Touchdown Shop

Les 10 leçons de la Semaine 3 : il est l’heure de s’inquiéter pour les Steelers

Pittsburgh galère, la défense de Washington aussi. Les Titans et Rams s'éclatent.

Il y a de quoi s’inquiéter pour les Steelers

La victoire en ouverture de la saison contre les Bills avait de quoi rassurer. Mais les deux dernières semaines ont finalement vu les Steelers être rattrapés par toutes les craintes de la présaison.

La ligne offensive a pris l’eau contre les Bengals, et Ben Roethlisberger ne peut plus éviter la pression comme dans ses jeunes années. Surtout avec une douleur pectorale.

« Le ballon doit être lancé en deux secondes ou alors il est touché. Et il ne peut plus éviter et tenir comme il le faisait. Je ne pense pas qu’ils peuvent lui faire traverser la saison comme ça », expliquait un dirigeant NFL à CBS Sports avant la rencontre.

Tout s’est vérifié contre Cincinnati, avec un Big Ben en grande difficulté, sous pression ou pas. Il a lancé une vilaine interception.

Mais même sans défenseurs près de lui, Roethlisberger semblait fragile.

Ses statistiques sont flatteuses grâce à la fin de match et des yards gagnés sur une petite passe à la cuillère. Et si la question du remplacement du double vainqueur du Super Bowl finissait par se poser ? Si Pittsburgh avait des remplaçants de meilleure qualité, cela aurait pu venir dès ce lundi.

Pittsburgh est dernier de sa division. Le pire, c’est que cela semble logique. Surtout que l’absence de T.J. Watt dimanche a laissé l’attaque adverse bien plus sereine.

Où est passée la prometteuse défense de Washington ?

Ils étaient carrément en tête de notre Power Ranking des défenses au début de la saison. Après trois matchs, la défense de Washington affiche une moyenne de 432,0 yards encaissés par match. Seuls les Seahawks font pire (440,3).

Washington est 29e contre la passe, 26e contre la course et 29e sur les points encaissés. Le féroce pass rush attendu ? Seulement 6 sacks.

Dimanche, les Bills ont gagné 481 yards, ils ont gardé le ballon quasiment 36 minutes et n’ont pas perdu un seul ballon. Josh Allen n’a pas été sacké une seule fois non plus.

Cette défense était censée être le moteur de l’équipe. Il n’y aura pas d’espoir sans un retournement de situation. Et vite.

Les Titans vont bien, merci pour eux

C’était un petit faux-départ. Une défaite, une mauvaise première mi-temps. Mais finalement, après trois matchs, les Titans sont en tête de l’AFC Sud, et il n’y a pas vraiment de raisons d’avoir peur pour eux.

Les Texans sont trop faibles. Les Jaguars sont aux fraises. Et les Colts ont été écrasés ce dimanche. Tennessee n’a qu’à poursuivre sa montée en puissance.

Sean McVay et Matthew Stafford, couple heureux

27/38, 343 yards et 4 touchdowns. La fiche de Matthew Stafford dimanche dans la victoire contre les Buccaneers était assurément ce dont rêvait Sean McVay à l’arrivée de l’ancien quarterback de Detroit.

Les deux hommes sont en pleine lune de miel.

Attention à ne pas arriver au pic de forme trop tôt. Mais ces Rams ont assurément toutes les armes pour rêver.

Revoilà Odell Beckham !

5 réceptions, 77 yards. Retour réussi !

Peut-être que Justin Fields n’était vraiment pas prêt

De l’extérieur, il est souvent facile d’expliquer à un coach ce qu’il doit faire. Pourtant, Matt Nagy passes des heures à l’entraînement avec ses joueurs. Et quand il a décidé de mettre Andy Dalton sur le terrain plutôt que Justin Fields en début de saison, il avait peut-être des bonnes raisons.

Contre les Browns, pour ses débuts en tant que titulaire, Fields a vécu un calvaire. Sacké 9 fois, il a rendu une fiche de 6/20 pour 68 petits yards à la passe. Autant rien rien du tout. Une fois les yards perdus sur les sacks retranchés, Chicago n’a gagné que 47 yards au total en attaque !

Nagy n’a pas toujours fait les bons choix. Mais il est aussi clair que Field n’était peut-être pas prêt à jouer une défense aussi solide que celle de Cleveland.

Les vendanges sont ouvertes à Kansas City

La saison régulière ne sera peut-être pas vraiment une formalité pour les Chiefs. Dimanche, Patrick Mahomes ont encore perdu 3 ballons, ce qui porte leur total à 6 sur la saison.

Le problème, c’est qu’avec la 30e défense de la ligue (430 yards/match), ça ne pardonne pas.

Kansas City n’a pas gagné de matchs par plus d’un touchdown d’écart en saison régulière depuis le 1er novembre 2020. La marge de manoeuvre de l’équipe d’Andy Reid s’est réduite.

Jameis Winston résumé en une action

Une passe lancée en plein sack, qui aurait pu se terminer soit en horrible interception soit un touchdown. C’est ça, Jameis Winston.

La saison de Trevor Lawrence va être longue

Trois matchs, et déjà 7 interceptions pour Trevor Lawrence. Annoncé comme un talent générationnel, le quarterback ne suffira pas à faire basculer le destin de la franchise de Jacksonville. Pas tout seul.

Urban Meyer s’est enfin rappelé qu’il avait James Robinson et des coureurs. Mais Lawrence est encore sous pression, et il commet encore de terribles erreurs de débutant.

Quand Trent Williams rencontre un cornerback, il n’y a pas match

Trey Lance est entré dans la end zone dimanche. Il peut remercier Trent Williams, qui a absolument écrasé le pauvre Eric Stokes, qui se trouvait sur son chemin.

Stokes pèse 88 kilos. Williams est à 145 kilos. Les lois de la physique sont impitôyables.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires