Touchdown Shop

[test] Madden NFL 22 : la nouvelle génération ne fait pas la révolution

Enfin la révolution sur Madden... ou pas ?

Cela fait plusieurs jours que le nouveau jeu de football américain d’EA Sports est disponible pour tous les joueurs.

Encore une fois, la révolution promise et attendue n’est pas au rendez-vous.

Des nouveautés dans le mode Franchise

Depuis la sortie de Madden 21 l’année dernière, EA Sports subit le courroux de la communauté à cause du mode Franchise qui restait inchangé opus après opus. Les développeurs avaient promis des nouveautés pour ce mode de jeu. Ils ont tenu parole… à moitié.

L’interface a été revue de fond en comble. Fini votre avatar (coach ou propriétaire) qui tourne en rond dans son bureau en cherchant une idée de playbook inventive. Place à un fond noir avec les différentes statistiques, preview d’avant-match sur votre adversaire à venir ou le calendrier. Malgré ce changement de forme, le fond ne change pas. Vous ne serez pas dépaysé.

Le système de coaching fait peau neuve avec plusieurs nouvelles choses. Vous n’avez plus seulement votre head coach à gérer. En plus de ce dernier, vous avez également vos coordinateurs offensifs et défensifs ainsi que votre player personnel. Chaque membre de votre staff dispose d’un arbre de compétences que vous devez développer au fur et à mesure des matchs et des saisons. Pour gagner des points de staff pour améliorer vos coachs, vous allez devoir remplir des défis en match. Exemple : inscrire 4 touchdowns à la passe ou ne pas encaisser plus de deux touchdowns.

La nouvelle gestion du scouting est la dernière innovation annoncée par l’éditeur américain en grande pompe. Malheureusement elle n’est toujours pas disponible… Il vous faudra patienter jusqu’à mi-septembre (officiellement) pour pouvoir accéder à la nouvelle méthode de scouting qui semble bien plus poussée et plaisante à jouer pour dénicher vos prochaines pépites à la draft.

La quête du momentum

Sur les consoles de nouvelle génération, l’une des nouvelles fonctions importantes est l’apparition d’une barre de momentum en match. Située au niveau du score en haut de votre écran, elle est divisée en deux parties qui sont elles-mêmes divisées en deux autres parties. Chaque partie représente l’une des deux équipes. En fonction des actions positives ou négatives réalisées en plein match, cette barre va aller dans un sens ou dans l’autre. Si vous remplissez la barre de votre équipe, vous allez pouvoir débloquer un bonus pour vos joueurs ou un malus pour l’équipe adverse, comme des réceptions mieux réussies ou l’impossibilité de changer le tracé des receveurs. Deux bonus sont déblocables par équipe.

Pour finir, avant chaque match et à la mi-temps, vous allez pouvoir ajuster votre plan de jeu en axant votre attention sur différents secteurs de jeu, comme le jeu de passes courtes ou la défense sur les courses extérieures.

Fin du running game ?

Dans les deux derniers Madden, le jeu à la course était prédominant et était la base de n’importe quelle bonne attaque en ligne. Les développeurs ont décidé de réduire l’importance du jeu au sol par rapport au jeu à la passe pour éviter les abus… L’année dernière, lors d’un tournoi e-sport sur Ultimate Team, un joueur avait remporté le tournoi en jouant 100% de la course et en plaçant un punter en quarterback pour économiser des points à dépenser dans son équipe. Ce changement est appréciable et permet de varier son gameplay et son plan de jeu.

Par contre, les couvertures ne sont pas bonnes et vont devoir subir une mise à jour. Les différentes couvertures 2 ne sont pas du tout utilisables vu que les safeties ne veulent pas défendre le fond du terrain…

La déception

Le nouveau Face Of The Franchise était également attendu. Malheureusement, il n’est pas du tout intéressant et extrêmement redondant… C’est dommage pour les adeptes des modes solos et des carrières sur les jeux sportifs. Ils devraient s’inspirer du mode carrière sur MLB The Show.

La machine à sous de Madden, Madden Ultimate Team, reste inchangé à par des nouveaux designs pour les cartes de joueurs.

Red Zone

Malgré toutes les bonnes volontés des développeurs sur ce nouvel opus, ce nouveau jeu ne coche pas toutes les cases promises auparavant. Le mode Franchise apporte des nouveautés, mais elles ne sont pas toutes disponibles, comme le scouting… Les graphismes ont été améliorés et les visages sont de plus en plus réalistes même si quelques ratés persistent. L’ajout des statistiques via Next Gen Stats en plein match est un plus et rend le jeu plus immersif.

Madden reste le jeu de référence pour les aficionados de football américain. Cependant, un peu de concurrence ferait du bien à tout le monde et notamment aux joueurs. EA Sports se repose trop sur ses lauriers.

Concernant la version current gen

Le gameplay pour la version PS4 a copié la version Next Gen et le jeu de courses est bien plus difficile à développer (et la couverture 2 est fiable). Ce qui rend le gameplay plus varié.

Par contre, les graphismes n’ont pas du tout changé et on a l’impression de jouer à Madden 21.5 avec les effectifs mis à jour. Les seules nouveautés concernent le mode franchise. Mais comme écrit plus haut, elles ne sont pas toutes disponibles.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires