Page 1 sur 7

[AFC South] Tennessee Titans

Posté : jeu. 9 août 2018 13:49
par P@to
TITANS

Image

Image

Re: [ AFC ] Tennessee Titans

Posté : jeu. 9 août 2018 17:32
par Tili
Quatre prime times ? Les diffuseurs pourraient vite déchanter.

Re: [ AFC ] Tennessee Titans

Posté : jeu. 9 août 2018 17:47
par P@to
C'est vrai plutôt étonnant. Bon après y a 2 gros marchés (Cowboys, Jets) où peu importe l'adversaire ça doit faire venir du monde (bien que ces deux là ne devraient pas être à la fête non plus...).

Re: [ AFC ] Tennessee Titans

Posté : ven. 10 août 2018 10:13
par Tili
Le match contre les Jets n'est pas en prime time. Les concernés sont Chargers (SNF), Cowboys (MNF), Texans (MNF) et Jaguars (TNF).

Re: [ AFC ] Tennessee Titans

Posté : mer. 15 août 2018 16:19
par killerdescore
On le dit pas assez mais la défense des Titans ,c'est pas un peu de l'underdog qui peut faire très mal cette année ? (après de là à frayer son chemin parmi les Texans,Jaguars,Steelers,Ravens,Saints ,je sait pas mais ils peuvent taper les PO si ça se passe bien,non ?)

Re: [ AFC ] Tennessee Titans

Posté : mer. 15 août 2018 20:38
par PhilipR
c'est cette année ou jamais pour que mariota donne le petit plus a son jeu propre mais un peu trop droit et lisse

Re: [ AFC ] Tennessee Titans

Posté : mar. 4 sept. 2018 13:22
par Tili
killerdescore a écrit :
mer. 15 août 2018 16:19
On le dit pas assez mais la défense des Titans ,c'est pas un peu de l'underdog qui peut faire très mal cette année ?
Elle n'est pas sur mon radar pour l'instant.


Edit
Les All-Stars Teams : Tennessee Titans

"Quelques" remarques par rapport à l'article :
ABBC3_SPOILER_SHOW
Quelques compléments subjectifs :

Défenseur emblématique
Même s'il s'agit de la même franchise, j'ai du mal à considérer Oilers et Titans comme une seule et même entité.
Oilers : Robert Brazile.
Titans : Keith Bulluck.

Attaquant emblématique
Oilers : Warren Moon.
Titans : Steve McNair.
Une franchise avec un penchant pour les QB noirs, qui sont souvent par définition des outsiders... Étonnant que P@to n'ait pas succombé... :P

Meilleure équipe
+19.4 points par match, titre, doublé... 1961 a tout de l'intouchable. Or, elle évolue aux débuts de l'AFL quand la ligue est un repaire de joueurs n'ayant pas le niveau pour la NFL. 60s exclues, trois autres se distinguent selon moi.
Ahhh, 1993... ! Peut-être la saison la plus folklorique et la plus agitée qu'une équipe ait jamais vécue. Peut-être aussi le plus gros gâchis. Épisode A Football Life sur le sujet (S03E15) à voir absolument. Ou lorsque le Run-and-Shoot de Warren Moon rencontre la 46 de Buddy Ryan pour une cohabitation explosive. 1-4 après cinq semaines puis onze victoires consécutives. Intrinsèquement, sans doute l'effectif référence.
La recette en 2000 ? Défense historique établissant le record de points ajustés (136), attaque suffisamment performante pour faire sa part du boulot. Deuxième 13-3 d'affilée, avec une équipe meilleure qu'en 1999, au sein d'une AFC Central plus physique que jamais.
2008, ou comment, dans l'une des divisions les plus relevées, être la meilleure équipe de la ligue avec son QB remplaçant. 13-3, démarrage à 10-0, il faut les Jets de Brett Favre pour lui infliger enfin la défaite. Ravens et Steelers ont beau avoir la réputation d'être les plus physiques, j'ai toujours considéré que les Titans de Fisher, disciple de Buddy Ryan, les surpassaient dans ce domaine. Notamment en 2008 où Tennessee va gagner à Baltimore et démonte Pittsburgh en semaine 16 lors de la finale pour la tête de série #1.

C'est fou comme le destin semble s'acharner. Légitimes pour remporter le titre, ces trois-là finissent one-and-done, à domicile, en étant ostensiblement favorites, contre un adversaire vaincu en saison régulière. En outre, 2000 et 2008 ont en commun de se faire éliminer par les Ravens dans des rencontres défiant toute logique statistique. Avec un kicker, 2000 va certainement au bout. 2008 aussi avec des gants moins savonneux ou des arbitres comptant 40 secondes au lieu de 42. Baltimore se venge sur le score inverse de la semaine 5, non sans controverses. Ed Reed et ses comparses sont accusés d'avoir volontairement blessé Chris Johnson, inarrêtable avant sa sortie. De plus, le grossier retard de jeu évoqué et non signalé sur une troisième tentative déterminante entache la série de la gagne. J'étais content que Baltimore passe mais la manière m'avait embêté et m'embête toujours. En plus, en tant qu'anti-Steelers à cette période, j'aurais préféré que les Titans passent car ils avaient de meilleures chances de les éliminer que les Ravens, sweepés en saison régulière.

Mentions spéciales à 1991 très équilibrée et 2003 qui finit en trombe.

Dream Team fiction
Défense 2000 + attaque ?
> Vous connaissez l'histoire du mec qui bat le record du monde du 100 mètres mais qui termine deuxième de la course ? C'est l'histoire des Titans 2000. Ils battent le record de points ajustés (stat que personne n'utilise) mais tombent dans l'oubli parce que les Ravens battent notamment celui des points bruts et des yards au sol (stats que tout le monde connaît). Chiffres pour chiffres, les deux se tirent la bourre. Tennessee a un pass rush plus efficace, s'oppose mieux à la passe et s'avère extrêmement équilibrée, Baltimore a un côté davantage playmaker. À part 1978 et 2000, aucune saison ne propose deux équipes sous les 200 points bruts. Les Ravens battent le record correspondant donc (165). Bien qu'établissant la 3e marque historique (191), les Titans ne jouissent pas de la reconnaissance qu'aurait dû générer un tel accomplissement. Injuste, d'autant qu'ils accordent moins de yards, se classant 1ers sur la saison et signant également la 3e marque historique (3813). Le rival, lui, fait respectivement 2e et 9e (3967). En route pour décrocher le titre, celui-ci se qualifie à Nashville. 10-24 à l'issue d'un combat âpre, les hommes de Gregg Williams n'autorisent cependant que dix pions. Les unités spéciales gaspillent trois field goals : un manqué et deux bloqués, dont un retourné pour TD. L'attaque produit l'unique TO : le pick six qui clôt les débats. Un résultat opposé aurait certainement inversé la fortune de ces deux groupes. Le karma rattrape les Ravens en 2008, bien qu'aux dépens encore une fois des Titans. En effet, les Steelers leur barrent la route et monopolisent les louanges, ombrageant ainsi l'héritage d'une défense aussi bonne, si ce n'est meilleure sous certains aspects. Basiquement, ce Divisional 2000 loufoque a statué sur qui accèderait à la postérité au préjudice de l'autre. Ironiquement, la défense des Titans est celle se montrant sous son meilleur jour sur l'ensemble de cette trilogie hyper brutale.
> Le choix consiste à trancher entre équilibrée ou unidimensionnelle. 1961, 1988 et 1999 se distinguent dans la première catégorie, 1990 et 2003 dans la seconde. Attardons-nous sur cette dernière. 1990, c'est l'apogée statistique du Run-and-Shoot, cette (r)évulotion offensive majeure. Philosophie : personnel 10 où FB et TE disparaissent tandis que le RB est sous-utilisé. Spread et mouvements pré-snap, quatre receveurs ajustent leurs routes sur le tas. Givins, Jeffires, Hill et Duncan ouvrent la voie aux petits gabarits aussi bien à l'extérieur que dans le slot. Moon ouvre la voie aux QB noirs de poche en montrant qu'ils peuvent être plus que de simples joueurs athlétiques. C'est justement l'évolution du jeu de McNair en 2003. Une évolution due à ses bobos réguliers et au fait que le sol constitue un non-facteur voire une entrave. Pré-ère du contact illégal renforcé (2004), grâce à son efficience, son attaque apparaît possiblement dans le top 10 des plus chirurgicales à la passe. Un constat sublimé par le relatif anonymat des cibles. Le QB porte son escouade sur son dos. Il est la raison pour laquelle elle performe, c'est la raison pour laquelle il est mon MVP et celui de quelques autres organismes cette année-là.

Re: [ AFC ] Tennessee Titans

Posté : mar. 4 sept. 2018 13:33
par V1k1Ng_42
Tili a écrit :
mar. 4 sept. 2018 13:22
Attaquant emblématique
Oilers : Warren Moon.
Titans : Steve McNair.
Une franchise avec un penchant pour les QB noirs, qui sont souvent par définition des outsiders... Étonnant que P@to n'ait pas craqué pour elle... :P
:lol:

Re: [ AFC ] Tennessee Titans

Posté : mar. 4 sept. 2018 13:45
par P@to
Ah ah ah mais j'ai craqué j'ai craqué et bien craqué, mon premier crush NFL.
Mais comme déjà dit, dur de rester fidèle, y a un truc qui colle pas. Le nom, le logo, les couleurs, l'uniforme, j'en sais rien, c'est fade. Mais Air McNair forever.

D'ailleurs Moon, McNair, voire Vince Young, Mariota maintenant, le QB mobile a toujours la côté là-bas (Jake Locker les a peut-être vacciné de prendre un babtou fragile).

Pour Wade Philips ils auraient du surtout mentionner le proprio des Bills.

Re: [ AFC ] Tennessee Titans

Posté : lun. 15 oct. 2018 15:56
par Rusty
Mariota doit avoir des courbatures aujourd'hui :)