unibet
Touchdown Shop

COVID : Antonio Brown suspendu pour avoir menti sur son statut vaccinal !

Antonio Brown semble prêt à tout pour éviter la vaccination, même la suspension.

La NFL a annoncé jeudi avoir suspendu deux joueurs des Buccaneers, Antonio Brown (WR) et Mike Edwards (S), ainsi que l’agent libre et ancien joueur de l’équipe John Franklin III (CB), pour avoir menti sur leur statut vaccinal en vertu du protocole NFL-NFLPA COVID-19.

Ils manqueront ainsi trois matchs, et sont privés de salaire.

« Antonio Brown et Mike Edwards de Tampa Bay ont chacun été suspendus sans solde pour les trois prochains matchs », a déclaré la NFL. « L’agent libre John Franklin III, s’il est signé par une équipe, est également inéligible pour jouer les trois prochains matchs. Les trois joueurs ont accepté la sanction et renoncé à leur droit d’appel. Les suspensions prennent effet immédiatement. »

Les Buccaneers ont réagi à la sanction dans un communiqué, indiquant qu’ils comprenaient et acceptaient la décision, tout en réaffirmant leur total soutien dans l’importance des protocoles contre le virus.

Dans un communiqué, l’avocat de Browns continue d’assurer que le receveur est vacciné et dénonce une enquête bâclée.

L’ancien chef d’Antonio Brown avait révélé l’affaire le mois dernier

Le mois dernier, l’ancien chef à domicile d’Antonio Brown, Steven Ruiz, avait affirmé que le receveur avait obtenu une fausse carte de vaccination COVID-19 afin qu’il puisse éviter les protocoles de la NFL. La petite amie de Brown, Cydney Moreau, a déclaré à Ruiz dans un SMS en juillet dernier que Brown était prêt à payer 500 $ pour une carte de vaccination. Ruiz a déclaré qu’il n’était pas en mesure d’obtenir une fausse carte de vaccination pour le joueur.

Quelques semaines plus tard, Ruiz affirme que Brown lui a montré de fausses cartes de vaccination qu’il a achetées pour lui-même et sa petite amie.

L’entraîneur personnel de Tom Brady, Alex Guerrero, est ensuite allé chez le receveur la même nuit pour aider à la rééducation de Brown suite à une blessure au genou et a pris une photo de la carte de vaccination pendant qu’il y était. Les Buccaneers ont permis à Guerrero et à d’autres de prendre des photos des cartes et de les envoyer au préparateur physique Bobby Slater et finalement à leur agent de contrôle des infections. Ruiz a mentionné qu’il pensait que Guerrero ne savait pas que la carte était fausse. Antonio Brown et Steven Ruiz se seraient disputés pour une dette non recouvrée de 10 000 $, ce qui expliquerait ces soudaines révélations.

Pour rappel, Aaron Rodgers a été condamné à 14 650 dollars d’amende pour avoir avoir violé plusieurs règles du protocole COVID. La différence est que Rodgers n’avait apparemment pas menti à la ligue, mais seulement au grand public. Le problème de toutes ces affaires restant probablement l’opacité de la NFL sur la procédure et la décision sur les sanctions.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires