unibet
Decathlon

Rams – Cardinals (20-37) : Kyler Murray écrase la défense de Los Angeles

L'intenable lutin est plus que jamais candidat au MVP.

Los Angeles Rams (3-1) – Arizona Cardinals (4-0) : 20-37

Dans ce duel d’équipes invaincus de NFC Ouest, le suspens n’a duré que 20 minutes. Sur quasiment tous les secteurs de jeu, les Cardinals ont outrageusement dominé une équipe de Los Angeles perdue, notamment défensivement. Les Cardinals finissent à 465 yards offensifs, dont 216 au sol.

Kyler Murray (24/32, 268 yards, 39 yards au sol, 2 TD) a été resplendissant, tant au sol que des les airs, jouant avec les défenseurs de Los Angeles, bien aidé par un Chase Edmonds (139 yards) électrisant  et un James Conner (66 yards, 2 TD) qui a fait le travail au sol. Kliff Kingsbury et ses hommes tiennent la victoire réference qui va faire d’eux des candidats au Super Bowl, tant les progrès sont notables par rapport à l’année dernière.

Pour les Rams, c’est un coup derrière la tête, et les hommes de Sean McVay vont devoir rapidement se reveiller. Simple avertissement ou faiblesse structurelle ? Il va falloir vite répondre, car Matthew Stafford (26/41, 280 yards, 2 TD, 1 INT) ne peut pas tout faire tout seul.

Les Cardinals frappent en premier

L’affrontement entre Rams et Cardinals a tenu toutes ses promesses dès les premières minutes de jeu. Les deux attaques se rodent dans les deux premiers drives, et les Rams ouvrent le score sur un field goal (3-0).

C’est à ce moment que la défense des Cardinals réussi un premier jeu décisif avec une interception de l’inévitable Byron Murphy, sa troisième de la saison. Kyler Murray en profite et trouve A.J. Green (67 yards, 1 TD) pour le premier touchdown de la soirée (3-7).

Les Rams sont piqués au vif et réagissent immédiatement, avec un Darrell Henderson (116 yards) décisif au sol et un touchdown de Van Jefferson (104 yards, 2 TD) (10-7). Los Angeles est de retour aux commandes, mais pas pour longtemps.

Car l’attaque d’Arizona est plus flamboyante que jamais, et va faire mal à la défense des Rams friable comme rarement. Murray est intenable, et trouve Maxx Williams pour un touchdown après un gros drive de DeAndre Hopkins (67 yards). L’attaque va avoir une nouvelle chance, après un fumble récupéré par Budda Baker, et va marquer par James Conner après une course folle de Murray sur 3e et 16 (10-21). En seulement deux minutes, les Cardinals renversent le match.

Les Rams tentent de réagir, notamment par Cooper Kupp (64 yards), mais les Cardinals sont en confiance et limitent l’attaque de Los Angeles à un field goal. L’attaque repart aussitôt, sous l’impulsion d’un Rondale Moore (37 yards) irrésistible, et marque également un field goal (13-24). Après 30 minutes de jeu, Arizona est en contrôle.

Arizona est au-dessus

Le début de deuxième mi-temps est l’occasion pour les Cardinals de faire un plus gros écart, et un field goal de 55 yards permet de faire passer l’avance à 14 points (13-27). Dos au mur, Los Angeles va se saborder. Alors que Stafford et Henderson portent l’attaque, le manque d’efficacité dans le camp adverse mène à un field goal… manqué. Plus que jamais, les Cardinals peuvent tuer le match.

Et ils vont le faire. Kyler Murray s’appuie sur ses cibles, dont le revenant A.J. Green, et James Conner finit au sol. Echec et mat, l’attaque des Cards est trop forte pour la défense des Rams (13-34). La suite ressemble à un long calvaire pour les Rams. Stoppé à 1 yard de la end zone, la défense se fissure et donne de l’air aux Cardinals qui avance sur une course de 54 yards de Chase Edmonds. L’impuissance est totale et Arizona rajoute 3 points pour la forme (13-37).

Pour l’honneur, les Rams marquent un touchdown par Robert Woods (34 yards), mais cela ne cache pas la prestation compliquée des Rams ce soir (20-37).

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés

TouchDown