France Autriche Football americain

Vikings – Browns (7-14) : Cleveland prend Minnesota à son propre jeu

Kevin Stefanski a l’équipe dont rêve Mike Zimmer.

Minnesota Vikings (1-3) – Cleveland Browns (3-1) : 7-14 

Un début en fanfare et puis plus rien. Face à une excellente défense des Browns, l’attaque qui figurait comme la troisième de la ligue s’est cassé les dents. Privé de Dalvin Cook (9 courses, 34 yards), touché à la cheville lors du troisième quart, Kirk Cousins (20/38, 203 yards, 1TD, 1int) a eu toutes les peines du monde à trouver ses receveurs. Sans jeu au sol, Thielen (3 réceptions, 46 yards) et compagnie n’ont pas réussi à peser sur la rencontre.  

De leur côté, les Browns peuvent remercier leur jeu au sol et avoir quelques inquiétudes avec Baker Mayfield (15/33, 155 yards). Le quarterback aurait pu coûter le match à son équipe par son imprécision constante, avec des cibles pourtant bien ouvertes. Heureusement pour eux, Nick Chubb (21 courses, 100 yards) et Kareem Hunt (14 courses, 69 yards, 1TD) ont porté l’attaque de Cleveland. 

Deux longues possessions… 

Tout avait pourtant bien commencé pour les locaux. Dès leur première possession, les Vikings s’appuient sur Justin Jefferson (6 réceptions, 84 yards, 1TD), qui ouvre le score sur une réception de 12 yards, 7-0. 

Les Browns veulent répondre immédiatement et se retrouvent à 6 yards de la endzone. En 4&4, Baker Mayfield reste sur le terrain, mais se fait attraper par Everson Griffen sur les 17 yards des violets. 

… avant le néant, ou presque 

Après deux possessions d’environ 8 minutes chacune, les deux équipes enchainent les punts. Minnesota décide alors de faire un beau cadeau à Cleveland. Sur les 35 yards adverses, Mike Zimmer décide de laisser Cousins sur le terrain en 4&6. Thielen est trop court et les Browns récupèrent la balle. De retour en endzone, et après avoir pilonné la défense, Kareem Hunt perce enfin le mur Vikings. La conversion à 2 points est réussie, 7-8. 

Juste avant la mi-temps, Cleveland profite d’un nouveau coup d’éclat de Hunt pour alourdir le score sur field goal, 7-11. 

Le retour des vestiaires est compliqué pour les deux attaques. Il ne se passe pas grand-chose dans un troisième quart temps complètement dominé par les défenses.  

Le début du quatrième n’est guère mieux et il faut attendre les 6 dernières minutes du match pour voir les Browns rajouter 3 points, 7-14. 

Dans un dernier souffle, les locaux réussissent à atteindre les 40 yards adverses, avant d’échouer en 4&3. Mayfield a une nouvelle fois l’occasion de tuer le match, mais il manque une nouvelle fois un Beckham Jr (2 réceptions, 27 yards), pourtant seul. Cousins reçoit une dernière munition inespérée, mais échoue sur les 30 yards adverses. 

Après une défaite inaugurale à Kansas City, les Browns enchainent une troisième victoire consécutive. Pour Minnesota, cette défaite à la maison risque de coûter cher en fin de saison.  

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires