Page 34 sur 36

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : jeu. 12 déc. 2019 00:11
par Tili
Bien sûr que gagner est le plus important. En ce qui me concerne, la manière entre aussi en compte quand on touche à l'histoire. Et le schéma qui se répète m'interpelle : un différentiel de seulement +29 points sur les six victoires, sérieux ? Belichick (+ Brady + dynastie des Patriots) = GOAT parce que titres. Mais titres tous remportés d'un cheveu et ce cheveu est peut-être le fruit de moyens détournés. Si tu es vraiment le plus fort, tu mets des écarts même aux adversaires de qualité à un moment. Pas tout le temps, mais au moins à un moment (cf. Packers 1996, Broncos 1998, Ravens 2000, Buccaneers 2002, Steelers 2005 -leur Super Bowl reste quand même une arnaque-, Saints 2009, Ravens 2012, Seahawks 2013). Les Patriots jamais, même quand ils font des saisons de malade (2004, 2007, 2016). Basiquement, à un ou deux coups de sifflets près chaque année, à une ou deux crampes mentales inexplicables de ceux en face, ils pourraient facilement être à un titre en trois apparitions au Super Bowl et basta. Comme le dit omaha, ils auraient tout fait pareil mais personne ne parlerait de GOAT. Pour moi, Belichick (+ Brady + dynastie des Patriots) = LOAT, Luckiest Of All-Time. Je ne peux pas leur enlever leur préparation, leur minutie, la chance se provoque, tout ça tout ça mais incroyable comment les planètes s'alignent toujours d'une manière ou d'une autre pour eux. Et je ne parle même pas de l'AFC Least...

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : jeu. 12 déc. 2019 19:27
par M-16
Je te trouve un peu tatillon mon bon Tili

On demandera aux fans des Patriots ce qu'ils en pensent, mais même gagner une fois, c'est déjà un énorme accomplissement.

On ne peut pas reprocher aux Patriots d'avoir gagné de telle ou telle manière (hors tricherie évidemment). D'ailleurs j'viens d'y penser, mais la victoire face aux Falcons est quand même totalement folle, et elle mérite d'être reconnue à sa juste valeur.

Je te trouve un peu dur là dessus, maintenant je comprends que la façon de gagner soit importante dans un tel sport. Mais c'est vraiment pas évident, une finale en général c'est régulièrement serré, tous sports confondus, c'est donné de faire des gros écarts car y'a pas souvent la place.

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : jeu. 12 déc. 2019 20:40
par omaha
La victoire contre Atlanta c'est un fail d'Atlanta plus qu'autre chose, une faute professionnelle du coaching staff et de son président qui se retrouve sur la touche au 3ème quart temps. Quel message il envoi ? On peut arrêter on a gagner. Et le coaching staff, 4 courses seulement en seconde période alors que les Patriots se faisaient déchirer au sol et que le but et de faire écouler le temps. En plus vu la perf des Patriots sur le match contre une défense en mousse, je crois que les Giants gagnait le match vu ce que Spagnuolo produisait, alors qu'on avait pas d'attaque.

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : jeu. 12 déc. 2019 22:43
par M-16
Je veux bien, mais les Patriots n'y peuvent pas grand chose si Atlanta s'est vu trop beau trop tôt dans le match.
Ils ont continué de jouer.

Aussi, combien d'équipes auraient lâché à leur place, peut être plus d'une.

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : jeu. 12 déc. 2019 23:24
par Tili
M-16, je re-précise que j'inclus la manière quand il s'agit de départager la crème de la crème. C'est mon côté romantique. Pour moi, GOAT et ric-rac n'ont rien à faire ensemble, surtout quand ric-rac est la norme. Donc oui, je reproche aux Patriots de gagner comme ils le font quand on parle panthéon.

La victoire contre les Falcons illustre à merveille ma position. En 2016, les Patriots sont de loin, très loin la meilleure équipe ; c'est d'ailleurs la seule équilibrée du championnat. Cette année-là, je les annonce champions début octobre. Divisional ? À l'aise mais pas tant que ça contre des Texans en carton. Championship ? Une formalité contre des Steelers qui sont leur victime favorite. Super Bowl ? Des Falcons sans défense leur offrent le titre suite à une gestion de fin de match LA-MEN-TA-BLE qui aurait dû coûter leur place à tous les protagonistes (oui, j'exagère). Perso, je n'accorderai jamais des points bonus d'héroïsme, de style, "d'épiquerie"... (n'importe quel superlatif du genre) à une équipe largement supérieure qui réalise le plus gros retour de l'histoire de la finale parce qu'elle creuse elle-même le trou duquel elle s'extirpe. "À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire", encore faut-il ne pas créer le péril soi-même. Sans déconner : en 35 minutes, attaque top 3 à -4 points face à une défense flop 5 (et défense top 8 à 21 face à la meilleure attaque), sérieux ? Aucun mérite à devoir cravacher pour battre quelqu'un que tu dois dominer.

Encore une fois, je conçois qu'en finale, on ne puisse pas éclater tout le monde tout le temps. Le problème, c'est que les Patriots, les grands et tout-puissants Patriots, n'éclatent jamais personne même quand ils le devraient. Jamais. Ni les Panthers à 11-5 de Jake Delhomme (bon, ça sonne comme une punchline maintenant mais les Cardiac Cats sont une vraie plaie en 2003) avec déjà trois tours de playoffs dans les pattes, ni les Giants à 10-6 de 2007 avec déjà trois tours de playoffs dans les pattes, ni ceux à 9-7 de 2011 qui sont encore moins spéciaux qu'en 2007 et avec déjà trois tours de playoffs dans les pattes, ni les Eagles de 2017 emmenés par un QB remplaçant.

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : ven. 13 déc. 2019 18:15
par M-16
Je comprends ton point de vue.

Mais je le trouve trop exigeant. Après tout, qui leur demande d'être flamboyant dans leurs matchs ?
Ce sont des matchs pour les PO au couteau, qui se jouent différemment que des matchs de saison régulière. La mentalité et l'engagement sont différents.

C'est trop compliqué de dégommer tout le monde, plus encore quand tu t'appelle Patriots et que tu es l'équipe à abattre.

Perso je vois largement là ou tu veux en venir, mais j'ai connu trop de sportifs ou d'équipes échouer tout proche du but alors que c'était complètement mérité que je ne pourrais jamais reprocher ça. Je trouve ce jugement injuste.

Merde les fans des Patriots vous êtes où, je prends votre défense alors que j'aurais pas à le faire car c'est pas mon rôle :mrgreen:

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : sam. 14 déc. 2019 20:10
par V1k1Ng_42
En partant les fans des Cheats ne se promènent pas bcp sur le fofo, ils préfèrent rester entre eux et d'éviter de faire face à la réalité.

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : sam. 14 déc. 2019 21:08
par M-16
J'imagine pas le forum si ils venaient à chaque fois répondre à tout le monde. 3e guerre mondiale. :roule:

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : sam. 14 déc. 2019 23:15
par omaha
Si ça arrive, j'ai déjà choisi mon camp.

Image

Image

Re: GOAT, HoF, MVP et autres sigles

Posté : dim. 15 déc. 2019 17:17
par V1k1Ng_42
Les Chinois bien avant tout le monde. Et depuis que les Polonais aiment les Russes ?