unibet

Course au MVP – Semaine 1 : Russell Wilson en mode prédateur

Russell Wilson est déjà au sommet de son art dès la première semaine !

Le jeudi c’est MVP ! Les principaux favoris n’auront pas traîné pour se mettre en valeur cette saison. Russell Wilson en tête qui n’a pas hésité à faire voler le ballon au dessus des têtes de Colts bien démunis. Patrick Mahomes, lui, a été plus inquiété mais le talent a fini par parler. Pour son premier match sous ses nouvelles couleurs californienne, Matthew Stafford a plus que fait le boulot et déjà fait oublier Jared Goff. Mais le petit nouveau de la bande se nomme Kyler Murray. Le jeune quarterback électrisant a plané sur le match des Cardinals face aux Titans. Chandler Jones, quant à lui a littéralement éparpillé la ligne offensive de Tennessee et fait une apparition remarquée dans le Top 5.

1- Russell Wilson – Quarterback – Seattle Seahawks (1-0)

1 match – 254 yards à 78,3% – 4 touchdowns – 5 courses, 9 yards – 152,3 d’évaluation

On a beau avoir l’habitude des débuts de saison en fanfare de Russell Wilson, cela demeure toujours aussi impressionnant. Avec un superbe 18/23 à la passe assorti de 254 yards et 4 touchdowns, sans la moindre interception, il a enregistré la deuxième meilleure évaluation de toute sa carrière. Et sa passe de touchdown de 69 yards pour Tyler Lockett risque bien de figurer parmi les plus belles actions de toute la saison. Mais attention, avec Wilson, il convient de rester prudent. Grand favori à mi-saison en 2019 et en 2020, le quarterback des Seahawks s’est finalement fait doubler à chaque fois. La régularité tout au long de la saison lui apportera son graal individuel.

2- Patrick Mahomes – Quarterback – Kansas City Chiefs (1-0)

1 match – 337 yards à 75% – 3 touchdowns – 5 courses, 18 yards, 1 touchdown – 131,4 d’évaluation

Tout avait si mal commencé. Au prix d’une première mi-temps de feu de Baker Mayfield, les Chiefs rentraient au vestiaire avec un débours de 12 points et seulement 10 unités inscrites en deux quarts temps. Mais il en fallait bien plus pour inhiber un Patrick Mahomes toujours prêt à sortir sa magie pour sortir les siens d’un mauvais pas. En témoigne cette action démentielle ou il s’en va vers l’extérieur et lance une bombe vers Tyreek Hill qui finira en touchdown. Les bases sont en tout cas posées pour une saison historique.

3- Matthew Stafford – Quarterback – Los Angeles Rams (1-0)

1 match – 321 yards à 76,9% – 3 touchdowns – 5 courses, -5 yards, 3 touchdowns – 156,1 d’évaluation

En 12 saisons avec les Lions, Matthew Stafford n’a jamais reçu le moindre vote au cours du scrutin qui élit le MVP chaque année. Mais cette saison, il pourrait bien en être autrement. Son évaluation est la meilleure de l’histoire pour un quarterback jouant son premier match dans sa nouvelle équipe. Il est aussi devenu le premier quarterback a lancé deux touchdowns de plus de 50 yards pour ses débuts dans une équipe depuis 1968. Et cette performance exceptionnelle est intervenue alors qu’il s’est dit lui même, pas aussi tranchant qu’il pourrait l’être quand il connaîtra cette nouvelle attaque sur le bout des doigts. Attention donc à la grosse cote Matthew Stafford.

4- Kyler Murray – Quarterback – Arizona Cardinals (1-0)

1 match – 289 yards à 65,6% – 4 touchdowns, 1 interception – 5 courses, 20 yards, 1 touchdown – 121 d’évaluation

Opposé à une équipe des Titans que beaucoup attendaient très forts cette saison, les Cardinals ont répondu sur le terrain. Et en première ligne, c’est Kyler Murray qui a impressionné. Quatre touchdowns à la passe, un à la course, le quarterback de poche d’Arizona était partout dimanche. Et la possibilité le voir en MVP potentiel prend de plus en plus de poids. Il a clairement progressé lors de sa deuxième année et l’intersaison a permis de lui donner encore plus d’armes. Rodney Hudson sur la ligne, A.J. Green à la réception, James Conner dans le backfield, oui Murray a du matériel autour de lui. Alors pourquoi, à l’image de Josh Allen l’an passé, Kyler Murray ne réaliserait pas une sensationnelle progression et s’installer parmi les vrais prétendants ? Son premier match de la saison a au moins le mérite de lui permettre d’y croire.

5- Chandler Jones – Linebacker – Arizona Cardinals (1-0)

1 match – 6 plaquages, 5 sacks, 2 fumbles forcés

Si les Cardinals sont parvenu à maintenir les Titans de Ryan Tannehill, Derrick Henry, A.J. Brown et Julio Jones a 13 points, ils le doivent en grande partie à l’abattage monumental de leur linebacker. Trois sacks lors de la première mi-temps, deux autres dans le troisième quart avec en prime deux fumbles forcés, le match de Chandler Jones fut tout simplement historique. Jamais un joueur n’avait plaqué autant un quarterback lors de la première semaine de compétition. Jones semble en mission, et la fin de son contrat à la fin de la saison n’y est probablement pas étrangère.

Mentions spéciales

Dak Prescott (QB, Cowboys) – 403 yards à 72,4% de passes complétées, 3 touchdowns, 1 interception, 101,4 d’évaluation
Jameis Winston (QB, Saints) – 148 yards à 70% de passes complétées, 5 touchdowns, 130,8 d’évaluation
Joe Burrow (QB, Bengals) – 261 yards à 74,1% de passes complétées, 2 touchdowns, 128,8 d’évaluation
Amari Cooper (WR, Cowboys) – 139 yards à 10,7 yards/réception, 2 touchdowns
Travis Kelce (TE, Chiefs) – 76 yards à 12,7 yards/réception, 2 touchdowns
Deebo Samuel (WR, 49ers) – 189 yards à 21 yards/réception, 1 touchdown
Derek Carr (QB, Raiders) – 435 yards à 60,7% de passes complétées, 2 touchdowns, 1 interception, 89,5 d’évaluation
Nick Chubb (RB, Browns) – 83 yards à 5,5 yards/course, 2 touchdowns

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires