Page 15 sur 15

Re: [ AFC East ] Buffalo Bills

Posté : lun. 16 déc. 2019 11:16
par sl4y3r
Peu de gens (moi inclus) les voyait en PO....
Bravo à eux.

Re: [ AFC East ] Buffalo Bills

Posté : lun. 16 déc. 2019 14:09
par Rusty
Bien content qu'ils soient en PO. J'aime beaucoup cette équipe. Et première saison à 10 victoires depuis 1999 :clapclap:

Re: [ AFC East ] Buffalo Bills

Posté : lun. 16 déc. 2019 15:07
par vilak
Yes yes yes!!!!!!

Je viens de regarder le match dans les conditions du direct sur la chaine YT "NFL full game" (il a été mis en ligne vers midi).

Je suis évidemment très content du résultat.
Comme prévu, l'équipe qui a fait le moins d'erreur a gagné et ça a été aussi dur que je l'imaginais.
Je n'ai pas aimé la trop grande quantité de jeux au sol de Buffalo, mais enfin, seul le résultat compte....

Et puis pour une fois que le vent tourne en faveur des Bills, ne nous plaignons pas et n'en demandons pas trop!

Je pense que le play-off round le plus favorable serait d'aller à Houston, ensuite ce serait à Kansas City, et en derniers chez l'épouvantail New England dont la franchise va avoir un avant gout samedi à 22h30. Baltimore, faut pas cauchemarder, ils seront seed 1 ou 2, y a pas photos, ils sont les plus forts.

Certes, sur ce que j'ai vu ces dernières semaines, surtout contre les Chiefs, la bande à Brady ne me semble plus aussi imprenable mais gardons les pieds sur terre quand même!

Je rabâche, mais dommage pour la défaite à Cleveland, elle était largement évitable.

Re: [ AFC East ] Buffalo Bills

Posté : lun. 16 déc. 2019 18:16
par elway22
Bien joué les Bills :alatienne:

Re: [ AFC East ] Buffalo Bills

Posté : mar. 17 déc. 2019 05:34
par V1k1Ng_42
:bravo:

Re: [ AFC East ] Buffalo Bills

Posté : lun. 9 mars 2020 12:10
par killerdescore
Les Bills ont signés Josh Norman 1 an et 6 millions ,c'est pas mal un vétéran pas trop cher

Re: [ AFC East ] Buffalo Bills

Posté : mar. 10 mars 2020 13:43
par Chaové
Moi j'ai plus de mal à me positionner, le négatif contre-balance vraiment le positif et inversement :

* Je trouve le tarif relativement cher (jusqu'à 8M$) mais comme les Bills ont déjà Levi Wallace comme CB2 honnête, le vainqueur de la compet' sera méritant et pas un choix par défaut, et ça dispensera la franchise de mettre un 3ème tour de draft à ce poste cette année.

* Norman a galèré énormément aux Redskins, ses meilleurs jours sont derrière lui. Le point positif est qu'on lui demandera maintenant d'être le numéro 2 dans une défense qui joue beaucoup de zone... mais vu que l'autre côté sera occupé par Tre'Davious White, ça tentera peut-être les équipes adverses à bombarder Norman, avec quel résultat ?

* Il retrouve McDermott qui était son coordinateur à son prime, ce qui s'annonce bien... mais il n'a (vraiment) pas l'air d'avoir l'état d'esprit et l'humilité que les Bills recherchent beaucoup chez leurs recrues.

Du coup, on verra sans doute à l'autopsie :surprised:

Re: [ AFC East ] Buffalo Bills

Posté : lun. 4 mai 2020 08:33
par Chaové
Petit retour sur la récente draft de Buffalo.

La période de Free Agency (sur laquelle je reviendrai plus tard) était tout à fait typique des Bills, dans la droite lignée de ce que fait Brandon Beane depuis son arrivée aux commandes en tant que GM : combler les trous dans le roster de manière à aborder la draft de façon sereine, et drafter en mode BPA.

Ce fut une réussite, permettant aux Bills d'aborder cette importante étape de la saison avec peu de réels besoins, si ce n'est renforcer le poste de Running Back et éventuellement rajeunir un peu les côtés de la ligne défensive.

Il aura fallu deux choix pour accomplir cette mission : au deuxième tour, avec AJ Epenesa (Iowa), Buffalo fait un petit steal étant donné que pas mal de mocks le voyaient effectivement chez les Bills, mais avec leur choix du premier tour avant qu'il ne soit investi sur Stefon Diggs. Joueur très solide à défaut d'être flashy, il ne devrait pas prétendre à une place de titulaire d'emblée. Mais avec des titulaires vieillissants comme Jerry Hughes et Mario Addison, il sera probablement la pierre fondatrice du futur pass-rush de Buffalo. Et si Trent Murphy, qui coûte beaucoup d'argent par rapport à sa production sur le terrain, se fait couper, Epenesa devrait pouvoir prendre part à un nombre intéressant de snaps dès cette année.

Deuxième gros besoin à combler, celui de RB#2. Avec le départ de Frank Gore, et un TJ Yeldon qui n'est pas perçu comme une option valable, l'équipe avait besoin d'un complément à Devin Singletary. Avec le 86ème choix (3ème tour), les Bills se sont dirigés vers une option très intéressante avec Zack Moss, le coureur de Utah. Très différent de Singletary, avec un jeu beaucoup plus axé sur la puissance, il offre à Sean McDermott la possibilité de pouvoir varier le rythme au sol et de finir les matchs, avec deux profils très différents mais complémentaires.

Plus gros besoin de l'intersaison, le poste de receveur n'en était plus vraiment un au vu de l'investissement du premier choix sur Stefon Diggs, un vrai receveur numéro 1. Cela étant dit, John Brown a déjà 30 ans et Cole Beasley 31, et on a jamais assez de bons receveurs quand on aligne un jeune QB ayant encore beaucoup à apprendre. La sélection de Gabriel Davis (UCF) avec le choix 128 (4ème tour) fait donc sens. Joueur doué mais encore un peu brut, il aura tout le temps d'apprendre et ne subira pas la pression d'avoir à produire directement en NFL.

Choix très surprenant au 5ème tour (pick 167) avec la sélection d'un QB, deux ans seulement après Josh Allen. Jake Fromm (Georgia) n'est évidemment pas là pour concurrencer Allen et Brandon Beane n'avait absolument pas l'intention de drafter un nouveau QB mais, selon ses dires, à ce stade de la draft, Fromm était tout simplement trop bon que pour être ignoré. Il sera essentiellement là en tant que back-up, peut-être même dès cette saison en tant que n°2 à la place d'un Matt Barkley qui « vit » depuis 2 ans chez les Bills sur la base d'un seul bon match contre les Jets en 2018. Joueur très intelligent et excellent game-manager, il présente des faiblesses sur le plan physique et la puissance de son bras n'est pas un de ses points forts. Mais avoir un joueur comme lui comme assurance-santé n'était finalement clairement pas du luxe quand on aligne un titulaire au jeu aussi risqué et propice aux blessures que Josh Allen.

Peut-être tout aussi surprenant fut le choix de Tyler Bass (Georgia Southern) au 6ème tour, étant donné sa position de Kicker. Stephen Hauschka a fait des miracles depuis son arrivée à Buffalo, notamment battre le record NFL du plus grand nombre de Field Goals réussis consécutivement à plus de 50 yards. Mais depuis un an, il semble traîner une blessure à la jambe et sa précision a chuté, aussi bien sur FG que sur Extra Point. Un peu de concurrence, et éventuellement un nouveau titulaire, seront donc les bienvenus.

Les Bills ont terminé leur weekend sur deux sélections plus anecdotiques. Au sixième tour de nouveau (choix 207), le receveur d'Oregon State Isaiah Hodgins n'apportera sans doute pas grand chose à l'équipe. Cela étant dit, et malgré sa sélection tard dans la draft, il pourrait malgré tout arriver dans les 53 en prenant la place de Duke Williams en tant que menace en red-zone en raison de sa taille et de son physique. Choisi avec le choix 239 (7ème tour), le Cornerback Dane Jackson (Pittsburgh) ne fera peut-être pas partie lui non plus du roster final mais sa versatilité sera peut-être malgré tout précieuse pour Sean McDermott et les Bills suite aux paris très incertains faits sur les personnes de Josh Norman et EJ Gaines.

Verdict : très positif selon moi, comme tout ce que fait Brandon Beane depuis son arrivée à Buffalo. Aussi surprenant que cela puisse paraître à ceux qui suivent la NFL depuis un bout de temps, les Bills sont arrivés à la draft sans gros trous à combler dans l'effectif... Et se retrouver dans cette position offrait le luxe de pouvoir aborder ce weekend crucial sans pression, d'éviter les trades-up inconsidérés et les reachs à la con et d'attendre que les bonnes affaires se profilent. Les quelques besoins ont été comblés d'entrée, permettant aux Bills de se concentrer sur des postes inattendus et de sortir de cette draft renforcés aussi bien quantitativement que qualitativement.