Page 2 sur 20

Re: [ AFC ] Cincinnati Bengals

Posté : lun. 20 août 2018 19:12
par Tili
L'explication tient sûrement en deux mots : battage médiatique. Tu l'as (enfin ?) constaté toi-même en traînant sur NFL Network : plus le marché est gros, plus ça parle, plus ça façonne l'aura d'un joueur. Cincinnati + look pas glamour + pas de titre = cuit !

Re: [ AFC ] Cincinnati Bengals

Posté : lun. 20 août 2018 19:17
par P@to
C'est totalement ça.
J'ajouterais une densité de QBs ultra médiatique + lui pas glamour du tout (la classe de Joe Montana, le sourire/mulet de Dan Marino en direct de south beach...).

Et la gueule des Bengals, quand on voit le respect aujourd'hui faut se remettre dans le contexte où la franchise était jeune type les Jags aujourd'hui.

Mais dans un même temps il est MVP en 81... Faudrait se pencher sur cette saison.

Re: [ AFC ] Cincinnati Bengals

Posté : lun. 20 août 2018 19:37
par Tili
Le désamour le plus aberrant concerne les Broncos. Regarde leur histoire sportive, la montagne de tops joueurs et la misère au Hall of Fame !

Son MVP 1981, en tout cas d'après les votants, n'est pas une arnaque* dans le sens où il est élu quasiment à l'unanimité : 14 organismes sur les 15 qui en désignent un le choisissent. Fait amusant : celui qu'il lui manque, SI, choisit Joe Klecko, un défenseur.

* J'ai évoqué le cas de Terry Bradshaw 1978 sur le sujet des Steelers. Son cas illustre le problème de l'AP-centrisme. Voici le palmarès des organismes sélecteurs considérés comme officiels cette saison-là : AP = Terry Bradshaw, NEA = Earl Campbell, FWA = Earl Campbell, UPI = Earl Campbell, TSN = Earl Campbell. La postérité retient que le Steeler est MVP car le grand public pense que l'AP est le seul organisme qui vaille. En même temps, comment lui en vouloir quand les médias entretiennent cette pensée unique. Le RB est le MVP consensuel (cela signifie que la majorité des organismes officiels le choisit), c'est lui que la postérité devrait retenir pour 1978.

Re: [ AFC ] Cincinnati Bengals

Posté : lun. 20 août 2018 19:44
par V1k1Ng_42
Pour Campbell vs Bradshaw, est-ce que le fait que Bradshaw soit un blanc serait un plus? On parle des années 70.

Re: [ AFC ] Cincinnati Bengals

Posté : lun. 20 août 2018 20:08
par Tili
J'ai surtout pris cet exemple pour illustrer le problème que peuvent représenter les récompenses individuelles au moment de cerner l'héritage d'un joueur. Ça arrive souvent que les choix divergent d'un organisme à l'autre or on retient toujours l'AP alors que cça ne devrait pas être le cas. Par exemple, on retiendra que Aaron Donald est le DPOY 2017 (AP) alors que Calais Campbell est le DPOY consensuel (PFWA, TSN). Quand il s'agira de penser au Hall of Fame, cette méprise alourdira le CV du premier mais pas du deuxième.

Re: [ AFC ] Cincinnati Bengals

Posté : mar. 21 août 2018 18:59
par P@to
Tili j'ai autre chose pour t'attirer vers les Bengals (mais désolé ça ne va pas te rajeunir):
ABBC3_SPOILER_SHOW

Re: [ AFC ] Cincinnati Bengals

Posté : mar. 21 août 2018 19:06
par Tili
Wow, sacré longévité ! ^^
Je ne pensais pas que le fiston était déjà en âge de jouer en NFL. C'est fou, personne n'en a parlé ! Y compris pendant ce match que j'ai pourtant regardé.

Re: [ AFC ] Cincinnati Bengals

Posté : mar. 21 août 2018 19:14
par P@to
Oui moi non plus; je vois un Nickerson. Je commence à me dire ah oui, tiens LB en plus. Puis Hardy Nickerson... Ah ouais là ça devient clair. Sur le coup idem je me suis dit "woaw bizarre niveau âge", en fait non Senior est de 65 tout de même, tous ces athlètes ont des rejetons tout jeune dès la fac (ça m'a toujours halluciné ça) donc voilà Junior.

Undrafted (à la Burfict), plutôt utilisé en special team.

Re: [ AFC ] Cincinnati Bengals

Posté : mar. 21 août 2018 19:38
par Tili
... Et anonyme donc, malgré le nom, le prénom et le numéro d'un des meilleurs LB non rushers des 90s. Ah mais non, ça ne compte pas, il n'était pas la vedette de Blitzburgh et les Bucs tout le monde s'en fout...

Re: [ AFC ] Cincinnati Bengals

Posté : mar. 21 août 2018 19:43
par P@to
Et ouais, on parle plus facilement du NEVEU d'un QB... Bon là c'est double peine, LB fils de LB et il se retrouve aux Bengals, l'équipe dont on parle le moins au monde!