[Clash of Camp 2021] AFC Est : les rookies au pouvoir ?

A peine arrivé et déjà numéro un ?

L’été rime avec chaleur mais aussi avec reprise du football. Les camps d’entraînements démarrent et, chaque année, le public est attentif aux moindres batailles de position pour établir une hiérarchie. Qu’il s’agisse d’un poste de titulaire, de remplaçant ou de joueurs qui se battent simplement pour une place dans l’effectif, il existe toujours une compétition entre les joueurs. Les camps d’entrainements débutant le 27 juillet (possiblement plus tôt pour les Cowboys et les Steelers qui joueront le Hall of Fame Game), Touchdown Actu vous présente celles qui ont attiré notre attention dans chaque équipe. Division par division.

Aujourd’hui, présentation des luttes en AFC Est. A Buffalo, on tente de trouver le meilleur binôme pour dynamiser le seul point faible défensif. Un an après avoir tourné la page Tom Brady, les Patriots se cherchent encore un quarterback pour diriger leur attaque. La bataille entre un ancien MVP et un rookie s’annonce passionnante. De leurs côtés, les Jets et les Dolphins ont désormais des problèmes de riche au poste de receveurs, de quoi mettre leur jeune quarterback dans les meilleurs dispositions.

Buffalo Bills : Pass rushers

Parmi les défenses les plus régulières et dominantes de la ligue, les Bills souffrent pourtant d’un point faible au poste fondamental de pass rusher. Les deux titulaires Jerry Hugues et Mario Addison n’ont compilé que 9,5 sacks à eux deux. Insuffisant. Dans une ligue de plus en plus tournée vers la passe, mettre le quarterback adverse sous pression est devenu fondamental. Encore plus quand le dernier obstacle vers le Super Bowl sont les Chiefs de Patrick Mahomes comme ce fut le cas la saison dernière.

Le staff l’a compris et n’a pas lésiné en draftant coup sur coup, avec leurs deux premiers choix, deux jeunes loups au profil différent, Gregory Rousseau et Carlos Basham. Les deux rookies rejoignent A.J Epenesa déjà drafté au 2nd tour en 2020. En une seule saison NCAA, Rousseau a impressionné. Ses dimensions idéales pour le poste, ses qualités athlétiques, et sa capacité à chasser le lanceur adverse ont tapé dans l’oeil de la franchise et devrait lui conférer du temps de jeu. Mais il reste très brut et devra s’aguerrir avant de prétendre à devenir un titulaire indiscutable. A l’inverse, l’ancien joueur de Wake Forest semble prêt aux joutes NFL. Costaud, besogneux et intelligent, il correspond aux profils aimés par Sean McDermott et pourrait rapidement contribuer.

Pour sa première saison chez les pros, Epenesa est resté discret avec un nombre de snaps limités. Il devra prouver durant le camp que sa connaissance du système et du staff est un atout pour voir son rôle prendre de l’épaisseur en 2021. Agés respectivement de 33 ans et 34 quand sonnera le coup d’envoi du prochain exercice, Hugues et Addison ont pour eux l’expérience, mais leurs meilleures années sont derrière eux. Ils devront montrer à l’entrainement qu’ils leur restent assez de carburant pour une saison de plus comme hommes de base.

Pronostic : Hugues et Addison en titulaires d’une grosse rotation.

À suivre également : running back n°1

Miami Dolphins : Receveurs

Passé proche d’accrocher les playoffs en 2020, les Dolphins ont fait du poste de receveurs une de leur priorité majeure de l’intersaison. A l’image de leurs rivaux des Bills la saison dernière avec Josh Allen, il faut tout faire pour mettre Tua Tagovailoa dans les meilleures dispositions possibles et faciliter ses progrès. La signature de Will Fuller lors de la free agency, et la sélection de Jaylen Waddle avec le 6e choix de la dernière draft vont dans ce sens. Avec la présence de DeVonte Parker, l’équipe dispose sur le papier d’un des trios les plus intriguant et explosif de la ligue. Mais avec quelle hiérarchie ?

L’ancien Texan arrive en Floride pour se relancer après un début de carrière en dessous des attentes. Sa rapidité, sa capacité à jouer aussi bien dans le slot que sur l’extérieur en font une menace de tous les instants pour les défenses et un allié précieux pour son quarterback. Sur de très bonnes bases en 2020 avant sa suspension, Fuller a montré qu’il avait les épaules pour le costume de numéro 1. Son historique de blessures, et sa suspension qui court encore pour les deux premiers matches de la saison jouent contre lui.

Machine à yards, Waddle est un playmaker dans l’âme. Explosif et aussi rapide qu’une flèche, il a déjà évolué avec Tagovailoa durant deux saisons à Alabama. Recréer leur connexion fait certainement partie du plan du staff pour mettre en confiance le lanceur. Il devrait avoir un rôle important dès l’entame de la saison et être un maillon essentiel de l’attaque, d’autant plus avec son statut hérité de sa draft.

Receveur numéro un de la franchise depuis deux saisons, Parker devra garder son niveau des deux dernières saisons, si il ne veut pas chuter dans la hiérarchie. Plus grand que ses deux coéquipiers, il offre un profil de receveur de possession qui pourrait jouer en sa faveur. Albert Wilson et Allen Hurns, tous deux de retours d’une année blanche pour cause de Covid, et Preston Williams tenteront d’exister pour gagner du temps de jeu.

Pronostic : DeVante Parker et Jaylen Waddle titulaires, Will Fuller 3e homme.

A suivre également : guards

New England Patriots : Quarterback

Après la première saison sans playoffs depuis 13 ans, Bill Belichick a sorti la grosse artillerie durant l’intersaison. Avec 19 arrivants dont 11 signés le 1er jour de la free agency, du renouveau sur toutes les lignes, l’équipe entame un nouveau cycle. Pour démarrer ce nouveau cycle, la compétition pour le poste de quarterback titulaire sera le feuilleton de l’été.

Sélectionné au 1er tour de la dernière draft, Mac Jones semble destiné à prendre les rênes de l’équipe dans un avenir proche. Brillant avec Alabama la saison dernière, le joueur de 22 ans est un lanceur très fiable et précis. Si il n’est pas le plus flashy de la nouvelle génération, son style de jeu rassurant pourrait être un atout pour le duo Belichick/McDaniels.

En perdition la saison dernière, Cam Newton n’a inscrit que 8 touchdowns en 15 matches pour sa première saison dans le Massachusetts. Totalement bouilli physiquement, le MVP 2015 n’est plus que l’ombre de lui même. Difficile alors de la voir repartir pour une saison de plus à la tête de l’équipe. Pourtant après l’avoir prolongé d’une saison, le coach des sextuple champions a déclaré à l’issu de la draft que l’ancien Panther était bien le titulaire. En attendant mieux.

Troisième homme dans la hiérarchie sur le papier, Jarrett Stidham n’a pas abandonné l’idée d’être titulaire malgré la concurrence. L’ancien joueur d’Auburn n’a rien montré de probant au cours de ses deux premières saisons laissant penser qu’il peut prétendre autre chose qu’un poste de doublure.

Pronostic : Cam Newton titulaire, remplacé par Mac Jones à mi-saison.

À suivre également : receveurs, ligne défensive, linebacker intérieur

New York Jets : Receveurs

Dernière attaque de la ligue en 2020, les Jets menés par Sam Darnold étaient à la dérive dans le jeu aérien et souffraient d’un manque criant de cibles. Un an plus tard, Zach Wilson a été drafté pour diriger l’attaque des new yorkais et la bataille pour les snaps s’annonce rude dans une escouade de receveurs devenue riche en talents.

Corey Davis signé à l’intersaison contre un joli chèque, part avec une nette longueur d’avance. Son expérience aux Titans et sa belle saison 2020 le positionne comme une valeur sure pour son quarterback rookie. Jamison Crowder dans l’équipe depuis deux saisons a prouvé qu’on pouvait compter sur lui en captant 137 ballons en 28 matches. Option préférentielle dans le slot, il pourrait cependant voir son rôle diminué avec l’arrivée du rookie Elijah Moore, véritable terreur des petits espaces et qui excelle dans les yards après réception. Le néo-pro a tapé dans l’oeil de son coordinateur offensif durant les camps de printemps et part peut être déjà même avec un peu d’avance sur Crowder.

Arrivé en provenance de Jacksonville Keelan Cole tape également à la porte des titulaires et pourrait faire de l’ombre au receveur de 2e année Denzel Mims. L’ancien joueur de Baylor n’a pas connu la saison rookie qu’il espérait. Gêné par les blessures, il n’a participé qu’à neuf matches et parcouru 357 yards sans inscrire le moindre touchdown. Le joueur est attendu en 2021 et devra rapidement montrer des progrès au risque de glisser dans la hiérarchie.

Pronostic : Corey Davis receveur numéro 1, Mims en 2, Moore dans le slot.

À suivre également : kicker, running back n° 1, cornerback n°2

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
ESPN Player

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés