Frank Clark (Chiefs) risque trois ans de prison

Arrêté deux fois en trois mois pour possession illégale d'armes à feu, il risque désormais trois ans de prison.

Le 20 juin 2021 à Los Angeles, Frank Clark (DE) avait subi un contrôle routier par la police locale. Sauf que lors de ce contrôle pour une infraction au code de la route, un pistolet-mitrailleur Uzi avait été retrouvé dans un sac, à bord de son véhicule. Le joueur avait alors déclaré que l’arme ne lui appartenait pas mais qu’elle était la propriété d’un membre du service de sécurité des Chiefs. Il avait été libéré après avoir payé une caution de 35 000 dollars.

Souci : cette possession illégale d’arme d’assaut n’était pas la première mais la seconde en trois mois ! Le 12 mars 2021, Frank Clark était arrêté par la police car son véhicule n’avait pas de plaque d’immatriculation à l’avant. Et lors du contrôle, les policiers avaient trouvé un fusil et un pistolet chargés sur la banquette arrière. Là aussi, il avait été remis en liberté avec une caution de 35 000 dollars.

Selon les journalistes suiveurs des Chiefs, Sam McDowell et Herbie Teope du Kansas City Star, le procureur requiert une sanction pénale pour l’affaire du 12 mars. Clark risque une peine de prison pouvant aller jusqu’à 3 ans. Nul doute que cette seconde arrestation ne va pas arrangé les choses ! Le procès aura lieu le 18 octobre 2021 à Los Angeles.

Millionnaire après son contrat de 104 millions de dollars signé avec les Chiefs en 2019, Frank Clark semblait s’en être sorti après une enfance pauvre : mère accro au crack et la violence du quartier de South Central. (son histoire ici).

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés