[Le bon numéro] #24 : Willie Brown, la consécration du pirate

Duel de cornerbacks, dont un a fait changer les régles en NFL.

Un joueur est reconnaissable à son style de jeu, sa personnalité, son physique… mais aussi son numéro. Signe d’un fort attachement, les joueurs gardent souvent le même numéro (si possible) lorsqu’ils changent d’équipe, et il devient parfois un outil de communication.

Durant 99 épisodes, nous allons parler des meilleurs joueurs par numéro en NFL. Avec à chaque fois un titulaire et un remplaçant.

Dans ce vingt-quatrième épisode, les defensive backs de talents sont légions.

Titulaire : Willie Brown (DB, Denver Broncos 1963-66, Oakland Raiders 1967-78)

Les Raiders de la fin des années 70 et du début des années 80 est une des plus grandes équipes de l’histoire. Et un des leaders de cette équipe est Willie Brown, le légendaire cornerback de cette équipe.

Triple champion NFL, il est un des plus grands joueurs de l’histoire de l’AFL. Il est également le plus emblématique membre du « fearsome foursome », avec Skip Thomas, Jack Tatum et George Atkinson.

Prolifique et récompensé à de nombreuses reprises individuellement, il fait partie des joueurs qui ont fait changer les règles de la NFL de par sa domination. La régle des contacts dans les 5 yards entre receveur et cornerback vient notamment du jeu physique des Raiders, et le joueur non drafté à sa sortie de Grambling en est le principal responsable. Cet impact lui offre la place de titulaire pour le numéro 24.

Remplaçant : Champ Bailey (CB, Washington Redskins 1999-2003, Denver Broncos 2004-13)

Une place de remplaçant très disputé dans cet épisode. Darrelle Revis, Willie Wood et Charles Woodson (on ne considère ici que la carrière NFL) auraient largement mérité une place, mais il a fallu faire un choix et la carrière de Champ Bailey et son aura ont fait la différence.

Athlète hors du commun, Bailey a tellement dominé sa décennie qu’il a obtenu 12 sélections au Pro Bowl et 7 sélections All pro. Membre de l’équipe type de la décennie 2000, il était aussi dominant que productif statistiquement.

Auteur de 52 interceptions, il avait une faculté folle à punir le quarterback adverse à chaque erreur. L’ancien de Georgia a connu la consécration suprême en obtenant une sélection au Hall of Fame dès sa première année d’éligibilité. Une reconnaissance bienvenue pour une légende des Broncos.

Mentions : Ty Law (CB), Willie Wood (S), Darrelle Revis (CB), Charles Woodson (DB), Everson Walls (DB), Freeman McNeil (RB)

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés
Parier en ligne sur la NFL avec