet la 9e attaque au sol sur les 130 universités ayant disputé le championnat FBS. Choix philosophique de l’entraineur Jim Harbaugh, aussi dicté par les forces et faiblesses de ses troupes : en attendant le développement de JJ McCarthy, le poste de quarterback est surtout occupé par Cade McNamara. Un bon joueur. Pas plus. Par contre, ses coureurs Hassan Haskins et Blake Corum font des ravages, derrière une ligne offensive en mode char d’assaut. Notamment le guard droit Zak Zinter, dont les décrochages pour le jeu de course évoquent la charge d’un combattant Dothraki. L’attaque aérienne n’est pas la force de cette attaque mais le grand receveur Cornelius Johnson ainsi que le tight-end Eric All, devront avoir un rôle actif dans la bataille. À suivre aussi, le couteau-suisse Donovan Edwards. Recrue 4 étoiles en tant que coureur, il apporte tout autant dans le jeu aérien. Il sera une arme offensive pour tenter de surprendre l’armada qui se dressera face à eux.

En 2021, la défense de Georgia a défendu son royaume comme aucune autre : 9,5 points de moyenne encaissés par match ! Et ce, en comptant l’accroc face à Alabama (41-24). Trois matchs sans concéder le moindre point. Les talentueux coureurs de Michigan auront déjà du mal à se faufiler entre les mailles du 1e rideau. Dans une défense organisée en 34 Jordan Davis, Travon Walker, Devonte Wyatt et Jalen Carter ont tous un avenir en NFL. Les 3 premiers seront draftés en 2022 alors que Carter ne le sera pas avant la draft 2023. Difficile à bouger, ils savent tenir la ligne de front mais aussi se projeter au delà des lignes ennemies, pour effectuer des plaquages pour pertes (stop d’un coureur ou sack d’un quarterback). Et le peu qui parvient à percer cette première ligne, doit ensuite affronter un trio redoutable, digne des guerriers Immaculés : Nakobe Dean, Quay Walker et Channing Tindall se relayent pour porter l’estocade. Nakobe Dean est le général de cette défense et il y a des chances d’entendre son nom appelé lors du 1e tour de la draft 2022. Quay Walker est un joueur explosif, capable de blesser l’ennemi de diverses façons alors que Channing Tindall, et sa vitesse en poursuite, sera lui aussi drafté en avril prochain. Un Front 7 comme l’on en voit rarement ! La ligne arrière est forcément un niveau en dessous mais le talent est présent avec les cornerbacks Derion Kendrick et Kelee Ringo ainsi que le formidable safety Lewis Cine. Georgia possède la meilleure armée pour défendre son terrain mais pour attaquer celui de l’ennemi, cela est beaucoup moins vrai.

Seulement 6e attaque de la conférence SEC (14 équipes), Georgia capitalise sur les bonnes positions sur le terrain données par sa défense. Le quarterback Stetson Bennett est un « game manager » correct, sans plus. Et malgré des receveurs de qualité comme Jermaine Burton et Kearis Jackson, les offensives décisives sont rarement aériennes. Le coordinateur est pourtant réputé car Todd Monken a notamment tenu ce rôle par le passé chez les Buccaneers de Tampa Bay et les Browns de Cleveland en NFL. À sa décharge, le receveur George Pickens a été blessé la majeure partie de la saison et cela s’est forcément ressenti sur le plan de jeu. Il est de retour, juste à temps pour montrer pourquoi il est considéré comme un possible 1e tour de draft. Si ce satané Covid lui permet de jouer, l’incertitude plane et l’intox d’avant-match fait que l’infirmation ne sera sans doute pas révélée juste avant la confrontation. En parlant de draft, il faudra attendre celle de 2024 pour l’excitant duo de tight-ends Brock Bowers et Darnell Washington. L’assaillant Georgia utilisera donc surtout le bélier pour percer la défense de Michigan. Les coureurs Zamir White et James Cook sont complémentaires. Le premier prend la majorité des portés pendant que le frère de Dalvin Cook (Vikings) apporte aussi après réceptions. Et pour défoncer la porte du chateau, Kenny McIntosh et Kendall Milton sortent les muscles.

Pour les contrer, Michigan comptera sur les fantassins Christopher Hinton (DT), Josh Ross (LB) et Brad Hawkins (S). Une colonne vertébrale plus que solide. Autour de ces fondations, les finitions : le safety Daxton Hill sait tout faire et postule à un choix du top 50 en avril 2022 alors que, le débutant Junior Colson (LB) a déjà montré pourquoi il était si convoité à sa sortie du lycée. Le succès, ou non, d’une défense vient surtout de sa capacité à mettre la pression sur le quarterback adverse et là, Michigan est équipé.

La clé du match

La ligne offensive des Bulldogs n’a concédé que 11 sacks en 13 matchs. Performance à valoriser dans une redoutable conférence SEC et le tout pour protéger un quarterback aussi mobile que le vieux roi Baratheon. Le groupe est constitué de recrues 4 et 5 étoiles comme Broderick Jones et Jamaree Salyer. Ce dernier, qui sera drafté pour jouer guard occupe le poste de tackle gauche avec succès. L’escouade offre un cinq majeur solide et les potentiels remplaçants ont du talent, tant pour protéger leur leader que pour ouvrir des brèches au sol. Oui mais voila, en face il y aura deux tueurs tels des Marcheurs Blancs.

Aidan Hutchinson et David Ojabo ont signé 25 sacks en 2021 ! 14 et 11 respectivement. Les cotes de ces deux joueurs sont actuellement situées dans le top 3 pour le premier et le 1e tour pour le second. Wow. La ligne offensive de Georgia n’a jamais eu à se confronter à une telle puissance de feu. Amateurs de match défensifs, vous devriez être servi. Match dans la nuit du 31 décembre à 01h30. La finale opposera à Indianapolis les deux vainqueurs, dans la nuit du 10 janvier 2022 à 02h.

Bons matchs et bonne année à toutes et tous.

Suivez la saison NCAA et les futures stars NFL sur ESPN Player !

ESPN Player diffuse 44 Bowl Games, dont les playoffs et la grande finale. L’abonnement comprend aussi le basket universitaire, la NHL et des centaines de documentaires.

Inscrivez-vous à ESPN Player ici : https://bit.ly/ESPNTouchdownActu

Les nouveaux abonnements incluent un essai gratuit de 7 jours.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires