France Autriche Football americain

[Draft NFL] Le baromètre de la draft : le jardin d’Aidan (Hutchinson)

Lors d'une Rivalry Week qui a tenu toutes ses promesses, des joueurs se sont mis en évidence auprès des scouts NFL.

Chaque dimanche, la rédaction de TDActu vous propose un point sur les joueurs universitaires. Qui a été performants et qui a déçu ? Car il n’est jamais trop tôt pour se préparer à la draft 2022, un hebdomadaire axé sur les performances individuelles des futurs joueurs NFL. Seuls les joueurs éligibles à la draft 2022 sont cités ici.

Semaine 13 :

C’était le week-end de Thanksgiving aux USA et donc la Rivalry Week ! La grande majorité des affiches ont été superbes et la soirée/nuit fut magnifique. Notamment pour certains joueurs…

Temps ensoleillé

  • Aidan Hutchinson, DE, Michigan : 7 plaquages dont 3 sacks
  • Breece Hall, RB, Iowa State : 242 yards et 3 touchdowns, 39 yards et 1 touchdown après réceptions
  • Roger McCreary, CB, Auburn : 7 plaquages et 4 passes défendues
  • Jahan Dotson, WR, Penn State : 137 yards et 2 touchdowns
  • Carson Strong, QB, Nevada : 288 yards (17/22) pour 4 touchdowns

Lors du match au sommet face à Ohio State, le pass rusher de Michigan Aidan Hutchinson a, une nouvelle fois, montré pourquoi il est considéré comme un candidat au top 5 de la draft 2022. Puissant et athlétique, pourtant opposé à des tackles offensifs avec un avenir en NFL (Petit-Frere, Munford et D.Jones), il a éclaboussé de sa classe le match de l’année en B1G. Capable de s’aligner comme un 43DE ou un 34OLB, son potentiel NFL peut faire penser à Nick Bosa (49ers) quand celui-ci évoluait chez l’ennemi de Ohio State. Plus sur ce formidable joueur dans ce podcast consacré aux pass rushers de la draft 2022.

Roger McCreary était considéré comme un des meilleurs cornerback du niveau universitaire et il passait un test face aux receveurs de Alabama : test passé avec succès. Constamment sur ses vis à vis, il n’a laissé aucun espace aux receveurs pourtant talentueux du Crimson Tide. Il est un choix possible pour le 1e tour de la draft 2022. Dans une cuvée talentueuse et relativement homogène à son sommet, le receveur Jahan Dotson n’en finit plus de confirmer qu’il est un candidat pour le top 50 et même pour le 1e tour de la draft 2022. Explosif et possédant des mains sures, il est un véritable playmaker. Nouvelle performance de classe pour le quarterback Carson Strong avec très peu d’erreurs et une gestion du match parfaite.

Premier tour ou pas ? Prendre un coureur le jeudi de la draft n’est pas un choix populaire parmi les fans NFL. Et cela peut se justifier de plusieurs façons. Cependant, avoir un coureur dominant peut porter une attaque, comme celle des Browns avec Nick Chubb ou celle des Colts avec Jonathan Taylor. Breece Hall est de cette trempe, celle d’un coureur au talent supérieur : 20 touchdowns au sol en 12 matchs 2021, 50 en 3 saisons ! De plus, il prouve de plus en plus qu’il peut aussi contribuer dans les airs. Certes, son apport en réceptions ne peut être comparé à celui de Austin Ekeler (Chargers) mais Breece Hall est aussi capable dans ce domaine. Face à Texas Christian il a connu son 24e match consécutif où il inscrit au moins 1 touchdown !

Mentions :

  • Kenny Pickett, QB, Pitt : 209 yards (28/38) pour 4 touchdowns et 1 interception
  • Jayden Daniels, QB, Arizona State : 86 yards (10/14) pour 2 touchdowns, 86 yards et 1 touchdowns au sol
  • John Metchie, WR, Alabama : 150 yards
  • Treylon Burks, WR, Arkansas : 129 yards et 1 touchdown
  • Jalen Tolbert, WR, South Alabama : 191 yards et 1 touchdown
  • Romeo Doubs, WR, Nevada : 97 yards et 2 touchdowns
  • Kenneth Walker, RB, Michigan State : 138 yards et 1 touchdown
  • Kyren Williams, RB, Notre Dame : 74 yards et 2 touchdowns, 20 yards après réceptions
  • Tyler Allgeier, RB, BYU : 111 yards et 2 touchdowns, 35 yards après réceptions
  • Zach Charbonnet, RB, UCLA : 106 yards et 1 touchdown, 41 yards après réceptions
  • Kayvon Thibodeaux, DE, Oregon : 5 plaquages dont 1 pour pertes et 3 pressions du QB
  • Myjai Sanders, Edge, Cincinnati : 3 plaquages et 3 passes défendues
  • Brenton Cox, Edge, Florida : 4 sacks
  • Nik Bonitto, Edge, Oklahoma : 4 plaquages dont 1 sack
  • Keeanu Benton, DT, Wisconsin : 6 plaquages dont 2 sacks
  • DeMarvin Leal, DT, Texas A&M : 6 plaquages dont 1 sack
  • Perrion Winfrey, DT, Oklahoma : 2 plaquages pour pertes
  • Darrian Beavers, LB, Cincinnati : 4 plaquages dont 1,5 pour pertes et 1 interception
  • Leo Chenal, LB, Wisconsin : 14 plaquages dont 1,5 pour pertes
  • Devin Lloyd, LB, Utah : 9 plaquages dont 1 sack
  • Ahmad Gardner, CB, Cincinnati : 8 plaquages et 2 passes défendues
  • Trent McDuffie, CB, Washington : 5 plaquages et 2 passes défendues
  • Kaiir Elam, CB, Florida : 4 plaquages dont 1,5 pour pertes
  • Alontae Taylor, CB, Tennessee : 6 plaquages et 1 passe défendue
  • Quindell Johnson, S, Memphis : 9 plaquages et 1 interception

Temps pluvieux

  • Nicholas Petit-Frere, OT, Ohio State
  • Phil Jurkovec, QB, Boston College : 19 yards (3/11) pour 1 touchdown et 2 interceptions, 66 yards au sol

Possible choix du 1e tour en 2022, le tackle offensif Nicholas Petit-Frere a été complètement débordé par la paire de pass rushers de Michigan. Certes, Aidan Hutchinson et David Ojabo ont martyrisé bien d’autres linemen toute la saison 2021. Ce match ne condamne pas Petit-Frere mais son statut en a prit un coup. En cours de match, son entraineur l’a basculé sur le coté droit de la ligne offensive alors qu’il avait commencé à gauche. Déjà gêné par une blessure en cours de saison, le quarterback Phil Jurkovec a du mal à faire remonter une cote qui était relativement haute au début de saison. Ce n’est pas son match face à Wake Forest qui va améliorer cela.

Mentions :

  • Isaiah Spiller, RB, Texas A&M : 27 yards en 11 courses (2,5)
  • Kevin Harris, RB, South Carolina : 13 yards en 8 courses (1,6)

Sous les radars

  • Hassan Haskins, RB, Michigan : 169 yards et 5 touchdowns
  • Ronnie Rivers, RB, Fresno State : 65 yards au sol, 91 yards et 1 touchdown après réceptions
  • Jerrion Ealy, RB, Ole Miss : 60 yards au sol, 43 yards et 1 touchdown après réceptions
  • Travis Dye, RB, Oregon : 99 yards et 2 touchdowns au sol, 39 yards après réceptions
  • CJ Brewer, DT, Coastal Carolina : 5 plaquages dont 2 pour pertes
  • Jammie Robinson, DB, Florida State : 18 plaquages dont 1,5 pour pertes
  • Wilfried Pene, DL, Virginia Tech : 4 plaquages

Fils d’un coureur ayant produit plus de 3000 yards au sol avec Fresno State au début des années 90s, Ronnie Rivers est une valeur sure du niveau universitaire : 40 touchdowns au sol en carrière. Si sa marge de progression est moins élevée que pour d’autres prospects à ce poste, le fait de jouer sa cinquième saison lui confère la qualité d’être prêt à contribuer tout de suite en NFL. Surtout qu’en plus de sa production au sol, Rivers apporte aussi dans les airs : 1400 yards en carrière et 11 touchdowns. De quoi séduire un staff NFL lors des derniers tours de la draft.

Même gabarit et même double menace pour le coureur de Ole Miss Jerrion Ealy. Ce joueur de baseball accomplit contribue sur les deux phases d’une attaque. De deux ans plus jeune que Ronnie Rivers, son capital draft devrait être légèrement supérieur. Encore un profil « double menace » avec le frère du linebacker des Vikings. Travis Dye est un coureur sachant porter le cuir mais aussi se démarquer et apporter une solution de passe. Et ça, ça plait aux scouts NFL. Face à South Alabama, le defensive tackle de Coastal Carolina CJ Brewer a signé ses 31e et 32e plaquages infligeant une perte de yards en carrière ! Facile alors de comprendre que c’est sa qualité en pénétration de la poche qui devrait lui valoir une sélection à la draft. Homme à tout faire dans la défense de Florida State, Jammie Robinson devrait avec son activité avoir sa chance dans un effectif NFL.

Hassan Haskins est un coureur costaud, auteur de 13 touchdowns en 11 matchs 2021. Bon mais jouant une position où les coureurs de son niveau sont nombreux au niveau universitaire, son capital draft n’est pas très élevé. « The Game » est la confrontation annuelle entre Michigan et Ohio State. Un des matchs les plus suivis du pays, de l’année, tout sport confondu. Alors inscrire 5 touchdowns et ce dans un match qui a tenu toutes ses promesses, a mis Hassan Haskins à son avantage. Passé en 2021 du coté défensif du ballon, l’ancien tight-end Français Wilfried Pene a signé 4 plaquages dans le match de l’année pour son université. Sa présence dans la rotation depuis quelques matchs laisse augurer de bonnes choses pour lui en 2022. Et si notre « baromètre » ne concerne que les joueurs éligibles à la draft 2022, ce cocorico valait bien une exception.

Mentions :

  • Jake Haener, QB, Fresno State : 343 yards (27/36) et 4 touchdowns
  • Taulia Tagovailoa, QB, Maryland : 312 yards (21/30) pour 3 touchdowns, 16 yards et 1 touchdown au sol
  • Hendon Hooker, QB, Tennessee : 156 yards (10/18) pour 2 touchdowns et 75 yards au sol
  • Aidan O’Connel, QB, Purdue : 278 yards (26/31) pour 4 touchdowns
  • Bernhard Raimann, OT, Central Michigan
  • Jaray Jenkins, WR, LSU : 169 yards et 2 touchdowns
  • Alec Pierce, WR, Cincinnati : 136 yards et 1 touchdown
  • Emeka Emezie, WR, NC State : 112 yards et 2 touchdowns
  • Charleston Rambo, WR, Miami : 101 yards et 2 touchdowns
  • Trey McBride, TE, Colorado State : 113 yards
  • Greg Dulcich, TE, UCLA : 86 yards et 1 touchdown
  • Tyler Goodson, RB, Iowa : 156 yards
  • Max Borghi, RB, Washington State : 129 yards et 2 touchdowns
  • Leddie Brown, RB, West Virginia : 156 yards et 1 touchdown
  • Michael Clemons, DE, Texas A&M : 5 plaquages dont 3,5 sacks
  • Sam Williams, DE, Ole Miss : 5 plaquages dont 2 sacks
  • Cameron Thomas, DE, San Diego State : 6 plaquages dont 1 sack et 1 pression du QB
  • Big Kat Bryant, DE, UCF : 5 plaquages dont 1 sack et 1 pression du QB
  • Phidarian Mathis, DT, Alabama : 3 plaquages dont 1,5 pour pertes
  • Jonah Tavai, DT, San Diego State : 6 plaquages dont 3 sacks
  • Jack Campbell, LB, Iowa : 16 plaquages dont 1 pour pertes et 1 pression du QB
  • Avery Roberts, LB, Oregon State : 13 plaquages
  • Damone Clark, LB, LSU : 10 plaquages dont 2,5 sacks
  • Malcolm Rodriguez, LB, Oklahoma State : 11 plaquages dont 2 sacks et 1 passe défendue
  • Drake Thomas, LB, NC State : 9 plaquages dont 1,5 pour pertes
  • Mike Rose, LB, Iowa State : 6 plaquages dont 2 pour pertes et 1 passe défendue
  • Terrel Bernard, LB, Baylor : 8 plaquages dont 2 pour pertes et 1 passe défendue
  • Martin Emerson, CB, Mississippi State : 4 plaquages et 1 passe défendue
  • Cam Taylor-Britt, CB, Nebraska : 5 plaquages et 1 passe défendue
  • JL Skinner, S, Boise State : 9 plaquages
  • Greg Eisworth, S, Iowa State : 6 plaquages dont 1 pour pertes et 1 interception
  • Demani Richardson, S, Texas A&M : 7 plaquages dont 2 pour pertes et 2 passes défendues

L’action de la semaine

Les receveurs Garrett Wilson et Chris Olave de Ohio State figurent dans le 1e tour de toutes les mock drafts. Pourtant, ils sont les receveurs 2 et 3 de leur équipe ! Jaxon Smith-Njigba est trop jeune pour la draft 2022 mais cette recrue 5 étoiles en 2020 possède explosivité et qualité pour courir les bons tracés. Contre Michigan, il effectue une réception à faire saliver les scouts NFL : déplacement, souplesse et concentration.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires