France Autriche Football americain

Howie Roseman (Eagles) élu manager le moins fiable de la NFL par 33 agents

On ne négocie apparement pas sereinement avec Philadelphie, New England ou les Jets.

Les requins jugent les requins. C’est un peu l’ambiance d’un sondage de 33 agents NFL réalisé par le site The Athletic.

Trente-trois agents, qui représentent des centaines de joueurs, dont 33 joueurs sélectionnés au premier tour ces trois dernières années, des franchise quarterbacks et des Pro Bowlers, ont été interrogés sur plusieurs questions, notamment liées à leur activité.

Les résultats sont forcément relatifs, puisqu’ils touchent parfois aux relations humaines. Mais il donnent aussi un instantané des relations dans la ligue. Alors, avec quel manager général les agents ont-ils le moins confiance ?

La palme revient à Howie Roseman, en poste de 2010 à 2014 puis de nouveau depuis 2019.

« C’est simple, il vous dit une chose et fait le contraire », témoigne un des agents. « Vous pouvez lui dire une chose en lui demandant de garder ça entre nous, et puis trois ou quatre personnes viennent m’en parler. Cela ne fait pas de lui un mauvais gars, mais il n’y a pas de transparence. »

« Il joue toujours sur deux tableaux. Il n’est pas malhonnête. C’est un mec qui se couvre. Il s’assure toujours d’avoir un autre accord à-côté », explique un autre. »

La bonne nouvelle pour Roseman, c’est que les agents ne sont pas là pour se faire des amis. L’un d’entre eux l’explique clairement quand on lui demande en quel manager il a le plus confiance.

« Aucun. Même ceux qui sont vos amis ont un travail à faire dans l’intérêt de leur équipe. »

Derrière Roseman, on retrouve Bill Belichick, premier du sondage l’an dernier. À la troisième place, Joe Douglas, en poste avec les Jets. Ce n’est peut-être pas un hasard, mais avant d’être à New York, Douglas travaillait à Philadelphie avec… Roseman.

La pire intersaison pour les Texans

Pour ce qui est du passé récent, les Texans font partie des grands perdants du sondage. Sans surprise, avec 11 votes de première place sur 33, ils sont élus « équipe ayant réalisé l’intersaison la plus décevante. »

« Jack Easterby (vice-président) est un désastre, et je sais que beaucoup de gens dans la ligue pensent que Cal McNair (PDG) est un fils à papa, ce qui explique comment Easterby est arrivé là. Et puis il y a Deshaun Watson… En tout cas, personne n’a confiance en Easterby. »

Ambiance.

Les Packers et Raiders complètent le podium des intersaisons jugées les plus ratées.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires