[Le bon numéro] #40 : Gale Sayers, du rire aux larmes

Encore une comète au poste de running back.

Un joueur est reconnaissable à son style de jeu, sa personnalité, son physique… mais aussi son numéro. Signe d’un fort attachement, les joueurs gardent souvent le même numéro (si possible) lorsqu’ils changent d’équipe, et il devient parfois un outil de communication.

Durant 99 épisodes, nous allons parler des meilleurs joueurs par numéro en NFL. Avec à chaque fois un titulaire et un remplaçant.

Dans ce 40e épisode, retour sur un destin brisé.

Titulaire : Gale Sayers (RB, Chicago Bears 1965-1971)

La comète du Kansas, Gale Sayers, a marqué la NFL pour de nombreuses raisons. D’abord sur le terrain, ou il ne perd pas de temps. Dès 1965, il cumule les honneurs : rookie de l’année, Pro Bowler et All Pro, une entrée réussie dans la grande ligue.

Sayers n’est pas qu’un coureur de talent, il est aussi un retourneur redoutable. C’est cette polyvalence qui a fait de lui un joueur sélectionné dans les équipes anniversaire de la NFL à deux positions différentes.
Après une saison 1968 écourtée pour blessure et un titre de « Comeback Player of the year » en 1969, la carrière de Sayers s’arrête après seulement 5 ans au haut niveau (il jouera cependant 4 matches entre 1970 et 1971), une carrière trop courte comme pour de nombreux coureurs. Il est le plus jeune joueur à avoir intégré le Hall of Fame, à 34 ans.

S’il a connu une riche carrière, et une reconversion réussie dans l’administration de l’université d’Illinois, il a malheureusement connu une fin de vie tragique. Atteint de démence, probablement à cause des chocs reçus pendant sa période NFL, il a perdu la vie en 2020 à 77 ans.

Remplaçant : Mike Haynes (DB, New England Patriots 1976-82, Los Angeles Raiders 1983-89)

PS : Mike Haynes a passé 7 saisons avec le numéro 40 (Patriots) et 7 avec le numéro 22 (Raiders). Sa carrière globale est cependant prise en compte ici.

Notre remplaçant a beaucoup de points communs avec Gale Sayers. Lui aussi va connaître une année rookie stratosphérique en 1976. S’il réussit 8 interceptions, il démontre également des qualités de retourneur hors norme (comme Sayers) avec 13,5 yards par retour et 2 touchdowns.

Rookie de l’année, il multipliera les récompenses individuelles dans sa carrière avec 9 Pro Bowls et 8 sélections All Pro. Si c’est aux Patriots qu’il se fait connaître, c’est aux Raiders qu’il va connaître ses plus grands bonheurs.

A Los Angeles, il remporte une bague après la saison 1983 lors du Super Bowl XVIII contre les Redskins durant lequel il réussi une interception. Son duo avec Lester Hayes est alors le meilleur de la ligue. Cerise sur le gâteau, il remportera le titre de défenseur de l’année en 1984, solidifiant son statut de futur Hall of Famer.

Mentions : James Hasty (DB), Bobby Boyd (DB) , Dick Anderson (DB), Joe Morrison (HB-FB), Ken Willard (RB), Mike Washington (DB)

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés
Parier en ligne sur la NFL avec