Touchdown Shop

Cardinals – 49ers (25-28) : gare au Jimmy !

Un jeu au sol un peu moins fort ? Pas de problèmes, Jimmy Garoppolo est là pour San Francisco.

Arizona Cardinals (3-5-1) – San Francisco 49ers (8-0) : 25-28

Les 49ers n’avaient pas eu besoin d’un grand Jimmy Garoppolo (28/37, 317 yards, 4 TDs) pour réussir un début de saison éclatant. Jeudi soir, le jeu au sol a été moins dominant (103 yards), et le quarterback a répondu présent en signant le meilleur match de sa carrière sur le plan statistique.

Après deux punts pour ouvrir le match pendant que les Cardinals menaient 7-0, il a enchaîné trois passes de touchdown consécutive pour atteindre la mi-temps avec l’avantage 21-7. Puis 28-14 dans le troisième quart après sa quatrième passe dans la end zone de la soirée.

Tout aussi important, Garoppolo a été décisif. Alors que les Cardinals venaient de revenir à trois longueurs (25-28) sur un touchdown de 88 yards signé Andy Isabella, San Francisco a récupéré le ballon avec 4 minutes et 53 secondes à jouer. Garoppolo a alors converti une passe de 16 yards vers un précieux Emmanuel Sanders (7 rec, 112 yards, 1 TD) sur une 3e et 11. Puis une autre passe réussie sur 3e et 4. De quoi faire tourner le chrono jusqu’au bout. Sur l’ensemble des troisièmes tentatives du match, Jimmy G rend une fiche superbe de 12/14 pour 159 yards et 9 first downs, dont 3 touchdowns.

Arizona propre mais moins efficace

Les Cardinals n’ont pas à rougir de leur prestation. L’équipe qui perd le moins de ballons dans la ligue rend encore une copie parfaite de ce côté, avec aucun ballon rendu à l’adversaire. C’était bien parti avec le premier touchdown du match signé par le nouveau venu Kenyan Drake (15 courses, 110 yards, 1 TD – 4 rec, 52 yards), mais les cinq punts qui ont suivi en première mi-temps ont fait mal.

Souvent sous pression, Kyler Murray (17/24, 241 yards, 2 TDs) a retrouvé des solutions après la pause, mais les 49ers contrôlent trop bien le ballon, et Arizona n’a eu que quatre possessions offensives en deuxième mi-temps. Touchdown, punt, field goal et touchdown. Très honorable, mais pas suffisant pour revenir. Et comme la défense n’a pas réussi à stopper les Garoppolo et compagnie sur troisième tentative, il n’y a pas eu de dernière opportunité.

Les Niners sont toujours la seule équipe invaincue de la NFC. Prochain match : les Seahawks, dans un match du lundi soir qui promet beaucoup.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires