unibet
Touchdown Shop

L’équipe type de la semaine 16 : exceptionnel Saquon Barkley !

Le running back des Giants a dominé de la tête et des épaules (et des jambes aussi) cette semaine 16 de la saison NFL 2019.

Attaque

Quarterback : Ryan Tannehill, Tennessee Titans (17/27, 272 yards, 3 touchdowns)
Si Tennessee a encore une chance de se qualifier pour les playoffs, c’est en grande partie grâce à Ryan Tannehill car depuis que le quarterback a pris les commandes de l’attaque des Titans, elle est bien plus dynamique. L’ancien Dolphin ne s’est pas dégonflé en semaine 16 et a donné une vraie opposition aux Saints.

Running back : Saquon Barkley, New York Giants (22 courses, 189 yards, 1 touchdown, 4 réceptions, 90 yards, 1 touchdown)
153 des 189 yards gagnés par Barkley en semaine 16 l’on été après contact. C’est ce genre de performance qu’on peut attendre du n°2 de la Draft 2018 lorsqu’il est en bonne santé et cela pourrait faire très mal à l’avenir si Daniel Jones progresse encore.

Receveur n°1 : Michael Thomas, New Orleans Saints (12 réceptions, 136 yards, 1 touchdown)
Voilà, la saison exceptionnelle de Michael Thomas a été récompensée puisqu’il a fait tomber le record de réceptions sur une saison de Marvin Harrison. Cela commence à faire beaucoup de records individuels pour les Saints cette saison.

Receveur n°2 : Julio Jones, Atlanta Falcons (11 réceptions, 166 yards)
Un peu en dedans au milieu de la saison, Julio Jones a clairement montré ces dernières semaines qu’il était toujours un des meilleurs receveurs NFL et qu’il pouvait porter son équipe. Dommage pour Atlanta que cela arrive trop tard.

Tight end n°1 : Mark Andrews, Baltimore Ravens (6 réceptions, 93 yards, 2 touchdowns)
Sa blessure fait mal aux Ravens, mais sa performance en semaine 16 leur a fait beaucoup de bien car le match face à Cleveland était serré pendant longtemps.

Ligne offensive : Baltimore Ravens
Aucun sack encaissé pour la ligne offensive de Baltimore dans un match qui a mis du temps à se décider. Les victoires passent parfois par une bonne protection, le temps que le quarterback trouve une solution.

Défense

Interior defensive lineman : Dre’Mont Jones, Denver Broncos (5 plaquages dont 2,5 sacks)
Voilà un joueur qu’il faudra surveillé du côté de Denver dans les années à venir. Drafté au 3e tour en 2020, Dre’Mont Jones avait été un joueur très productif pour les Ohio State Buckeyes et s’il se met à l’être en NFL, sa polyvalence pourrait bien faire le bonheur des Broncos.

Interior defensive lineman : Grady Jarrett, Atlanta Falcons (3 plaquages)
En voilà un qui n’a pas déçu à Atlanta cette saison et Grady Jarrett a été excellent en semaine 16. Plus que ses statistiques, c’est la façon dont il domine ses vis à vis par sa vitesse qui impressionne. Le defensive tackle des Falcons s’est retrouvé à plusieurs reprises quasi-instantanément dans le backfield offensif des Jaguars et à complètement ruiné l’action.

Edge : Chandler Jones, Arizona Cardinals (6 plaquages dont 4 sacks, 2 fumbles forcés)
4 sacks, 6 QB hits, Chandler Jones a déstabilisé à lui tout seul la ligne offensive des Seahawks et Russell Wilson par la même occasion. Il lui faudrait 4 sacks en semaine 17 pour battre le record de Michael Strahan. C’est fou mais cela paraît presque jouable.

Edge : Za’Darius Smith, Green Bay Packers (7 plaquages dont 3,5 sacks)
Recruté cette année par Brian Gutekunst, le GM des Packers, Za’Darius Smith a énormément apporté durant sa première saison dans le Wisconsin. Il ajoute 3,5 sacks cette semaine pour porter son total à 13,5, ce qui montre qu’il est dans le haut du panier concernant les edge rushers en NFL.

Linebacker n°1 : Fred Warner, San Francisco 49ers (11 plaquages, 1 interception, 1 touchdown)
La capacité de Fred Warner a être performant à la fois sur le run stop et sur la couverture fait énormément de bien aux 49ers cette saison. Le linebacker n’a autorisé que 3 réceptions cette semaine et réussi un pick-six sur Jared Goff.

Linebacker n°2 : Anthony Walker, Indianapolis Colts (10 plaquages dont 1 sack, 1 interception)
Le compère de Darius Leonard réussi lui aussi de très belles performances cette saison. Il a été dominant sur la couverture cette semaine et son interception était l’une des actions du match car le linebacker a dû couvrir un long tracé pour aller intercepter la passe de Will Grier.

Cornerback n°1 : Pierre Desir, Indianapolis Colts (5 plaquages, 2 interceptions)
Autant dire que Desir n’a pas laissé passer grand chose cette semaine. Ciblé 10 fois, il a intercepté le ballon à 2 reprises et dévié 3 passes.

Cornerback n°2 : Marlon Humphrey, Baltimore Ravens (4 plaquages, 1 interception)
Encore un fois excellent, Marlon Humphrey a su bien limiter Odell Beckham Jr. et Jarvis Landry lorsqu’ils étaient face à lui. Il a même intercepté Baker Mayfield et aidé les siens à prendre un momentum qui a fait long à venir cette semaine.

Free safety : Jarrod Wilson, Jacksonville Jaguars (7 plaquages, 1 interception)
Une des seules satisfactions de la semaine peut-être pour les Jaguars, c’est la performance de Jarrod Wilson qui est parvenu à battre Julio Jones sur un tracé pour intercepter le ballon et qui a également été solide face à Austin Hooper.


Strong safety : Anthony Harris, Minnesota Vikings (3 plaquages, 1 interception)
Décidément Anthony Harris réussit une très belle saison pour les Vikings. Impeccable sur la couverture, il a intercepté la seule passe lancée dans sa direction, coupant court les intentions d’Aaron Rodgers sur un passe profonde destinée à Davante Adams.

Équipes spéciales

Returner : Nyheim Hines, Indianapolis Colts
3 retours pour 195 yards et 2 touchdowns, cela faisait depuis 2010 que personne n’avait retourné 2 punts dans la end zone durant un seul et même match

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires