[Top 50] #48 : Corey Linsley, au service de sa majesté

Après 7 ans à assurer les arrières d’Aaron Rodgers, direction Los Angeles où l’attend Justin Herbert.

Du 15 mai au 3 juillet, TDActu vous présente son Top 50 des joueurs NFL. Pour arriver à ce classement, chaque membre de la rédaction a voté pour les 50 joueurs qu’il aimerait avoir dans son équipe pour débuter la saison à venir. Ces classements ont ensuite été compilés pour former le Top 50 final. L’occasion de débattre, mais aussi de présenter 50 profils à ceux qui découvrent la NFL.

Corey Linsley – Centre – Los Angeles Chargers

Carte d’identité : 29 ans – 1,90 cm – 136 kg

Draft : n°161 au 5e tour de la Draft 2014 – Ohio State

CV : 1x All-Pro (2020), All-Rookie Team (2014)

Stats 2020 : 13 matchs joués, 734 snaps joués (71%), 1 sack concédé, aucune pénalité concédée

Stats en carrière : 99 matchs joués, 6253 snaps joués, 16 sacks, concédés, 12 pénalités concédées

Pourquoi il est là ?

Point d’ancrage de la ligne offensive des Packers depuis 2014, Corey Linsley s’est fermement établi comme l’un des meilleurs centres de la ligue au fil des années. À bientôt 30 ans, il joue le meilleur football de sa carrière. Robuste, il est capable de générer constamment du mouvement et d’ouvrir des brèches dans le jeu au sol. En 2020, il n’a raté que 4 blocs sur 286 jeux et aucun n’a entrainé de perte de terrain.

Intelligent et calme, il est l’un des linemen offensifs les plus complets, dont les compétences peuvent s’adapter efficacement dans n’importe quel schéma. En situations de passe, il est capable de tenir à distance les meilleurs pass rushers intérieurs avec 4 pressions concédés l’an dernier, numéro 1 en NFL. Mais après deux exercices compliqués au niveau des sacks concédés (9), l’ancien d’Ohio State est revenu à des standards qui étaient les siens en début de carrière. Un sack concédé, aucune pénalité signalée contre lui, une attaque qui déroule, suffisant pour décrocher une sélection dans la 1re équipe All-Pro. Une pièce maitresse dans la protection d’Aaron Rodgers, qui n’a jamais connu une meilleure ligne offensive que celle de la saison passée.

Quel objectif en 2021 ?

Avec son statut d’agent libre et des contraintes de plafond salarial, Green Bay n’a pu retenir son joueur. En pleine force de l’âge pour la position, le centre n’a pas manqué de courtisans. Il a fini par s’engager pour les 5 prochaines saisons (et 62,5 millions de dollars) aux Chargers, où il retrouvera un ancien Packer’, Bryan Bulaga, arrivé un an auparavant. Si c’est ce qu’il faut pour protéger Justin Herbert, alors l’investissement rentable.

La ligne offensive de Los Angeles est un problème récurrent depuis de nombreuses années et Linsley arrive pour en être le leader grâce à son expérience de 7 ans au service de l’un des meilleurs quarterbacks de la ligue. Sa mission principale sera de donner du temps à Justin Herbert de trouver ses cibles en contenant la pression. En 2020, le rookie a concédé 32 sacks en 15 rencontres, et son centre, Dan Feeney, 33 pressions, plus que quiconque. Los Angeles a pris conscience du problème et s’est donné les moyens de le résoudre. Outre Linsley, l’ancien Steeler’ Matt Feiler et Rashawn Slater, récemment drafté, ont débarqué. De quoi donner un peu d’espoir à la franchise californienne. Pour cela, il devra assumer son gros contrat et son étiquette de All-Pro. Avec la tête sur les épaules, il peut devenir celui sur lequel la ligne se repose, ce qui contribuerait certainement au développement des jeunes talents de l’effectif et aiderait les Chargers à devenir une bien meilleure attaque globale.

Entendu à la rédac

 » Magnifique saison 2020, mais j’attends encore au moins une saison avant de le considérer comme un top 3 Centre. Il a un grand défi qui l’attend en 2021″, Victor Roullier.

« Linsley va avoir un très gros rôle à jouer dans le futur des Chargers et de Justin Herbert. Il a intérêt à mériter son salaire ! », Raoul Villeroy.

 » On dit souvent que la relation entre un centre et son quarterback est unique. Les Chargers l’ont compris en recrutant l’un des tout meilleurs pour protéger Herbert. Un vrai centre très solide », Elioth Salmon.

Le Classement général

49. Lamar Jackson – QB, Ravens
50. Fred Warner – LB, 49ers

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés
Parier en ligne sur la NFL avec