Touchdown Shop

Les Giants décimés : commotion cérébrale pour Daniel Jones, cheville en vrac pour Saquon Barkley

Sale soirée pour les G-Men, qui reviennent de Dallas décimés.

L’équipe des médecins des Giants va avoir beaucoup de boulot dans les jours à venir. Car le match de dimanche perdu contre les Cowboys a ressemblé à un jeu de massacre.

Tout a commencé avec Saquon Barkley, victime d’une grosse entorse de la cheville en marchant tout bêtement sur le pied d’un adversaire à la fin d’une action.

La FOX, qui diffusait le match, a rapidement montré la cheville du coureur complètement gonflée. Il a rejoint les vestiaires pour le reste de la soirée.

Dans le second quart-temps, c’était au tour de Daniel Jones de sortir. Le quarterback souffre d’une commotion cérébrale suite à un choc casque-contre-casque avec le linebacker Jabril Cox.

À la mi-temps, Kenny Golladay est venu compléter le trio offensif à l’infirmerie. Pour lui, c’est une hyperextension du genou. La blessure a eu lieu pendant le premier quart, et le receveur a définitivement jeté l’éponge à la pause.

Les trois hommes sont donc clairement incertains pour le prochain match. Jones va devoir réussir tous les tests du protocole post-commotion de la ligue. À titre d’exemple, Teddy Bridgewater a réussi à le faire en moins d’une semaine pour ne pas manquer le match des Broncos dimanche.

Pour Barkley et Golladay, des examens supplémentaires devraient être nécessaires.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires