Page 35 sur 36

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : dim. 15 déc. 2019 20:32
par omaha
Hélas par rancune ils préfèrent faire copain copain avec les amerlocs et jouer sur la peur de la sois-disant menace russe plutôt que de rester neutre et de profiter d'avoir un tel voisin à proximité, slave aussi :|

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : lun. 16 déc. 2019 06:42
par Sonny
Tous les mêmes, les politicards nous baisent la gueule depuis la nuit des temps :confused:

Bon on se le fait le débat LT ( le faux, puisque le vrai a joué aux Chargers :P ) / Ray Lewis ? ou un top 20 par position

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : lun. 16 déc. 2019 10:55
par omaha
D'où tu te permets de dire que c'est le faux, alors que c'est le meilleur des deux à leurs postes respectifs et le premier des deux a avoir existé ! Qui plus est, le vrai LT aurait pourri les matches du faux de Californie si ils avaient pu se rencontrer :redface:

Après une comparaison LT/la pleureuse est assez compliquée dans le sens où l'un est OLB et l'autre MLB, mais encore une fois comme je l'avais déjà dit il me semble sur le topic des NFL Memes, LT > rien > Ray Lewis, il n'y-a pas de point où on peut vraiment dire que Lewis est au-dessus de LT, alors que l'inverse est vrai, de plus même blessé LT a montré que sa seule présence ou absence pouvait permettre de perdre ou gagner un match.

https://www.youtube.com/watch?v=ba3akiNi1sA

Image

Image

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : lun. 16 déc. 2019 11:10
par Sonny
De plus à une époque ou la science médicale sportive était pas vraiment dévelopée, J'imagine ce genre d'ovni dans la NFL moderne enfin quoi que vu qu'on peut plus toucher les joueurs et le QB...

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : lun. 16 déc. 2019 11:30
par killerdescore
ABBC3_SPOILER_SHOW
Je vais ouvrir le sujet en top 10 (top 20 c'est chaud )

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : lun. 16 déc. 2019 16:13
par Tili
omaha a écrit :
lun. 16 déc. 2019 10:55
LT > rien > Ray Lewis
Je ne comprends pas ce que tu veux dire.

omaha a écrit :
lun. 16 déc. 2019 10:55
il n'y-a pas de point où on peut vraiment dire que Lewis est au-dessus de LT
Individuellement
LT aurait pu être encore meilleur s'il s'était dédié au foot à 100 %. Oui, c'est terrifiant ! En l'état actuel, Il est le prototype de l'OLB de 3-4, affinité pass rusher. Son jeu ne souffre pas de beaucoup de défauts. Peut-être trop tête brûlée par moment, ce qui peut nuire à l'équilibre général de la défense (il avait presque carte blanche). Ses responsabilités font de lui un soliste. Je ne saurais me prononcer sur ses qualités de leader.

Lewis est une terreur en 4-3 (DPOY en 2000) et 3-4 (DPOY en 2003). Inouï et sans doute inédit. Au top contre la course, au top contre la passe, l'amalgame fait de lui le Mike le plus polyvalent. Il faut bien comprendre qu'à son pic entre 1998 et 2004, on parle d'une brute des tranchées hyper mobile dans l'espace. Il faut aussi comprendre qu'il fait tourner à très haut niveau cinq systèmes différents avec deux noyaux de partenaires distincts. Un état de fait sûrement imputable à ses qualités de leader : nombreux sont les anciens joueurs à le qualifier de plus grand meneur de l'histoire des sports collectifs. Je ne saurais trop me prononcer là-dessus également mais il est indéniable qu'il élève le niveau de ceux autour de lui, en témoigne les performances de la défense avec et sans lui. Son jeu ne souffre pas non plus de beaucoup de défauts, même s'il prend parfois de mauvais angles et peut être bloqué contrairement à ce qu'on essaye de nous vendre. Selon moi, lui aussi élève la maîtrise de son poste à un niveau rarement voire jamais atteint.

Défense
Alors là, aucune comparaison.
LT, c'est une historique en treize ans de carrière : 1990 (top 50).
Lewis, c'est entre cinq et six : 1999 (top 50), 2000 (GOAT potentielle), 2003 (top 20), 2004 (top 50), 2006 (GOAT potentielle), 2008 (top 20).

Équipe
Deux titres chacun.
Niveau héritage / romantisme, avantage LT car les Giants 1986 n'ont aucun équivalent chez les Ravens.

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : mar. 17 déc. 2019 05:54
par V1k1Ng_42
omaha a écrit :
dim. 15 déc. 2019 20:32
Hélas par rancune ils préfèrent faire copain copain avec les amerlocs et jouer sur la peur de la sois-disant menace russe plutôt que de rester neutre et de profiter d'avoir un tel voisin à proximité, slave aussi :|
Les États-uniens ne les ont jamais envahi, sans oublier la diaspora. Fort compréhensible. De toute façon, ce sont tous des pays de réacs !

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : dim. 2 févr. 2020 10:55
par Sonny
Les joueurs introduits cette année :
Steve Atwater
Isaac Bruce
Steve Hutchinson
Edgerrin James
Troy Polamalu

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : dim. 2 févr. 2020 11:24
par omaha
J'ai préféré Wilson, mais c'est Jackson le MVP, bon...

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : dim. 2 févr. 2020 11:38
par Tili
Sonny a écrit :
dim. 2 févr. 2020 10:55
Les joueurs introduits cette année
Presque une classe potable.
Steve Atwater : mouais (comprendre "ça se justifie mais si ça ne tenait qu'à moi, pas de HoF")
Isaac Bruce : mouais
Steve Hutchinson : pas spécialiste de la O-line donc je ne me prononce pas
Edgerrin James : mouais
Troy Polamalu : indiscutable

Quoi qu'il en soit, ça reste beaucoup plus acceptable que la classe du centenaire, qui elle est une vraie blague.

omaha a écrit :
dim. 2 févr. 2020 11:24
J'ai préféré Wilson, mais c'est Jackson le MVP, bon...
C'est sûr que faire la cérémonie à la fin des playoffs, ça peut piquer dans certains cas.