unibet
Touchdown Shop

Ravens – Cowboys (34-17) : le rouleau compresseur est relancé

Dans le doute, il faut revenir aux bases. Pour Baltimore, c'est la course.

Baltimore Ravens (7-5) – Dallas Cowboys (3-9) : 34-17

Pendant quelques heures, les Ravens ont enfin pu oublier les histoires de COVID et renouer avec la victoire. Et leur jeu au sol. L’attaque de Baltimore a retrouvé son élément moteur en écrasant Dallas, qui disposait déjà de la pire défense contre la course de la ligue.

Avec 101 yards de Gus Edwards, 94 pour Jackson, 71 pour J.K. Dobbins et 28 de plus pour Mark Ingram, le compteur est monté jusqu’à 294 yards au sol pour les Ravens. En moyenne, les locaux ont gagné 7,9 yards par course. Beaucoup trop pour des Cowboys inoffensifs et maladroits.

Faux départ

Avant de dérouler, il a fallu se dérouiller. Dévié et intercepté sur sa première offensive, Jackson a répondu avec un touchdown de 37 yards à la course (7-3). Mais Dallas a du répondant au moins au début du match, avec un long retour de kickoff de Tony Pollard qui ramène directement les visiteurs à 28 yards de la end zone. Trois actions plus tard, Michael Gallup (7 rec, 86 yards, 1 TD) marque sur une passe d’Andy Dalton (31/48, 285 yards, 2 TDs, 1 int) (7-10).

Dallas mène donc au début du second quart et Justin Tucker rate à moins de 40 yards pour la première fois depuis 70 tentatives ! Mais la défense prend le relais. Elle intercepte Dalton dans sa moitié de terrain. Une seule action, une passe de 38 yards pour Miles Boykin, suffit aux Ravens pour marquer et repasser devant (14-10). Après un field goal raté par Dallas, Tucker corrige le tir et ajoute trois points. 17-10 Baltimore à la pause.

Inévitable

Si le premier drive de la seconde mi-temps se solde par un punt pour Baltimore, ce sera le dernier échec. Après un second field goal manqué de Zuerlein, Marquise Brown marque (24-10). Le pauvre Zuerlein vit un enfer, avec un troisième échec, tandis que Tucker marque à nouveau (27-10). Amari Cooper réduit l’écart à quatre minutes de la fin (27-17), mais l’impitoyable rouleau compresseur de Baltimore déroule, et J.K. Dobbins ajoute un touchdown avant la fin (34-17).

Baltimore reste à la neuvième place de la conférence, mais cette victoire essentielle a de quoi redonner un peu le moral aux troupes avant la dernière ligne droite. Lamar Jackson (12/17, 107 yards, 2 TDs, 1 int) n’a pas rendu une fiche incroyable mais il a réussi deux belles passes de touchdown.

La soirée comporte tout de même une mauvaise nouvelle, puisque Dez Bryant a été contrôlé positif à la COVID juste avant le match. Signe que les ennuis ne sont peut-être pas encore tout à fait terminés.

Du côté de Dallas, avec deux victoires de retard sur les Giants et Washington, c’est désormais la Draft qui se profile.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires